Prix des produits laitiers : nuages à l'horizon

par JM Moreau, le 26 Septembre 2011 21h48

Globalement, les prix des produits laitiers ont encore baissé de 2,1% lors des dernières enchères de Fonterra la semaine passée. Cette baisse confirme la tendance des derniers mois. J'ai déjà informé les lecteurs du site du dernier rapport de Rabobank qui constate une certaine faiblesse des prix des produits laitiers ce qui traduit une augmentation de l'offre et un affaiblissement de la demande, particulièrement aux USA et en Europe (effets de la crise sur la consommation des ménages ?).
Toutefois, les analystes émettent l'hypothèse que l'ampleur de ces baisses de prix est susceptible d'être limitée car les acheteurs qui ont été évincés du marché par les prix élevés du début de l'année sont susceptibles de revenir sur le marché maintenant que les prix des produits laitiers deviennent plus abordables.
Lors de ces enchères, les prix du beurre et du lait écrémé en poudre ont diminué, alors que la poudre de l...

par le carolo
le 27 Septembre 2011 09h00

LES CHOSE NON LA VALEUR DE SE QU'ON LEURS DONNE. c.a.d trop d'offre baisse le prix. Avec un système libre pour être payer correctement il faut qu'il manque de produit a contrario on veut plus nos produit et en plus on se moque de celui qui produit... c'est bien la résont pour laquelle il a de plus en plus de crève la faim dans le Monde.

007
le 27 Septembre 2011 09h18
JM Moreau
le 27 Septembre 2011 20h36

Les subventions qui subsistent sont ... vos DPU M 007 ! Subtil comme vous êtes et au courant de tout, vous devriez pourtant le savoir ...
Lorsqu'il y a restitutions à l'export, c'est celui qui exporte qui en bénéficie. Cela permet de payer ses fournisseurs plus sur le marché intérieur ... Mais il n'y a plus de restitutions pour le lait en poudre, ni pour le beurre, et ce depuis des mois !
Pouvez-vous préciser, pour l'information de tous, de quelles subventions bénéficient les industriels et Arla en particulier ? Arla étant une coopérative, ce serait donc tout bénéfice pour ses membres ! Les jalousez-vous ?
Pour votre information, le prix moyen payé en juillet a été de 36,6 euros par 100 kg en Suède et de 36,0 euro par 100 kg au Danemark, pays où Arla collecte la quasi totalité du lait. Ce sont les prix communiqués par les autorités à la Commission, teneur réelle en MG et en protéines (R 479/2010). Par comparaison, il a été de 32,7 euros par 100 kg en Belgique, de 38,0 euros aux Pays-Bas, de 34,5 en Allemagne, de 33,7 en Irlande et de 35,0 euros en France. La moyenne UE27 a été de 34,2.
Il y a des EM où la valorisation des produits laitiers permet de payer plus que chez nous. Interrogez vos laiteries pour savoir le pourquoi au lieu de faire chorus à ceux qui accusent les DPU, compensation aux baisses de prix, de ruiner les bengladeshis, car le lait importé l'a été aux prix du marché mondial et non grâce à une quelconque subvention à l'export ! S'ils avaient acheté leur lait en Argentine, accuserait-on les argentins de ruiner les bengladeshi ?

007
le 27 Septembre 2011 20h57

Nos prix sont tellement bas que les Dpu comblent le nuage des dettes annuelles pour les sous doués qui subsistent.
Il ne faut plus de Dpu mais un revenu correct pour les producteurs.
Les Coopératives ne sont plus ce que vous avez vécu, Mr Moreau, elles sont gangrénées par des parasites industriels qui se cachent derrière les ancêtres de la création qui avaient une vocation de chef . Maintenant la coopérative est un mélange de secrétaires et de fiscologues qui mettent la pression sur les saisonniers à bon compte venant en bus de L'est.....

Sucellos
le 28 Septembre 2011 16h31

Quand 007 est incapable de répondre à une question, il essaye de s'en sortir, après avoir fumé un joint, par une élucubration que lui seul comprend !
On lui demande "de quelles subventions bénéficient les industriels et Arla en particulier ?".
Il répond (les coopératives) "sont gangrénées par des parasites industriels qui se cachent derrière les ancêtres de la création qui avaient une vocation de chef".
Avec cela on sait tout et on est sauvé !
la prochaine fois il expliquera comment cela se fait que les "gangrenées" danoise et hollandaise payent le lait 10% de plus qu'en Belgique. Peut-être que leurs "secrétaires" et "fiscologues" ne sont pas assez futés ?

007
le 28 Septembre 2011 18h01

Fumer tue Mr... c'est un cancer assuré .....Le parasite, il est présent sur ce site ...
www.lemonde.fr/europe/article/2011/09/27/les-pays-en-developpement-penalises-par-les-subventions-laitieres-de-l-ue_1578123_3214.html 

Sucellos
le 28 Septembre 2011 18h21

Vous bégayez M 007 ! Mais ne répondez toujours pas à la question !

zora
le 28 Septembre 2011 19h22

007, je le connais et je sais qu'il ne fume pas et qu'il ne bégaie pas.

007
le 29 Septembre 2011 08h56

L'industrie laitière Arla Foods du Danemark s'est créée par fusion et a pris la forme juridique de coopérative en 2000. La patrie de Feu Madame Fischer Boel ....
Arla Foods,
l’un des grands du secteur, basé au Danemark, a
ainsi reçu 121 millions d’euros de subventions aux
exportations en 2004/2005, plus que son bénéfice
net de 107 millions d’euros. En France, la moitié
des subventions à l’export versées par l’Onilait sont
perçues par quatre entreprises.
En définitive, la politique laitière de l’Europe,
financée par le contribuable, entretient au Sud
le cercle vicieux de la pauvreté sans pour autant
permettre le maintien de ses propres agriculteurs.
Alors que la sécurité alimentaire de la planète impliquerait
au contraire la reconnaissance du droit des
Etats à protéger leurs marchés du dumping pratiqué
par les autres pays afin de leur permettre d’assurer
des débouchés à leurs producteurs et de développer
leurs marchés intérieurs. n
L'Afrique achète toujours plus
Importations de produits laitiers en Afrique subsaharienne,
en millions de tonnes équivalent lait
Source : FAO
Ces subventions s'arrêteront en 2013...............alors vous comprenez mieux ...
www.sosfaim.be/pdf/publications/defis_sud/75/28-29.pdf 





Sucellos
le 29 Septembre 2011 10h41

C'est grâce à ces restitutions et au stockage d'intervention qu'en 2009/2010 le prix du lait au producteur a été soutenu. Alors, ne crachez pas dans la soupe : cela a permis aux laiteries de vous payer un prix plus élevé que ce que le marché autorisait, ce qui est d'ailleurs le but ce ces "subsides".
Idem lorsque l'on hurle à voir les "subsides" reçus par les banques : c'est ce qui permet les ristournes d'intérêts pour les financements.
Supprimer les aides ? Dès que le marché se retourne vous êtes les premiers à en exiger des pouvoirs publics. Comme contribuable-consommateur, j'applaudirai des deux mains ainsi que tous ceux qui ont des difficultés pour nouer les deux bouts du mois : baisse des prix et allègement de mes impôts vu les économies (aides l'armée de fonctionnaires qui doivent en assurer la gestion).
Je ne pense pas qu'appauvrir les producteurs de l'UE enrichira les producteurs du Sud : on essaye de vous faire prendre des vessies pour des lanternes en surfant sur la haine que vous éprouvez pour l'agro-industrie. Manifestement, cela marche !
Si vous voulez y échapper, une seule solution : organisez vous même la commercialisation de vos produits au lieu de la confier à ceux que vous considérez comme vos ennemis. Soyez cohérent avec votre discours !
Dans ma candeur, j'imaginais que c'est ce qui se passait avec l'organisation de coopératives de producteurs. Au lieu de les critiquer et les dénigrer, impliquez vous dans leur gestion pour changer si vous estimez qu'elles font fausse route. Lorsque les gestionnaires de Fonterra ont proposé aux fermiers de transformer la coopérative en SA pour trouve le financement nécessaire à l'expansion via la bourse, ils ont refusé pour conserver la maîtrise de leur outil. Voyez le résultat !

JM Moreau
le 30 Septembre 2011 23h41

M 007 m'étonnera toujours ! Soit il se fait voyant extra lucide en prévoyant l'avenir, soit il retarde de plusieurs guerres.
Arla et les subventions : sa référence c'est ... 2004/2005 !
Les fameuses subventions, ce sont, il le confirme, les restitutions à l'exportation, lesquelles permettaient de "compenser" le différentiel de prix interne dû aux prix élevés et les prix mondiaux. En réalité, ces "subventions" permettaient de payer un prix du lait plus élevé dans l'UE ! Tous les exportateurs en bénéficiaient.
Actuellement, il en subsiste seulement pour quelques fromages. Plus pour les poudres et le beurre. C'est d'ailleurs une des raisons de l'actuelle volatilité que la variation des restitutions permettait avant d'absorber.
Question de coller à l'actualité il est fort !
C'est dommage que certains se basent sur des erreurs pour se forger une opinion.

007
le 01 Octobre 2011 07h32

Donc mr moreau je persiste, il existe encore et toujours des subventions jusqu'en 2013... Combien pour les fromages ?......;
Mon coeur est bien accroché à gauche et bat 70 fois environ par minutes.....
Les telles subventions reçues ne vous font pas mal au coeur, Docteur !
Les prix mondiaux....? C'est bien là le mal libéral de vos illustres mécènes.

JM Moreau
le 01 Octobre 2011 12h13

Le budget de la PAC est d'environ 58 milliards d’Euro. Ce budget se décompose en trois parties : les aides directes aux agriculteurs (environ 40 milliards d'euros), les mesures de marché (4 milliards, dont les aides au stockage public et les restitutions qui ont permis de limiter la crise du lait) et le développement rural (14 milliards). les restitutions ont été créées pour écouler les stocks que la politique de prix élevés garantis avait créés. C'est une subvention qui permet de vendre à l'étranger en dessous du prix payé aux producteurs.
Le montant reçu par les agriculteurs, directement par les aides et indirectement par des prix plus élevés ne doit pas vous faire mal puisque votre coeur est bien accroché.
Quant aux restitutions pour les fromages, voyez le JO L190 du 21/07 qui publie le règlement n ° 709/2011 de la Commission du 20 juillet 2011 fixant les restitutions à l'exportation dans le secteur du lait et des produits laitiers (eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2011:190:0057:0060:FR:PDF).  Vous pourrez constater que les restitutions pour tous les produits laitiers sont à 0, y compris les fromages (code NC commençant par 0406). Mes infos retardaient : j'avais consulté d'anciens tableaux.
Je confirme : vous crachez dans la soupe !

007
le 01 Octobre 2011 17h21

Mr Moreau, votre lien ne fonctionne pas ..... buvez un coup, avant de boire votre soupe ... au lait .

007
le 01 Octobre 2011 17h39

www.lesoir.be/actualite/monde/2011-10-01/le-danemark-premier-pays-a-introduire-une-taxe-sur-les-graisses-867007.php 
C'est un vrai Arla FOODS et son ex .... Fischer ont pris du poids . Pilules ou autres hormones ne peuvent qu'être taxées qu'au maximum ... Merci l'après Boel

JM Moreau
le 01 Octobre 2011 18h32
JM Moreau
le 01 Octobre 2011 18h42

Et si vous préférez en pdf : eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2011:190:0057:0060:FR:PDF 
Encore une fois je ne vois pas le rapport entre les perspectives relatives au marché des produits laitiers, les restitutions à 0 pour les produits laitiers et une taxe sur la malbouffe des danois. Comme esprit tordu on ne fait pas mieux. Je comprends mieux pourquoi vous avez dû quitter le secteur bancaire !
Et si vous traitiez les clients comme vous traitez ici ceux qui ne pensent pas comme vous, je comprends encore mieux !

Envoyer
Fermer

Engrais

par Stechou , le 28 Septembre 2022 08h38

Qui a acheté les engrais pour la prochaine campagne ? Je l\'ai fait en partie, achat de - 20 T a un peu plus de 800€ , livraison maintenant et payement a la facture. Pourquoi acheter maintenant, j

L\'attache des bovins interdit en agriculture biologique !

par Un agri bio, le 22 Septembre 2022 22h21

Copier / coller d\'un partie de la nouvelle réglementation bio: Attache des bovins: comme dans le précédent règlement, l’attache des animaux d’élevage reste interdite, à moins que ces mesures

Crise

par Stechou , le 13 Septembre 2022 08h38

Les laiteries de milcobel et campina sont a la recherche de producteurs en Belgique et surtout en France au le lait est moins chers (420€ T ) l\'Allemagne rentre en récession, il parle même d\'une

Tracteur

par Pfff, le 08 Septembre 2022 19h14

Me voilà probablement à environ 1/3 de ma carrière ... Et j\'envisageais avec la fin d\'un premier gros crédit de conforter mon parc tracteur avec l\'achat d\'un neuf. C\'était bien parti en misant su

Avec les agriculteurs, tous à la foire!

par Benoît GEORGES, le 07 Septembre 2022 05h47

Son retour était attendu. La 32e foire agricole de Battice-Herve s’est tenue sans aucune restriction. \" L’agriculture, j’en fais mon affaire\", voilà d’ailleurs le thème choisi cette année

Impacts des changements climatiques sur le bien-être des ruminants en prairie et en bâtiment - 30/08 à Malmedy

par Benoît GEORGES, le 30 Août 2022 10h23

Visite de terrain 30/08 - Malmedy Thème : \"Impacts des changements climatiques sur le bien-être des ruminants en prairie et en bâtiment : solutions d’adaptation\". ???? Dans une exploitation laiti

Les plus commentés

    26 commentaires
  1. Électricité
  2. 24 commentaires
  3. L\'attache des bovins interdit en agriculture biologique !
  4. 22 commentaires
  5. Nouvelle PAC

Les plus aimé

    26 j'aimes
  1. par PINPIN: Stetchou et Pipo Mais ça rapporte les tas de fumier voilà tout Ici dans mon coin, tous les fer...
  2. 15 j'aimes
  3. par PA25: Gardez l ' esprit ouvert à tous les modes de productions , et dites vous bien , que vous etes parmis...
  4. 14 j'aimes
  5. par Pipo: Sans etre ecolo ....ni autre Merci au bleu d avoir vendu notre autonomie energetique au francais ......