Prix du lait : août 2011

par zora, le 23 Septembre 2011 22h28

Inex : 29.50.

31 aura été le maximum cette année 2011.

trayeur pn
le 24 Septembre 2011 13h10

vermeersch 29.50

ardennais
le 25 Septembre 2011 12h39

Normal que 31 soit le maximum, dès que ce prix a été atteint certains ont crié victoire et était satisfait, donc les laiteries ne vont pas donner plus si la plupart se satisfont de ce qu'ils reçoivent.
Les études en 2009 disaient minimum 33 pour couvrir les frais, et nous ne l'avons pas atteint en prix de base, et je me demande en 2011 quel est le prix minimum à avoir pour couvrir les frais et vivre décemment sans tirer le diable par la queue comme je le fais avec les investissements et l'endettement qui en découle.

le wallon
le 25 Septembre 2011 20h42

Pour rappel, Walhorn c'est 31,75 euros /100 l pour le mois d'Août .

Je vais faire mal au ventre à certains, voici mon prix payé (avec toutes les bonifications ) :39,10 euros /100 litres.
Ceci démontre qu'avec un petit quota de 305000 litres et 40 vaches holsteins Canadienne que s'est possible de gagner sa vie avec plus de 180 jours de pâturage sans autres complément fourrager (sauf accident climatique évidement ) .

Piet Van
le 25 Septembre 2011 22h49

Walhorn est toujours à l'avance dans le prix mensuel ....
Pour Milcobel au 24/09, c'est en accord avec les deux laiteries citées plus haut, le prix est de 29,50

Agro
le 26 Septembre 2011 06h53

Prix reçu en lait bio pour août 2011 : 53 cents/litre, et on n'est pas les meilleurs. Pas une seule vache malade de l'été. J'invite tous les producteurs à la prochaine formation pour un léger recyclage : il manque des producteurs.

le wallon
le 26 Septembre 2011 19h30

@ Agro

Si vous invitez tous les producteurs laitiers a se recycler, ce n'est pas sûr que demain votre prix de 53 cents soit garanti .

A propos qu'elle est le prix de base bio de votre laiterie ?
Quel est le rendement de votre troupeau ? Nombre de vaches ? Et pour quel quota ?

PS : Vous n'êtes pas obligé de répondre à ma question !


xyz
le 26 Septembre 2011 19h45

Comment dans notre petit pays avec de nombreuses frontières peut-il exister une différence de prix de base de 2,25 € entre laiteries..........?
On peut imaginer que le groupe français Lactalis veut améliorer nettement ses producteurs en vue des contrats que vont présenter défendre les adhérents ............Ne parlons pas de Frontera et des enchères lointaines.
Qui animent les prix à la baisse ? Le beurre et la poudre se portent bien pourtant ?

le wallon
le 26 Septembre 2011 20h23

xyz

La concurence est féroce entre chaque laiterie .
Pour ce qui est de la différence de prix chez Walhorn, durant le premier semestre de 2011, ils nous ont un peu sous payé en prix de base mais chose promise, ils vont nous le rendre dans le second semestre . Il y a aussi l'effet de saisonnalité .

JM Moreau
le 26 Septembre 2011 20h48

@ xyz
Chaque laiterie a ce que les français appellent un "mix produits".
Chaque produit issu de la transformation du lait a ses débouchés, son marché et ... son prix. En outre, chaque transformateur a ses coûts de transformation, selon sa structure, sa politique d'investissement, ses charges.
Le prix traduit la situation de l'offre et de la demande. Si une laiterie a besoin de lait car elle est certaine de ses débouchés, elle payera mieux que celle dont les produits se vendent moins bien pour de multiples raisons.
Si vous êtes membre d'une coopérative vous aurez certainement toutes les informations pertinentes à ce sujet.

007
le 26 Septembre 2011 22h54

Merci Mr Moreau . Encore une fois, nous produisons trop de lait pour notre petite Belgique, et voilà qui est clair de votre part. L'offre est trop abondante c'est la même chose en patates..
Pour le sucre, la demande est très forte..... dont le prix va monter ....... mon oeil !

JM Moreau
le 26 Septembre 2011 23h02

Lorsque l'on a fixé les quotas, M 007, la Belgique était déjà excédentaire. Les débouchés existent, il faut se les assurer, pour le bien de tous. La demande mondiale en poudres devrait continuer à croître vu la croissance de certains pays.
Si vous estimez que votre lait ne vous est pas assez payé, trouvez un autre client qui vous payera plus, ou faites autre chose. Dans ce dernier cas, je suis certain que quelqu'un reprendra votre production, ce qui signifie qu'il trouvera un acheteur.
N'attendez rien de l'Etat, il a des tâches plus importantes à faire que de vendre du lait !

André l'ami
le 27 Septembre 2011 19h06

La plus importante des questions revenant sur le tapis par nos illustres rédacteurs . Qui va nourrir le monde ? Navré de ne pas vous répondre car qui veut encore nourrir le monde sans pantalon..
Se mettre à nu est l'apogée des stars du business... Voyez SARKO, il a commencé comme vendeur de fleurs et maintenant il se croit l'empereur du jardin européen ...mais il veut pas qu'on parle de sa fleur préférée. C. L'Etat doit prendre ses responsabilités même pour la vente des fleurs en l'occurrence la blanche laiteuse. Mais pour lui, ce n'est qu'une épine..... A méditer Messieurs les libéraux.............

tirelipimpon
le 28 Septembre 2011 20h02

Coluche doit se retourner dans sa tombe. Nous produisons trop donc les prix baissent,il nous faudra produire encore plus pour nourrir les quelques milliards de personnes supplémentaires et l'Europe coupe les vivres pour les plus démunis. Dans vingt ans, vingt fois plus de pauvres sans nourriture ?? Si notre pays avec ses laiteries n'est plus assez compétitif, jusqqu'à quand produira t on encore du lait chez nous malgré notre climat propice ?

Envoyer
Fermer

L\'heure où les choses vont coincer

par Pfff, le 21 Mai 2024 10h29

Ce matin, affouragement d\'un lot qui normalement s\'en tire toute la saison au pâturage. Et une question qui me taraude ? Ne va-t-on pas connaître une décroissance de notre agriculture ? Que l\'on

Fermage: c\'est quoi ce b....l ?

par Cricri63, le 14 Mai 2024 13h28

Bon voilà: je suis propriétaire en indivision avec ma tante de terrains agricoles venant de mes grands-parents autrefois exploitants. Ces terrains sont loués depuis les années 60 et il y a déjà

Nouvelle année de merde

par Bétchète , le 06 Mai 2024 09h45

Le temps, loin d être au top Et viens de recevoir régularisation des lois sociales suite aux contributions C est affolant Ben si on a bien gagné notre vie soi disant en 22 pour le lait je vais trai

Actualités du secteur avicole : suivi des dossiers

par College des producteurs, le 02 Mai 2024 12h50

Daniel COLLIENNE, Yolin TARGE, Dominique RAES-LEHAIRE et Laurent DECALUWE, éleveurs avicoles au sein du Collège des Producteurs, organisent une réunion de la filière le mardi 21 mai à 19H00 à l

La contractualisation en filière viande bovine en France – présentation du fonctionnement et retour d’expérience de l’application d’EGALIM 2

par Collège des Producteurs, le 02 Mai 2024 11h25

Les membres du COLLÈGE des PRODUCTEURS Benoît Billa, Yves-Marie Desbruyères, Laurent Gomand et Henri Herman vous invitent à la réunion de la filière viande bovine, le 15 mai 2023 à partir de 19

L’intelligence artificielle au service des élevages porcins ’évolution de la consommation de viande

par College des producteurs, le 02 Mai 2024 11h21

Les membres du COLLÈGE des PRODUCTEURS, Patrick Siraux, Geoffrey Minne, David de Wilde, Jordan Godfriaux, vous invitent à la réunion de la filière porcine, le lundi 13 mai 2024 à 19h30 à la Mais

Les plus commentés

    19 commentaires
  1. Meteo
  2. 18 commentaires
  3. Prix des veaux?
  4. 15 commentaires
  5. Fermage: c\'est quoi ce b....l ?

Les plus aimé

    70 j'aimes
  1. par Tacotac: Ça fait beaucoup de questions pour quelqu'un qui sait tout sur tout.
  2. 58 j'aimes
  3. par Lucky: Tu as un problème avec les " petits wallons" le Charlie?
    Pourquoi traiter les collègues francophones...
  4. 52 j'aimes
  5. par Charlot: Gitan toi même le demeuré.
    Comme dirait Albert einstein, le malheur avec les esprits fermés comme...