La météo se répercute dans le prix du pain !!!

par titi, le 24 Août 2011 10h43
http://www.dhnet.be/infos/societe/article/365949/la-meteo-se ...

Les boulangers industriels annoncent déjà la couleur !!!
Tout est prétexte pour augmenter leurs marges bénéficiaires!

Quand le blé baisse, le prix du pain ne baisse pas, pourquoi ? Parce que dans le prix du pain, le coût de la matière première( farine ) ne représente qu' une infime part ( - de 5%, parole de boulanger) ; alors pourquoi déjà cette annonce !

par le carolo
le 24 Août 2011 15h31

C'est l'effet sachet de frite; celui qui a écrit cette article publie souvent, ex année faste pour les agriculteur ou les revenu des agriculteurs en encore en hausses cette année les agriculteurs voyer plut o l'animal archives.lesoir.be/les-mesaventures-de-l-europe-au-quotidien_t-19920926-Z05VJE.html 

fromageon
le 24 Août 2011 15h49

c'est parce qu'ils veulent partir encore plus souvent en vacances quand on voit le travail et le mal qu'ils ont .......ils se disent plus fatigués que les agriculteurs
mon boulanger m'avait fait la réflexion que le blé était cher l'an dernier et pas de qualité et je lui ai répondu meileur que le russe et il fut faché

007
le 24 Août 2011 15h55

Les boulangers industriels ne font pas du bon pain.... ils font de la chique en pâte, il y a de moins en moins de bonne farine dans leurs stocks et ils préfèrent mettre cette chique au congélateur pour les jours de grosses demandes et satisfaire aux congés du personnel....
De plus en plus du précuit et laisser le soin aux grands magasins de recuire sur place en fonction de la clientèle sociale ...........
Le Crioc va constater la chose .... et trouvera un autre secteur en baisse pour équilibrer ........ la hausse du panier.
Qui va enfin intervenir dans cette politique économique de "libéralisme profiteur".
Même De Gucht se sent outragé : " on est en train de mettre ce pays dans la merde"

titi
le 24 Août 2011 16h51

Polémique autour de l’augmentation du prix du pain

www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20110824_00035742 

tirelipimpon
le 25 Août 2011 10h23

Supposons que le cout "nourriture ou matières premières " d'un litre de lait est de 6 fb (en réalité c'est plus). Si ce cout représentait 5% de mon prix de vente, mon litre se vendrait à 120 fb !!! et c'est aux fermiers qu'on demande de faire des efforts !!! Ne tuons surtout pas la poule aux oeufs d'or qu'est le libéralisme.

les salaires ont été multiplié par 3,6 depuis 1950,Quelqu'un a une idée du prix du pain en 1950 ?

trayeur pn
le 25 Août 2011 12h38

les boulangers gagnent très bien leur vie dans le village il a fermé un mois du 15 juillet au 16 aoùt et de plus il est fermé du dimanche midi jusqu'au mercredi matin et huit jours de fermeture par ci par la après les fêtes et la galette ou après paques et on refait les comptoirs et la déco tous les trois ans et on justifie les hausses en tapant ca sur le dos des producteurs

Sollecus
le 25 Août 2011 16h13

Je ne veux pas incriminer le petit artisan boulanger du coin qui fait le bon pain à la sueur de son front. Et s'il engage 2 à 3 personnes c'est que son commerce et sa réputation font le reste...
Mais les industriels comme "La lorraine" et "bon grain" reprennent les petits commerçants et livrent du pain et autres de piètres qualités pour les cités affamées populaces.
Comme ce sont de gros bonnets qui ont de gros chiffres d'affaires dans le carnet bleu, vous en conviendrez qu'ils ont la presse à portée du téléphone........... à part certains de ce site qui restent silencieux pour en faire un bilan de réflexions en période de disette...........

PA25
le 26 Août 2011 07h59

Augmentation du prix du pain,c"est HONTEUX!!!!! . En parlant de la frite,les papates sont a 1 .20 fr belge le Kg

JM Moreau
le 26 Août 2011 11h58

Dernier rapport du CIC : "l'approvisionnement en blé et de la demande mondiale devraient être globalement équilibrés en 2011/12, avec une hausse de la production de pair avec une plus grande utilisation. Avec les récoltes de blé d'hiver en voie d'achèvement dans l'hémisphère nord, les résultats meilleurs que prévu dans l'UE, la CEI et la Chine l'emportent sur ??les perspectives quelque peu réduites aux Etats-Unis et en Australie. Les prévisions quant à la production mondiale sont relevées de 3Mio t à 677Mio t. Une grande partie de l'augmentation de l'offre par rapport au mois dernier est absorbée par une nouvelle augmentation de la demande attendue en blé fourrager, contribuant à une croissance d'année en année supérieure à la normale de la consommation mondiale totale de blé, à 678MIO t. Le report des stocks mondiaux devrait être globalement inchangé, soit 1Mio t de plus que prévu dans le précédent rapport, à 191 Mio t. Cependant, les stocks des blés de meunerie à plus haute teneur en protéines devraient être réduite, en particulieraux USA et au Canada, contribuant à une baisse de 3,9Mio t dans les huit principaux pays exportateurs, à 64.6Mio t."
C'est la crainte quant à la qualité de la récolte et les perspectives US relatives au maïs qui semblent soutenir les cours.

Sucellos
le 26 Août 2011 15h42

monargent.lecho.be/budget_et_temps_libre/budget/Comment_alleger_votre_budget_-pain-_de_50--.9096549-2223.art  :
Le CRIOC dénonce un ajustement qui se fait à la hausse, mais jamais à la baisse : www.crioc.be/FR/doc/x/x/document-6099-x.html 

Le pain fait maison, au levain de préférence et sans machine automatique, est encore meilleur !

007
le 26 Août 2011 15h46

@ Moreau
Merci de votre point de vue mondial sur les productions de blés qui seront satisfaisantes pour nourrir le monde.......... Mais d'un point de vue plus local, nos froments belges seront plus fourragers vu les conditions météo de notre récolte.
La question est plus pertinente et il faut parfois se mouiller: pourquoi une hausse du prix du pain chez nous, alors que 1 % de farine intervient dans la production belge du pain ?.........

Sollecus
le 26 Août 2011 16h11

@ Sucellos

Bien lu le site du Crioc, mais c'est faux, il constate l'erreur d'ajustement à la hausse et s'en réfère à l'observatoire des prix qui comme la météo est au plus normale..........jaune orange...
Mais dans leur analyse, Crioc va dire les légumes, les patates, les tv et l'électronique.. sont en retraits et les parapluies seront aussi moins chers.............
Donc le consommateur est piégé et le producteur artisan est accusé de tous les maux..........alors que le prix du blé est de 175 € /tonne ajh.
Les intermédiaires.... devraient être limités à 20 % de marges bénéficiaires. Mais pour le moment, ils roulent tout le monde dans la farine. Sucellos compris

Sucellos
le 26 Août 2011 17h27

Je n'ai rien à voir avec le CRIOC et j'ai donné le lien pour compléter l'information, la presse se contentant généralement de reprendre ce qu'ils publient. Si vous estimez que ses analyses ne sont pas correctes, une seule solution : vous vous adressez à M le gourou de la consommation, de l'alimentation, le chevalier des consommateurs, à savoir M Marc Vandercammen.
Adresse mail : info@crioc.be
Aussi formulaire sur leur site : www.crioc.be/index.php?mode=forum&lang=fr&contactonly=1&nolist=true 
La seule farine que je roule, c'est celle (locale) avec laquelle je fais mon pain.
Malheureusement pour vous, Sollecus, le communisme n'est plus à la mode, Cheminade et LaRouche ne réussissent à convaincre que quelques rétrogrades, les Pastèques fouettent d'autres chats et s'occupent du vent et donc votre espoir de limiter la concurrence en imposant/limitant des marges fait définitivement partie des chimères.
Pour les cotations françaises de ce 26 août : www.franceagrimer.fr/Projet-02/04infos_eco/042infos_eco_filie/cere/cotations/FCW_FAW/260811.pdf&pli=1 
A Chicago (aussi à Kansas City et Minneapolis), le blé est en baisse (idem pour le soja et le maïs), les opérateurs pensant que l'économie US va ralentir et que la demande pour l'alimentation, les carburants et les aliments pour bétail va fléchir. Ils sont dans l'attente d'une éventuelle annonce de Bernanke quant à un plan de relance de l'économie ... Encore un gourou sur lequel vous pourrez passer votre rancoeur et vos frustrations !

sollecus
le 26 Août 2011 18h29

Vous prenez les gens pour des lanternes, allez vider votre vessie ailleurs, le communisme n'est pas ma lampe de chevet et puis si vous continuez à parler aux murs de la honte de façon intempestive comme vous le faites régulièrement, continuez seulement votre monologue, car vous n'avez plus aucun intérêt pour ce site qui s'occupe d'agriculture ............Encore un gourou en moins......
Le pain quotidien est celui qui vous nourrit ce jour et demain et pas celui de Chicago, en bon entendeur respectez le père nourricier belge.

Sucellos
le 27 Août 2011 16h04

@ Sollecus
Décidément; vous avez tout compris ! : ça ne s'arrange vraiment pas !
Lorsqu'ils vous ont mis à recharger, ILS ont dû se tromper de polarité ! !
Votre image m'a tordu de rire : "parler au mur de la honte". Oui : je vous parle. Bien vu : vous êtes le mur de la honte. Mais comme cela ne sert à rien, que vous semblez déconnecté des réalités, c'est fini de perdre mon temps avec vous.
Allez, bon WE quand même.
:-)))

tirelipimpon
le 27 Août 2011 16h24

Pour éviter ce désastre, le Maire, au lieu de donner de l'argent aux habitants du village pour qu'ils paient leurs dettes, le donna au banquier, ami intime et premier adjoint, soit dit en passant.
Or celui-ci, après avoir rétabli sa trésorerie, ne fit pas pour autant un trait sur les dettes des villageois, ni sur celles de la commune et tous se trouvèrent proches du surendettement.
Voyant sa note en passe d'être dégradée et pris à la gorge par les taux d'intérêts, la commune demanda l'aide des communes voisines, mais ces dernières lui répondirent qu'elles ne pouvaient en aucun cas l'aider car elles avaient connu les mêmes infortunes.
Sur les conseils avisés et désintéressés du banquier, toutes décidèrent de réduire leurs dépenses : moins d'argent pour les écoles, pour les programmes sociaux, la voirie, la police municipale... On repoussa l'âge de départ à la retraite, on supprima des postes d'employés communaux, on baissa les salaires et parallèlement on augmenta les impôts.
C'était, disait-on, inévitable mais on promit de moraliser ce scandaleux commerce des ânes.
Cette bien triste histoire prend tout son sel, quand on sait que le banquier et les deux escrocs sont frères et vivent ensemble sur une île des Bermudes, achetée à la sueur de leur front.
On les appelle les frères Marchés.
Très généreusement, ils ont promis de subventionner la campagne électorale des maires sortants.
Cette histoire n'est toutefois pas finie car on ignore ce que firent les villageois.

Sucellos
le 27 Août 2011 16h29

C'est la cupidité des paysans qui la source de cette belle histoire.
Que font-ils maintenant ?
Hi Han !

Sollecus
le 27 Août 2011 17h21

@ tirelipimpon

Pas mal la moralité de l'histoire comme introduction aux fervents défenseurs du "marché" appelés "frères Marchés"....... plus tard et qui sont bien des escrocs avec la complicité du banquier.
Quoi de plus vrai que l'actualité..............
Si l'on ouvre toute grande la gueule à un âne, et qu'on lui dise : "Maintenant, toi aussi tu as droit à la parole", que peut faire le pauvre animal, sinon braire ? en référence au commentaire précédent.....................

Sollecus
le 27 Août 2011 18h45

Merci Tirelipimpon pour cette image qui reflète bien notre asinerie actuelle de gens hors sol.
Si leur exploitation est gérée par leur commanditaire qui sont leur financier pour les soulager de leur investissement incroyable pour arriver au niveau comparable de sous développés ..
Sucellos va te donner le son de sa gorge animalisée..........................H ..H

Sucellos
le 27 Août 2011 21h11

Sollecus semble un grand expert asin : normal, il trouve la solution dans son miroir tous les matins pour être le meilleur !

Envoyer
Fermer

Nouveaux passeports bovins

par PINPIN, le 27 Juin 2022 21h34

je viens de recevoir mes premiers nouveaux passeports bovins Quelle surprise en les découvrant Les anciens étaient en papier épais ,résistant aux manipulations et aux tâches Les nouveaux sont en

Face aux loups, quels effets sur la santé des éleveurs et bergers ?

par Benoît GEORGES, le 10 Juin 2022 15h05

idele.fr/rmt-travail/publications/detail-article  Institut de l\'Elevage (idele) sur Linkedin : \"Surmenage, angoisse, relations conflictuelles, incompréhension, sentiment de solitude… Autant de f

ENQUÊTE - Perspectives de reprise des exploitations: quel est le ressenti des producteurs ?

par Benoît GEORGES, le 08 Juin 2022 21h35

docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScxOkaMw41elYmv4DKFLit2sgzvV_8Jv7EweZ3xQRLeY2Y1mQ/viewform  Cette courte enquête a comme objectif d\'interroger les producteurs sur leur ressenti par rapport à la rep

ADAPTATIONS à la SECHERESSE

par Benoît GEORGES, le 02 Juin 2022 08h19

DES PISTES DE RÉPONSES À DES QUESTIONS FACE AU CLIMAT agriculture.wallonie.be/-/vous-souhaitez-anticiper-les-secheresses-  La Direction de la Recherche et du Développement du SPW Agriculture vou

Je prends !

par Stechou , le 01 Juin 2022 11h01

Il va y avoir un mois que l\'on a fait les silos et les prairies non pas bougé beaucoup, on va arriver à soigner comme en hiver d\'ici peu . Secondo : dimanche soir les jeunes voulaient une glace, ok

Appel à projets d’accompagnements de jeunes porteurs de projets d’installation en agriculture et en horticulture

par Benoît GEORGES, le 01 Juin 2022 00h02

agriculture.wallonie.be/appel-a-projets-d-accompagnements-de-jeunes-porteurs-de-projets-d-installation-en-agriculture-et-en-horticulture  Cet appel est ouvert du 1er juin au 30 juin 2022 à midi.

Les plus commentés

    20 commentaires
  1. Le beurre au lait cru de la ferme de Warde primé par la Province de Hainaut
  2. 17 commentaires
  3. Nouveaux passeports bovins
  4. 15 commentaires
  5. Foire de Libramont

Les plus aimé

    19 j'aimes
  1. par Limousin : Henri, je compare prix au guichet 2019 et 2022, si madame Natacha ne compte que sur les professionn...
  2. 17 j'aimes
  3. par Franchement : Mais,qui,va encore investir dans un bâtiment agricole à 1 million d €.....
  4. 16 j'aimes
  5. par PA25: Il faut forcer l ' entrée , ce n est pas à nous à payer pour y aller , si il n y a plus d ' agric...