Un insecte se régale de maïs OGM conçu pour le combattre

par patatas, le 01 Septembre 2011 10h40

www.20minutes.fr/article/778000/insecte-regale-mais-ogm-concu-combattre 

Sucellos
le 02 Septembre 2011 15h39

Le phénomène concerne principalement l’Iowa où des chercheurs du département d’entomologie de l’Université de cet Etat ont montré que, suite à une mutation, la chrysomèle était désormais capable de proliférer sur les plantes transgéniques. Ceci, malgré les dispositions prévues par la loi pour prévenir les mutations. Loin d’être un effet ponctuel, les chercheurs ont montré que cette forme de résistance était transmise aux générations suivantes. Ce phénomène ne concernerait que la variété de maïs de Monsanto et pas ceux de son concurrent Mycogen, dont les plants, contrairement à ceux de Monsanto, combinent non pas une mais deux toxines. Là, la résistance ne fait pas défaut.
Moralité : les insectes sont plus forts que nous (ce sont eux qui nous feront disparaître de la terre après notre mort). Des résistances à des insecticides sont également apparues. Idem pour les résistances aux fongicides ou aux herbicides. Cela s'appelle la sélection.
Solution : puisqu'il s'agit d'une mutation, on pourrait envoyer les faucheurs de tournesols mutés de la vallée du Rhône pour tuer ces mutants qui sont peut-être des insectes OGM cachés !

le Pay
le 05 Septembre 2011 23h55

Cet article ne fait que confirmer nos craintes et renforcer nos conviictions.
C'est de l'information fondée Mr Moreau !

propète
le 06 Septembre 2011 08h35

J'ai toujours cru que nous étions poussières et que après la mort, les vers de terre feraient leur travail.... à moins qu'il y ait mutation et que l'on tue les vers...........Vive la vie sans ogm.

Sucellos
le 06 Septembre 2011 21h42

@ le Pay, ci-devant révolutionnaire
Un article qui vous intéressera certainement : www.bib.fsagx.ac.be/base/text/v2n3/161.pdf 
MM Haubruge (de Gembloux) et Amichot (de l'INRA) ont étudié les mécanismes de résistances des insectes. Ces messieurs constatent le fait, connu de tous, mais combien désespérant pour les producteurs qui doivent constamment s'adapter. Que la Chrysomèle des racines du maïs (ne souhaitez pas l'avoir dans vos champs), connue pour déjouer les diverses stratégies classiques mises en oeuvre pour lutter contre elle, ait réussi à déjouer les effets de la protéine Cry3Bb1 n'est pas étonnant, d'autant plus que certains agriculteurs n'ont pas respecté les consignes (le maïs Bt produisait plus et vous connaissez l'appât du gain). C'est ce que l'on appelle la sélection, souvent résultant d'une mutation (que les anti OGM refusent aussi, appelant cela des OGM cachés) et la publication référencée explique les diverses stratégies mises en oeuvre par les insectes pour contourner les effets délétères des insecticides.
Depuis la nuit des temps, l'agriculteur est confronté au parasitisme. Une autre révolution, agricole celle-là et non prolétarienne, a permis la croissance des rendements par l'utilisation d'engrais, de pesticides et de variétés sélectionnées. Malheureusement, c'est une lutte sans fin car les parasites s'adaptent ...
Mais votre révolution promulguera un décret interdisant aux insectes et champignons parasites de muter ce qui résoudra le problème n'est-ce-pas !
NB : certains de vos coreligionnaires ont accusé les vilains capitalistes pro OGM d'avoir introduit volontairement la Chrysomèle en Europe afin de favoriser par cet acte de bioterrorisme le développement du maïs transgénique en Europe.

Envoyer
Fermer

Face à la sécheresse, Cédric a investi dans une machine pour irriguer ses sols: l\'eau provient des nappes phréatiques

par Benoît GEORGES, le 19 Mai 2022 16h51

[Vidéo] Reportage de RTL info avec Cédric Dumont de Chassart, agriculteur de Boneffe et Céleste Quaghebeur de la Fédération wallonne de l’Agriculture (FWA). www.rtl.be/info/belgique/societe/face

17 moutons tués par un loup dans une réserve naturelle à Nassogne: \"Certains ont dû mourir dans d\'atroces souffrances\", déplore l\'éleveuse

par Benoît GEORGES, le 19 Mai 2022 16h50

Reportage de RTL Info avec Sophie Deger, éleveuse de moutons à Nassogne et Thiery Petit (SPW-DNF) www.rtl.be/info/regions/liege/17-moutons-tues-par-un-loup-dans-une-reserve-naturelle-a-nassogne-certains

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

par Benoît GEORGES, le 06 Mai 2022 11h38

La pluie n\'est pas beaucoup tombée au cours de ces dernières semaines. Depuis le début de l\'année, il a plu 30% de moins que prévu. Cette sécheresse complique le travail des agriculteurs dans pl

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    30 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...