Le lait européen 'amaigrit' les producteurs africains

par vachekyrie, le 25 Octobre 2011 09h47

Dakar, 24 oct (APS) - Les exportations de lait écrémé en poudre de l’Union européenne (UE) vont augmenter de 11% en 2011 comparé à l’année dernière où elle a exporté 378.000 tonnes vers les pays en développement, principalement en Afrique et au Moyen-Orient, révèle ActionAid.

Dans son nouveau rapport intitulé "Milking the Poor", l’ONG indique que les subventions laitières européennes favorisent une concurrence déloyale pour les petits exploitants pauvres des pays d’importations, notamment en Afrique et en Asie.

Les subventions européennes en lait sapent les efforts d’investissement dans l’industrie laitière des Etats importateurs, souligne la même source qui signale aussi que la politique de l’UE va affaiblir la garantie de la sécurité alimentaire des populations de ces pays consommateurs.

Au Sénégal, une étude sur "La structuration du prix au producteur de lait local", restituée en...

Point barre
le 25 Octobre 2011 17h31

Mais depuis le temps qu'on en parle, les Africains sont à la diète... même Mr moreau peut acquiescer pour avoir vécu de plus près leur pauvreté.Mais en attendant, nous devons produire pour la planète . Arrêtons ce cirque, avantageux aux industriels qui nous pompent, et c'est là que je ne comprends pas Mr moreau, si nous continuons à produire pour un prix mondial, nous allons tout droit dans le mur, et sans relève bien sûr de jeunes conscients.

JM Moreau
le 27 Octobre 2011 09h50

les seuls subsides qui subsistent pour le lait sont l'aide lait incorporée dans les DPU. les restitutions sont à "0" pour tous les produits laitiers.
Le Sénégal et les autres importent au prix du marché ... et l'étude date de la période où vous tous vous lamentiez pour prix trop bas ... en raison du marché de l'époque. Soyons sérieux !
Alors, MM les défenseurs des agriculteurs européens, cessez de cracher dans votre soupe. Si vous voulez vous limiter à produire pour votre voisinage au prix que vous voulez obtenir, organisez vous en conséquence, personne ne vous empêche de le faire et laissez aux autres la liberté de produire comme ils l'entendent.

par le carolo
le 27 Octobre 2011 12h49

Démocratie la commission Européen de l'agriculture, ce mot ne figure pas dans sa ligne de conduite, pour nous organiser on peut se regrouper a auteur de 3.5% des agriculteurs quand lactalis demande pour pouvoir reprendre parmalat et peser 54% du lait de l'Europe la commission ne voit pas d objection deux pois deux mesure pour les industriels...

Européen
le 27 Octobre 2011 17h39

Les producteurs actifs indépendants qui ne sont pas encore dans un système d'intégration comme faux indépendants à la commission ou à la prestation comprennent que "produire sans limites" est une grosse aberration, qui va mettre nos exploitations sous tutelle libérale, regarder ce monde financier aux abois envers les mauvais gestionnaires grecs.
Les producteurs ne sont pas des fous de liberté et de progrès, mais le marché européen, cela devient de plus en plus de la pourriture, de la corruption incontrôlée. A l'image de l'Italie et puis après à qui le tour....? Tourner manèges, les Eurocrates sont trop bien payés, ils ruinent les peuples d'ici et d'ailleurs.

le wallon
le 27 Octobre 2011 22h23

Plus le prix du lait sera élevé (prenons une fourchette de 35 - 40 cent ), plus les agriculteurs produiront du lait en abondance ...C'est dans leur mentalité en général !
A l'inverse (25 -30 cent ), les agriculteurs ne chercheront pas à produire plus mais à produire le plus économiquement possible !!!

Les Africains ne sont pas bêtes et comme ils ont des moyens limités, ils cherchent à acheter à bon prix .

D'après ce que j'ai entendu dire, l'année prochaine vous devrez tous faire un peu ceinture !!!
J'espère que vous n'avez tous flambé votre belle année laitière et que vous avez un peu mis de l'argent de côté pour faire fasse à la diminution du prix du lait .....

PS : D'après météo France, ils annoncent encore des températures printanières jusqu'au 6 Novembre, que du bonheur pour nos vaches laitières . Les miennes dorment toujours dehors . En complément avec l'herbe qui leur restent, elles ont une balle de maïs par jour .
Je m'en souviendrais de cette toute belle année 2011 qui avait pourtant mal démarrée .

cotisant
le 28 Octobre 2011 19h15

Pas d'accord, plus tu produis de lait en quantité,plus tu fais le bonheur de tes industriels qui te pompent. Car Toi tu veux produire avec tes moyens de terrain, une fois que tu dois acheter des nourritures extérieures via contrats soja, luzernes et etc.. tu deviens dépendant du secteur commercial non traçable.... Ogm ou pas, noir ou blanc, mais comme la société te dirige... Pour toi ce qui compte c'est la météo pour les bêtes. à 7800 l de moyennes . Je suis d'accord avec toi mais alors pour ton futur successeur laitier, je sais que tu n'en as pas ...., je comprends le dilemme, ils sont dans un cocoon et vont gérer.

Piet van
le 02 Novembre 2011 18h24

Si vous êtes producteur chez Campina, vous connaissez alors leur stratégie dictatoriale pour le lait enrichi d'oméga 3 .... pub et encore des choses à prouver ! Les industriels font pareils ...
www.rtbf.be/info/societe/detail_ogm-basf-developpe-un-colza-enrichi-en-omega-3?id=7017853 

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Transmission d\'exploitations agricoles - Enquête pour les cédants et les repreneurs

par Benoît GEORGES, le 07 Mai 2022 16h16

Dans le cadre de son TFE en agronomie à la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy, et de son stage à la FJA, Léa Rouxhet réalise une enquête. Si vous avez transmis votre exploitation agricole ou a

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 7 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    18 j'aimes
  1. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  2. 18 j'aimes
  3. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...