Un liégeois propose de faire des achats groupés de gaz et d'électricté.

par titi, le 05 Août 2011 14h02
http://www.rtl.be/videos/video/348374.aspx

Toujours le même principe : SE REGROUPER POUR NEGOCIER DES PRIX !!!
Les consommateurs l'ont compris.

Et nous?

C'est bien ce que nous devons faire face aux laiteries qui sont encore occupées de nous " exploiter" . Il n'y a aucune autre alternative : SE REGROUPER ENTRE PRODUCTEURS ET NEGOCIER.

Julien
le 05 Août 2011 14h55

Il est grand temps que les agriculteurs se rendent comptent que nous sommes FORT mais ensemble !
Les acteurs extérieurs (industrie) jouent sur le faite que nous sommes en ordre disperssé et "faible" dans le sens où nous ne sommes que rarement solidaire, combien de producteur laitier on fait semblant de faire la grève du lait et livrait en "cachette" leur laitrie ?

Si nous étions solidaire, nous serions fort ...

Cotisant
le 05 Août 2011 15h26

Très difficile de négocier dans notre petit pays avec ce foutu gouvernement. Ne parlons pas de cette Europe au bord du gouffre avec tous les financiers désorientés..........et intégrés.....
Une solution rejoindre L'Appli et cet office du lait pour qu'ensemble, nos revendications soient équitables, car avec ce gaz, cet électricité et ce pétrole en hausse constante et autres, le prix du lait n'est pas encore inclus dans les coûts des bio-carburants ....industriels... et le reste.

Jmf
le 05 Août 2011 16h41

Les communes ont essayé de faire des commandes massives pour leurs protégés en ce qui concerne le Mazout ..........légal ou pas ?? Maintenant bonne chance au responsable dévoué de recevoir la facture globale, il joue le rôle de syndic ? A ses risques et périls pour récupérer les oublis........
Mais le propos est sûrement plus dynamique quand un syndic prend l'affaire en main quitte à payer le service car nos syndicats Fwa ou Boerenbond ne font que de la figuration, alors voyons plus loin et laissons l'EMB agir. Mais Il faut aussi le soutenir via le MiG qui peut vous défendre contre le dumping à l'exportation et avec la souveraineté alimentaire pour une production durable de nos exploitations familiales. Ce n'est pas de la Pub, c'est la réalité.

zora
le 05 Août 2011 20h16

La solidarité est un vain mot en Belgique. Comme le dit Julien, combien de producteurs laitiers ont déclaré faire la grève du lait et livraient en cachette ?

autre chose : en France, après plus de 4 mois, le grand patron des magasins Leclerc ne veut toujours pas dans ses rayons des produits Lactalis à cause des augmentations injustifiées de prix. Mais qu'en est-il en Belgique, les producteurs et consommateurs, maillons faibles se font duper notamment par Colruyt et Lidl................

zora
le 05 Août 2011 21h47

Comme au sujet de tout, toute vérité n'est pas bonne à dire, d'où : tout entendre, tout voir et ne rien dire

le allon
le 05 Août 2011 22h04

Chèrs amis,
vous pouvez faire tout ce que vous voulez, vous n'arriverez jamais, à faire changer les choses, les industries, le marché international .....sont plus fort que vous tous !!
Même si certains s'obstinent dans la voix du changement, d'autres se résigneront à produire pour vous les quantitées demandées par les laiteries .
Certains producteurs ont bien compris que de vivre, seul, de la production laitière ne sera pas évident demain . La solution est d'avoir un autre complément de revenu comme une autre profession ( pour l'épouse par exemple), faire de la vente direct, créer une Entreprise Agricole / Transport public, Un deuxième troupeau (viandeux ) ....
Pour ma part, mon entreprise de commerce de fourrage prendra à mon sens de l'ampleur dans les années futur .

Il y a un certains temps ( deux ans ?? ), dans une revue agricole, j'avais lu un article de Mariann Fischer Boel qui stipulait lors de la fin des quotas et après, les producteurs désireux de poursuivre dans la production laitière devront avoir autre chose à côté du lait pour vivre .

J'espère néamoins me tromper !!!!

zora
le 06 Août 2011 08h39

oui, le allon, Bruno Le Maire en parle dans son livre aux éditions Gallimard : "Sans mémoire, le présent se vide".

Mais pour moi, touter activité doit être rémunératrice".

le wallon
le 06 Août 2011 15h23

Désolé pour la faute de frappe, j'ai oublié le "w" (rire)


Européen
le 07 Août 2011 07h06
obelix
le 07 Août 2011 07h49

pour en revenir au sujet de titi !!

les cooperatives agricoles, c'est pourtant cela, se regrouper.....
et il y a bien des laiteries cooperative, avec un conseil d'administration composer de producteurs laitier!! leurs resultats sont ils meilleurs??????

Cotisant
le 07 Août 2011 08h24

@ Obélix
On parle de coopératives "laitières"avec quelques producteurs en minorité dans les conseils d'administration??? Comme LDA ou Milcobel ou autres
Les coopérateurs ont -ils qqch à dire ?? 0 négocier..........
Je crois plutôt qu 'il faut se regrouper autour de l'Apli pour obtenir de meilleurs négociations.

obelix
le 07 Août 2011 14h34

il ya bien un conseil d'administration !!!!!!!!!!! auquel n'importe quel cooperateur peut posser sa candidature......

entre un groupe privé et une coop, il ya peu de difference de prix.... donc les agriculteurs administrateur sont il des incompetent ???? ou plus vraisemblablement devant la realiter du marché????

si la cop laitiere pouvait donner 5 ou 50 % de plus, il y a longtemps que cela serait fait....

obelix
le 07 Août 2011 14h48

concernant le projet de coop electricité, je ne peu que constater que ce monsieur travaille dans l'energie renouvelable, et que sont cahier des charges impose une energie verte à 100%!!!!!

alors des economies par rapport à quoi?? a d'autres producteurs d'energie verte...... qui est plus cher que l'autre??!!!!!

quid des frais administratifs?? 10000 cooperateurs, ça va faire quelques secretaires.... et ce monsieur va gerer ça pour le fun??? laisser moi rire... disons 10% pour ses frais, ça lui fait quand meme 200000 Eur.... sans autres garanties pour ces pigeons cooperateurs...

zora
le 07 Août 2011 18h36

@ obelix,

j'ose plus employer le mot pigeon, cela m'a attiré des foudres. Pourtant, j'estimais également être une pigeonne. Les pigeons, j'en ai, ce sont des volatiles intelligents.

par le carolo
le 07 Août 2011 20h17

@ Obelix Dans le lait, la puissance des grands distributeurs a conduit a créer des coopératives de producteurs, pour rééquilibrer le rapport de force dans la filière.Mais, tels de véritables Frankenstein, ces coopératives sont devenues des entités autonomes, obsédées par la maximisation du profit, parfois privatisées, et qui ont découvert qu'en baissant le prix payé au producteur tout en maintenant le prix reçu des chaines de distribution, grâce à leur taille, à leurs dépenses marketing, et à leur efficacité dans la massification des flux, elle pouvaient gonfler leurs marges en ÉCRASANT celles des producteurs.Crées pour défendre les producteurs, elles sont devenues un instrument de leur perte...

obelix
le 08 Août 2011 01h17

pas de probleme pour le profit!! c'est le but de toutes entreprises... mais dans le cas d'une coop, il doit revenir dans la poche des cooperateurs...

en resumé, les coops ne sont pas plus performantes que le privé!!! voire moins......

007
le 08 Août 2011 19h22

Tu as enfin compris que les cravatés au bureau font la loi comme certains syndicats.... qui dorment dans leur fauteuils de cuir.............

Envoyer
Fermer

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

Surchargé travail

par Travail, le 20 Mai 2022 14h11

Parmi les forumeurs, certains ont-ils plus vite recours au service de remplacement plutôt qu\'à l\'entreprise ou un indépendant ? Quand on est équipé bien sûr. Par exemple, remplacement pour les t

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Herbe sur pied

par Ouvaton, le 04 Mai 2022 09h40

Bonjour à tous, alors que la saison pédale déjà par manque d\'eau et de chaleur. Les terres ne se réchauffent pas. Je viens de trouver du foin à acheter sur pied à 20€ la boule. J\'ai de l\'e

Les plus commentés

    28 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Annonce

Les plus aimé

    31 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...