Blé hybrides et OGM : la recherche avance.

par JM Moreau, le 26 Août 2011 18h20
http://www.reussir-grandes-cultures.com/actualites/entrepris ...

A titre d'information.
Je n'ai pas dit que les OGM étaient irrévocablement la solution, mais simplement une partie de la solution, puisque le savoir des scientifiques à ce sujet existe. Et que ces connaissances peuvent s'améliorer, et être mieux pour le futur, car cela fait partie des options et des solutions à différents aspects de la vie agricole et environnementale, dans le contexte de l'impact d'une population grandissante ET d'un environnement qui se détériore. Des études d'évaluation des effets sur les humains et l'environnement, il y en a et en aura toujours, comme il y aura toujours des avis contrastés, des "pour" et des "contre". Mais les gens devront quand même continuer à se nourrir dans 30, 40, 50 ans. Les climats auront changé (sécheresse, pluies torrentielles, etc.) et on prédit qu'il faudra doubler ou même tripler la production agricole.
Et ce n'est certainement pas avec des techniques qui conduisent à avoi...

Agro
le 27 Août 2011 14h41

Les grandes manoeuvres financiaires préparatoires à une situation de monopole absolu prouvent à elles seules que les multinationales citées dans l'article savent d'avance que les produits qu'elles vont imposer seront des flops au niveau de la production de blé mais le jackpot au niveau du bizness.
Combien cela va-t-il encore coûter aux Etats pour "soutenir" leurs producteurs en détresse ?

JM Moreau
le 27 Août 2011 15h26

Les pouvoirs publics ont abandonné le secteur de la recherche, obligeant les Universités à se tourner vers des financements privés pour que nombre de laboratoires puissent tourner. Il n'est dès lors pas étonnant que ce domaine soit quasi monopolisé par les semenciers privés. Les oppositions traduites de façon violente par les "faucheurs" ont aussi provoqué l'arrêt des recherches, voire l'émigration des centres de recherche, alors qu'elle concerne aussi d'autres domaines, notamment la médecine.
Si le blé transgénique tarde à être proposé aux fermiers, c'est que outre Atlantique, les agriculteurs craignent que de grands marchés, comme celui de l'Europe, où les réticences aux OGM sont plus vives, leur ferment la porte si le blé qu'ils ont à offrir est transgénique. Rappelons que, contrairement aux affirmations de Sollecus, l'Europe importe du Canada et des USA du blé dit "de force" en grandes quantités, notre production n'étant pas en mesure de répondre à la demande des meuniers pour ce marché (d'où l'importance du CBOT, y compris chez nous). D'autre part, à ce jour, dans la plupart des grands pays producteurs, le développement des variétés de blé et leur propriété intellectuelle sont demeurés publics. Les agriculteurs peuvent donc conserver une partie de leur récolte pour les semis de l'année suivante. Cela rend les investissements privés peu attrayants pour les multinationales, qui réalisent leurs profits avec de la semence que les agriculteurs doivent payer chaque année.
Toutefois, le fameux "flop des OGM" n'étant qu'une des chimères des anti, les producteurs canadiens, US et australiens, souhaitent transposer au blé le succès et l'impact des cultures OGM sur leurs résultats financiers. C'est la raison du manifeste dont il est question dans l'article référencé par le lien. Et si des fermiers réclament des semences OGM, les multinationales en livreront.
Ajoutez à cela les espoirs mis dans la sélection transgénique pour créer des variétés résistantes à la sécheresse

JM Moreau
le 27 Août 2011 15h27

Suite
Ajoutez à cela les espoirs mis dans la sélection transgénique pour créer des variétés résistantes à la sécheresse en ces temps de changements climatiques où les graves problèmes de sécheresse connus en Australie poussent le gouvernement à investir lui-même dans la recherche et vous avez les éléments. L'article vous montre aussi que la concurrence entre sélectionneurs est vive : Monsanto n'est pas seul et la sélection concerne aussi des résistances aux maladies fongiques. On ne pourra donc parler de "monopole absolu". La Chine, que l'on ne peut suspecter de céder au sirènes des multinationales, pourrait aussi développer un blé OGM, d'abord pour nourrir sa propre population. Les autorités ont considérablement augmenté les budgets de recherche et des centaines de centres de recherche sont actifs dans ce domaine. Les chinois considèrent la sécurité alimentaire comme prioritaire. "Pour résoudre les problèmes alimentaires, nous devons utiliser la science, les biotechnologies et les OGM", déclarait fin 2008, le Premier ministre chinois, Wen Jiabao.

Sollecus
le 27 Août 2011 18h01

La recherche c'est un plus et pourquoi pas des thèses réalisées par des étudiants de l'UCL.
Mais n'allons pas trop en Chine avec toutes les magouilles et leur contamination .
Oui ils travaillent beaucoup pour un petit salaire et parfois ils sont que photographes.........et complices de leurs autorités.................
OGM ne peut pas dire renaissance car la reproduction est le propre de l'homme. Elle n'existe pas alors stérilité = in vitro = surnaturel

Sucellos
le 27 Août 2011 18h35

Vous avez du attraper un gène de perroquet qui vous a refilé le psittacisme (Trouble psychique consistant à raisonner sur des mots sans avoir à l'esprit les idées qu'ils représentent. Répétition mécaniques de notions qui n'ont pas été assimilées).
En quelque sorte vous êtes un OGM. 
Même la Providence ne peut rien contre ce trouble qui a l'air de persister.

Agro
le 28 Août 2011 10h13

@ J M Moreau
Cela ne se passe pas sur les plus grandes places boursières internationales mais simplement ici chez des wallons de chez nous. Je vous invite cette semaine à passer une après-midi ou à déléguer quelqu'un de confiance pour participer à l'une des formations suivantes : www.cebio.be/membres/agenda.html.  C'est gratuit et vous ne serez pas déçu.

JM Moreau
le 28 Août 2011 15h11

@ Agro
Merci pour votre invitation.
Votre lien renvoie le message suivant : The requested URL was not found on this server.

par le carolo
le 28 Août 2011 18h33

@ Moreau JM ; aller sur ; www.cebio.be  et puis cliquer sur AGENDA et la vous aurez des invitation a formation, cela va très certainement vous ouvrir l'esprit a d'autres CIEUX sa vous passera le temps, les retraiter jeune comme vous on besoin de ressourcement...

JM Moreau
le 28 Août 2011 19h39

@ le Carolo, donneur de leçons
Merci pour vos précisions et votre bienveillante sollicitude.
Je suis bien plus ouvert et au fait que vous semblez l'imaginer des pratiques agronomiques, qu'elles soient bio, raisonnées ou autres, que ce soit en cultures tempérées ou tropicales : outre mon expérience, avant de parler d'un sujet, je recueille le maximum d'informations possibles.
Et une fois de plus, au risque de me répéter, je suis d'avis qu'il y a de la place pour tout le monde : à une demande, répond toujours une offre. A chacun d'identifier la demande à laquelle il est en mesure de répondre. A chacun de répondre à cette demande en facturant un prix qui convient à l'acheteur afin que chacun y trouve son intérêt. C'est cela le marché, ici "chez des wallons de chez nous" ou ailleurs dans le monde.
Si une GMS me propose de l'entrecôte de boeuf irlandais à 28 euros, je ne l'achèterai pas parce que je considère que ce prix est surfait lorsque je vois le prix auquel on paye les carcasses en Irlande. Si un producteur bio me propose du fromage type gouda à 30 euros le kilo, je passe mon chemin. Je n'ai pas les moyens. Et tant mieux pour lui si il parvient à écouler sa production. Je n'achèterai pas non plus du poulet "standard" de 40 jours, même à 2,5 euros : ce serait gaspiller mon argent. Et je cultive mon jardin en raisonnant les interventions, sans insecticides et un minimum de fongicides, mildiou oblige, avec du compost et un peu d'engrais pour restituer au sol ce que les récoltes lui ont pris et garder un ph correct. Mon sol est bien vivant, croyez moi, et l'eau s'infiltre !
En ce qui concerne mon ouverture d'esprit, vous n'avez pas de leçons à me donner lorsque je vois votre refus de tout ce qui est étranger et votre souhait, rejetant l' Europe (sauf ses aides), de voir notre pays se refermer sur lui-même pour solution aux problèmes de l'agriculture. Ce repli, je considère que c’est comme emprisonner et refuser à tous les citoyens les libertés les plus précieuses, à sa

JM Moreau
le 28 Août 2011 19h46

Ce repli, je considère que c’est comme emprisonner et refuser à tous les citoyens les libertés les plus précieuses, à savoir, celles de choisir ce que l’on veut être, qui l’on veut être et comment on veut être. Et personne ne m'imposera comment je souhaite me ressourcer, si d'aventure j'en éprouvais le besoin.
En ce qui concerne la formation UNAB, le compost je le fais depuis plus de 15 ans, je n'ai pas d'herbe à gérer, ni de fourrages, ni de céréales, ni d'animaux à soigner. Mes terres passent l'hiver sous CIPAN et mon temps de "jeune retraité" est bien rempli !

JM Moreau
le 28 Août 2011 20h18

@ Agro
"Les grandes manoeuvres financiaires préparatoires à une situation de monopole absolu prouvent à elles seules que les multinationales citées dans l'article savent d'avance que les produits qu'elles vont imposer seront des flops au niveau de la production de blé mais le jackpot au niveau du bizness."
Connaissez vous un fermier qui choisira une variété en sachant à l'avance qu'il ratera sa culture, qu'il fera un "flop" ? N'êtes vous pas plutôt opposé idéologiquement au capitalisme et à l’économie de marché plutôt que contre les OGM à proprement parler ?
Le fait que pratiquement tous les producteurs américains de maïs et de soja, et tous les producteurs de papaye, utilisent des semences OGM indique, me semble-t-il, que c'est une bonne affaire pour eux et pas seulement pour les vendeurs de semences. Si ce n'était pas le cas, ils reviendraient aux cultures dites traditionnelles. De même, une majorité d’agriculteurs – la plupart sont des petits exploitants – en Argentine, au Brésil, en Afrique du Sud, en Chine, en Inde et dans d’autres pays préfère les semences génétiquement modifiées car les récoltes obtenues leur rapportent plus d’argent. Les variétés génétiquement modifiées permettent de réduire les coûts car elles consomment nettement moins d’insecticides, sans parler des bénéfices écologiques et pour la santé.
La voix de la terre, vous connaissez ?
A côté de cela, aux USA, la culture bio (organic) rencontre aussi du succès. L'avantage là bas, c'est que producteurs comme consommateurs ont le choix.
Encore une fois, je ne suis ni pour ni contre telle ou telle technologie, tel ou tel système de production et suis d'avis que chacun doit pouvoir faire les choix qu'il estime les plus profitables pour son exploitation dans le respect des législations.

Marcel
le 28 Août 2011 20h33

La terre n'appartient pas aux hommes, les hommes appartiennent à la terre.

Si nous voulons encore espérer échapper aux foudres de la nature blessée au plus profond des ses équilibres, la solution ne viendra certainement pas des industriels qui ne pensent qu'à se remplir les poches en misant sur une augmentation de la population. Une régulation de la natalité comme pratiquée en Chine serait peut-êttre plus judicieuse.

Mais hélas certains ne jurent que par les marchés, les marchés, les marchés générant le profit immédiat...

Sucellos
le 28 Août 2011 21h31

Les écolos se disent progressistes. Je constate, à lire Marcel, que ce ne sont que des réactionnaires qui ne savent que proposer des solutions malthusiennes aux problèmes de développement. C'est normal finalement pour une idéologie qui refuse le progrès.
L'eugénisme n'est pas une solution !

par le carolo
le 29 Août 2011 08h07

@JM Moreau; je suis pas en démarche BIO et pas non plus opposer a tout les OGM, C.a.d, les OGM qui supprime les phytos et sans risque pour la terre sont les bien venu c'est pour progresser, dans mon exploitation je produit pour nourrir les hommes et pas pour nourrir la bourse,le bio je le pratique jusque cela est possible dans la limite de la main d’œuvre que je dispose, alors les subvention cela ma été imposer par l'Europe a auteur de 22%, au Amérique elle est auteur de 62%. ÉGALE concurrence déloyale, supprimer toute forme de subside rétablira la coups vérité et supprimera la dictature en Europe.

Marcel
le 29 Août 2011 09h12

@Sucellos

Il n'est jamais question eugénisme!!! On reconnaît bien ici l'arrogance de tes propos!

zora
le 29 Août 2011 12h46

nous empruntons la terre à nos enfants

cricri
le 29 Août 2011 21h07

@Sucellos

"La culture, c'est comme la confiture; moins on en a, plus on l'étale..." Je parle de la culture dans le sens noble du terme, la culture du respect...

Sucellos
le 29 Août 2011 22h18

@ cricri
Citation de Pierre Desproges, qui a aussi émit cette sentence : La culture c'est comme un parachute, quand on en a pas on s'écrase.
Je vous citerai un autre, chinois celui-là [un proverbe chinois dit que lorsqu'on a rien à dire d'intéressant on cite généralement un proverbe chinois. :-) ] : Lorsque le sage montre la Lune, l'imbécile regarde le doigt.
Avec tout mon respect.

par le carolo
le 30 Août 2011 07h29

@ Sucellos; on cite souvent " il a achever c'est étude et c'est étude l'on achever.

tirelipimpon
le 30 Août 2011 10h06

@ Sucellos

Pour prendre les fermiers pour des cons, vous etes un champion, Votre savoir ne vous autorise pas à prendre les manuels pour des imbéciles.
Que deviennent les chomeurs, les malades, les refraités dans le système du libéralisme ?

Sollecus
le 30 Août 2011 17h23

@ Suce l'os
C'est rare mais comme c'est la fin du Ramadan, j'ai donné un os de mouton à sucer à mon chien et c'est drôle, il s'en est débarrassé assez vite.... Craignant une petit virus explosif et dysentérique, je lui ai laissé la gazette tel un Dieu grecque............sur le pot...........libéré.
www.monsieur-le-chien.fr/index.php?planche=496 
il faut cliquer sur les chiens...pour qu'ils se libèrent de cette moëlle pestiférentielle.

Sucellos
le 30 Août 2011 21h47

@tirelipimpon
D'après vous la Belgique fonctionnerait selon un système libéral ?
Avec des dépenses primaires de l'Etat qui atteignent près de la moitié du PIB (stabilityprogramme.be/fr/Programme_Stabilite_Belgique_2011_2014_Cabinet_Finances_20110415_FR.pdf  - page 16), j'ai de gros doutes. Comme les catégories sociales que vous citez constituent le fond de commerce des partis dominants, ils peuvent dormir tranquille. Je vous ferai remarquer que ce sont des gouvernements socialistes qui en Grèce et en Espagne ont sacqué dans les dépenses sociales dont bénéficiaient les catégories dont vous vous souciez ... Que c'est la social démocratie qui a favorisé des taux d'intérêts bas, le fonctionnement de la planche à billet, ce qui a entraîné une demande de crédits qui a conduit à la crise que nous connaissons. En système libéral, une demande forte pour de l'argent aurait provoqué une hausse des taux d'intérêts.
Précision : j'ai beaucoup de respect pour les manuels, et je pense que les agriculteurs ne sont pas que des manuels, mais doivent faire preuve de grandes capacités de gestion pour réussir face aux évolutions que notre agriculture européenne a connues ces dernières années avec la fin progressive des sécurités que la PAC des origines avait créées. Je ne les prend donc pas pour des cons, loin de là.
Je me permet juste de me moquer de ceux qui sont atteints de psittacisme, qui parlent à tort et à travers, simplement pour contredire les billets ou commentaires de ceux qu'ils estiment indignes afin de se défouler, sans contribuer de quelque manière que ce soit aux réflexions (exemples : les élucubrations canines autour d'un os de mouton alors que le sujet concerne les blés hybrides et les blés OGM, des considérations limite xénophobes sur les chinois et les autres, les thèses malthusiennes remises à l'honneur par des écolos réactionnaires qui s'emploient à culpabiliser agriculteurs et consommateurs, etc).

FRV100
le 31 Août 2011 18h42

Quand tu vois la poussière dans le cerveau de ton voisin, tu ne vois pas la POUTRELLE qui a dans le tiens! Moi aussi je peux faire des dictons, je sais tu vas dire de qui ça vient et de quelle époque, on sais que tu es un homme cultivé, socialement intégré, que tu es tolérant, et blabla........ mais je vois que tu es aussi injurieux vis a vis des plus faible.....

tirelipimpon
le 01 Septembre 2011 09h53

C'est le libéralisme qui met les états au pied du mur. La compétition mondiale a provoqué plus de chomage, des préretraités dans nos régions. Et comme l'industrie ne fait pas dans le social, le libéralisme non plus, c'est l'état qui a du les prendre en charge et s'endetter. Voyez le secteur automobile en panne : c'est encore une fois l'état qui verse des primes aux consommateurs afin que les constructeurs puissent vendre au grand prix.

Je m'informe pour des panneaux solaires. Pourquoi toutes ces primes? Encore une fois pour que l'industrie solaire puisse faire de gros bénéfices sur le dos de l'état.

En tant qu'éleveur laitier, je touche des primes. Là aussi, c'est l'état européen qui s'endette pour me permettre d'avoir un revenu parce que ma laiterie et la grande distribution s'en mettent plein les poches.
La France a passé le cap des 8 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté ( lournal tv du 29/8/11) gràce à l'état ou au libéralisme? La baisse des taux est la conséquence d'un ralentissement économique pour pousser les gens à ne pas épargner, donc à consommer et par ricochet à relancer l'activité. Le libéralisme sans l'état ce serait comme un grand champion sportif sans soigneur.

Envoyer
Fermer

1 Octobre

par Phil.0, le 01 Octobre 2022 09h18

Date d\'ouverture officielle de la chasse pour le cochon forestier soi-disant sauvage. Un grand merci à ces braves soigneurs qui les nourissent et abreuvent toute l\'année pour les fixer et maximiser

Projet APIFERME - Appel aux agriculteurs

par Benoît GEORGES, le 25 Septembre 2022 18h51

Vous êtes agriculteur(-trice), et souhaitez évoluer vers une gestion agricole favorable aux pollinisateurs ? Ceci est pour vous. Si vous désirez partager votre expérience sur le sujet ou vus fair

L\'attache des bovins interdit en agriculture biologique !

par Un agri bio, le 22 Septembre 2022 22h21

Copier / coller d\'un partie de la nouvelle réglementation bio: Attache des bovins: comme dans le précédent règlement, l’attache des animaux d’élevage reste interdite, à moins que ces mesures

Crise

par Stechou , le 13 Septembre 2022 08h38

Les laiteries de milcobel et campina sont a la recherche de producteurs en Belgique et surtout en France au le lait est moins chers (420€ T ) l\'Allemagne rentre en récession, il parle même d\'une

Tracteur

par Pfff, le 08 Septembre 2022 19h14

Me voilà probablement à environ 1/3 de ma carrière ... Et j\'envisageais avec la fin d\'un premier gros crédit de conforter mon parc tracteur avec l\'achat d\'un neuf. C\'était bien parti en misant su

Avec les agriculteurs, tous à la foire!

par Benoît GEORGES, le 07 Septembre 2022 05h47

Son retour était attendu. La 32e foire agricole de Battice-Herve s’est tenue sans aucune restriction. \" L’agriculture, j’en fais mon affaire\", voilà d’ailleurs le thème choisi cette année

Les plus commentés

    24 commentaires
  1. L\'attache des bovins interdit en agriculture biologique !
  2. 22 commentaires
  3. Nouvelle PAC
  4. 11 commentaires
  5. Prix d herbe sur pied

Les plus aimé

    27 j'aimes
  1. par PINPIN: Stetchou et Pipo Mais ça rapporte les tas de fumier voilà tout Ici dans mon coin, tous les fer...
  2. 15 j'aimes
  3. par Résistant : Vive Poutine,
    Lui au moin il défend son peuple et sa patrie.

    Ici nos dirigeants font de l'autodest...
  4. 15 j'aimes
  5. par PA25: Gardez l ' esprit ouvert à tous les modes de productions , et dites vous bien , que vous etes parmis...