Désertification : 12 millions d'hectares perdus chaque année

par JM Moreau, le 21 Septembre 2011 20h15
http://www.romandie.com/news/n/_La_desertification_gagne_du_ ...

Dans son allocution, M Ban Ki-moon a rappelé que sur ces hectares perdus, 20 millions de tonnes de céréales pourraient être produites.
Il a toutefois dit que ce n'était pas une fatalité et que des succès ont déjà été obtenus pour arrêter le phénomène dans certaines régions : terrasses au Pérou, plantations d'arbres en Afrique, ...
Dans le monde, quelque 40% des terres sont arides ou semi-arides. 2 milliards de personnes en dépendent pour leur subsistance.

Charlène
le 22 Septembre 2011 18h22
JM Moreau
le 22 Septembre 2011 21h31

Encore une légende tenace qui alimente (sans jeu de mot) les discussions : l'huile de palme serait tout ce qui a de plus mauvais, une saleté qui ne rend service qu'aux grands groupes industriels qui s'en mettent plein les poches en achetant à très bas coût l'huile aux indonésiens qui détruisent leur écosystème mais qui nous vendent à nous pauvres imbéciles de consommateurs riches les produits toujours aussi cher.
L'huile de palme est relativement équilibrée en acide gras saturés: 59 % (essentiellement de l'acide palmitique C16), d'acides mono-insaturés (33%) et d'acides poly-insaturés (8 %). Les maladies cardio-vasculaire sont essentiellement liées à la présence, dans les matières grasses, d'acides gras saturés à chaîne courte; l'huile de palme est riche en acide palmitique, acide gras saturé à chaîne longue. En ce qui concerne l'huile de palme, sa composition fait, par exemple, qu'elle est moins nocive que la graisse de porc pour la santé humaine.
Il y a un peu plus d'un an, le CIRAD, institut français de recherche agronomique pour le développement, mettait en ligne un article intitulé "Huile de palme : les idées reçues ont la peau dure…" Sa lecture permettra de se mettre les idées en place.
www.cirad.fr/actualites/toutes-les-actualites/articles/2010/science/huile-de-palme-et-idees-recues 

Européen
le 23 Septembre 2011 05h54

Je trouve que l’Europe devrait interdire l’utilisation de cette graisse dans les aliments des gens. On nous mets en garde contre l’usage des graisses animales saturées mais on tolère une graisse encore plus dangereuse. Où est la logique? C’est encore une histoire de gros sous !
Déforestation asiatique au profit des palmiers à faible valeur.
Disparition des orangs-outangs..... par les obèsants ...
Le mensonge des étiquettes et des idées de la recherche scientifique au développement ? Au fait c'est le même topo que pour les ogm. !

PA25
le 23 Septembre 2011 08h00

Si seulement l exportation d huile pouvait profiter aux peuples indonésiens,mais non tous va dans les poches des memes.

par le carolo
le 23 Septembre 2011 08h50

NO COMENT

FRV100
le 23 Septembre 2011 20h12

@ moreau .....................................................;

JM Moreau
le 23 Septembre 2011 20h19

Confusion palme-palmiste, c'est bien la preuve que vous ne savez même pas de quoi vous parlez. Vous n'avez jamais touché un Elaeis guineensis de votre vie et ne savez pas que des millions de paysans, en Asie, en Afrique (berceau d'origine de ce don de la nature) et en Amérique du Sud, vivent de la récolte des fruits de cet arbre. Vous ignorez aussi que pour des millions d'Africains, c'est la seule source de matières grasses. Mais probablement pour vous que ces personnes ne sont pas dignes de votre considération et qu'ils peuvent crever puisqu'ils "concurrencent" votre beurre !
Lisez attentivement l'article du CIRAD, qui ne peut être qualifié de vendu à l'agro-industrie, avant de vous faire les avocats de ceux qui ici aussi sont la pire menace pour les agriculteurs, Greenpeace. C'est un article équilibré, d'un institut dont la renommée auprès des connaisseurs de l'agriculture n'est plus à faire.
La déforestation est avant tout le fait du commerce des bois tropicaux dont les japonais, les américains et les européens ont besoin pour leurs meubles de luxe. La culture ne demande aucun pesticide et un palmier est exploité de nombreuses années. En RDC, par exemple, des palmeraies subspontanées sont exploitées à côté de plantations industrielles et de plantations familiales. Pour l'avoir personnellement vécu, je peux vous garantir que pour ces gens, c'est de première importance. L'Indonésie n'est pas le seul producteur (voyez le tableau sur la page référencée plus bas). Au Brésil, on l'appelle "dendê" et son utilisation en cuisine fait partie de la culture : les brésiliens ne meurent pas comme des mouches !
L'huile sert à de multiples usages (alimentation, savonnerie, cosmétique, biodiesel ...) et le fait qu'elle soit naturellement hydrogénée limite les risques d'apparition d'acides gras "trans" (savez-vous seulement de quoi il s'agit ?) qui eux sont nocifs pour la santé (lisez attentivement le § "idée reçue n°4" et voyez la composition de l'huile de palme ici fr.wik 

JM Moreau
le 23 Septembre 2011 20h20

Suite
L'huile sert à de multiples usages (alimentation, savonnerie, cosmétique, biodiesel ...) et le fait qu'elle soit naturellement hydrogénée limite les risques d'apparition d'acides gras "trans" (savez-vous seulement de quoi il s'agit ?) qui eux sont nocifs pour la santé (lisez attentivement le § "idée reçue n°4" et voyez la composition de l'huile de palme ici fr.wikipedia.org/wiki/Huile_de_palme#Caract.C3.A9ristiques_et_composition  - il n'y a pas d'acides gras trans).
On fabrique aussi du vin de palme avec la sève obtenue par incision du bourgeon terminal. Vous trouverez aussi des conserves de "chou palmiste", légume obtenu à partir de ce bourgeon terminal. Avant de proclamer que la culture de cet arbre devrait être interdite, que c'est uniquement les multinationales qui se sucrent grâce à cette culture, que nous sommes empoisonnés, informez vous !
Enfin, si vous avez un vieux coq à manger, je vous recommande de le préparer à la moambe : voir twd.free.fr/moambe/Huile_palme/moambe_kzi.htm.  Un délice. Et parcourez le site de Jean-Jacques Meert pour l'occasion

Sucellos
le 23 Septembre 2011 20h39

Complément d'information : huile de palme responsable (RSPO - Round Table on Sustainable Palm Oil - www.rspo.org/?q=page/789),  produite de façon durable, que même le WWF, protecteur des Orang-Outans, défend.
Voir befair.be/fr/content/table-ronde-sur-la-production-durable-dhuile-de-palme 
et
www.wwf.be/fr/que-faisons-nous/reduire-notre-impact/l-huile-de-palme-durable/770 
Les principales multinationales, soucieuses de leur image (et de leurs marchés) se sont associées à ce processus de certification : www.rspo.org/?q=glossarymember 
MM le Pay, Européen et les autres retardent d'une guerre !

obelix
le 23 Septembre 2011 22h23

le pay
arrete de rapporter les conneries vehiculée par greenpaece, attac et autre bienfaiteur de l'agriculture....
et avant d'abboyer avec la meute, prend le temps de lire le lien de Mr Moreau...

www.cirad.fr/actualites/toutes-les-actualites/articles/2010/science/huile-de-palme-et-idees-recues 

Sucellos
le 23 Septembre 2011 23h34

@ Obelix
Si c'est Moreau (ou moi) qui donne une référence, c'est d'office mauvais, donc tu perds ton temps : il ne lira même pas, il sait d'avance, rien qu'en regardant le lien, sans clicker, que c'est un plaidoyer pour ce qu'il hait par dessus tout, le libéralisme, les multinationales, etc ... et il se lâche, c'est plus fort que lui. Et c'est lui qui parlait d'oeillères ...

le pay
le 24 Septembre 2011 01h01

Ce site est est un site pour les agriculteurs, or tout ce que vous défendez comme postions les trois amis çi deçu c'est toujours à l'encontre des intérerts des agriculteurs concernés par ce site. normal vous n'êtes pas agriculteur.
Toutes vos thèses vont dans le sens de nourrir le monde entier à petit prix avec des fermes industrielles au détriment de l'emploie, or nous ce que nous voulons c'est un prix juste pour une qualité irréprochable, et non un prix mondial toujours basé sur le moins cher aux normes incomparables.
Nous défendons légitimement notre patrimoine et une alimentation de qualité suppérieure pour nos concitoyens.

JM Moreau
le 24 Septembre 2011 20h43

Suite
Personnellement, je constate que nous vivons dans un monde qui a vu apparaître de nouveaux acteurs (Chine, Inde, Brésil, Russie), que des centaines de millions d'êtres humains vivent dans une pauvreté inacceptable, que tout s'internationalise et que notre eurocentrisme est dépassé : en clair, notre heure de gloire à nous européens est passée et ces nouveaux acteurs revendiquent leur place au soleil. Nous sommes dans un contexte international, que vous le vouliez ou pas. C'est ainsi.
International, cela signifie, outre les changements climatiques, la biodiversité, les changements globaux, que des enjeux originaires d'un seul pays auront des effets sur le reste du monde. Par exemple,qui va nourrir la Chine dans 40 ans ? Comment va-t-on résoudre les besoins alimentaires croissants et l'évolution des régimes alimentaires ? Comment va-t-on améliore la qualité des aliments ? Comment va-t-on répondre aux besoins en agrocarburants (l'huile de palme est une réponse), en matériaux actuellement fournis par les dérivés du pétrole ? Quid des besoins en surfaces vu la concurrence pour l'utilisation des terres ?
Ce sont les défis auxquels l'agriculture devra répondre et les options prises par le Conseil vont dans un sens de répondre à ces défis en demandant aux producteurs de "répondre aux signaux du marché". Dans un contexte où les aides, pour la Belgique, vont se réduire. Le rappeler, ce n'est pas être "contre". Mettre sa tête dans le sable et ne pas vouloir l'accepter, c'est par contre irresponsable.
Vos plaintes ne font qu'exacerber les sentiments des anti agriculteurs qui, dans cette situation de crise, retiendront plus volontiers les résultats de ceux qui estiment que l'année a été bonne que les vôtres lorsqu'il constatent l'accroissement des ventes de matériel !
Je vous rappelle le commentaire que j'avais lu au sujet des agriculteurs : "Ils ne pensent qu'à produire, produire coûte que coûte, et ils comptent sur l’Etat pour les payer s’ils ne peuvent pas vendre au prix

JM Moreau
le 24 Septembre 2011 20h44

Suite
Je vous rappelle le commentaire que j\'avais lu au sujet des agriculteurs : \"Ils ne pensent qu\'à produire, produire coûte que coûte, et ils comptent sur l’Etat pour les payer s’ils ne peuvent pas vendre au prix du marché. En vérité ça fait tellement longtemps que l\'Etat intervient pour leur sauver les miches qu’ils ont perdu tout bon sens de gestion.\"
Soyez certain que de tels commentaires me font mal !
Dites-moi aussi si l\'article que le SB de ce vendredi 23 a publié page 6 (La saga de la société Apple - Une leçon pour l\'agriculture) est contre l\'intérêt des agriculteurs ?

tirelipimpon
le 27 Septembre 2011 08h42

Ils vous font mal, mais dans quel sens? Pour vous meme ou pour le mal qu'on dit sur le dos des éleveurs?

JM Moreau
le 27 Septembre 2011 20h09

@ tirelipimpon
A question idiote, réponse idiote : devinez !

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Les méteils et le stockage des céréales à la ferme

par PNPE, le 17 Mai 2022 16h08

Il existe plusieurs méteils ! C’est l’occasion d\'en découvrir quelques-uns sur le terrain et de parler modes de récolte et valorisations. Le Moulin Mobile nous présentera des structures peu on

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Résultats du concours du Beurre de ferme au lait cru salé de la Province du Hainaut

par Benoît GEORGES, le 13 Mai 2022 21h55

21 beurres hainuyers étaient en lice cette année. Sur le podium de cette édition 2022, nous avons en troisième position: Ferme de la bosse jauque ensuite, la seconde place revient à Ferme de la

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )