Conférence: Bilan de l'agriculture en Belgique et dans le monde: visions à moyen et long terme

par fugea, le 21 Juillet 2011 11h51

Madame, Monsieur,

A l’occasion de la Foire de Libramont, approchant à grands pas, nous serions très heureux de vous compter parmi nos hôtes lors de l'inauguration de notre stand (65.02) ce vendredi 22 juillet à 15h00.

A l'occasion de notre 3éme Forum paysan de Libramont, nous organisons un débat intitulé « Bilan de l'agriculture en Belgique et dans le monde : visions à moyen et long terme ».

Seront présents à cet événement Monsieur Paul Nicholson, paysan fondateur de Via Campesina (niveau mondial) créé à Mons en 1993, Messieurs Philippe Duvivier, Frédéric Callemeyn, Xavier Delwarte, respectivement Président et Vice-Président et secrétaire général politique de la fugea, Mme Espérance Nzuzi Muaka, paysanne au Bas-Congo invitée par notre partenaire sos Faim et le Ministre Benoît Lutgen.

A l’issue des discussions, afin de fêter son septennat une surprise sera réservée à M. le Ministre Be...

Sucellos
le 22 Juillet 2011 08h39

A l'heure où le PE et les EM se disputent pour savoir si les critères environnementaux aux peuvent justifier qu’un pays, seul, interdise les OGM sur son territoire, on peut douter que la PAC puisse fonctionner efficacement à l'avenir.
Avec des dispositifs de ce type on n’est pas loin d’enterrer le rêve que seule la PAC avait peu à peu construit : une zone de libre circulation avec des efforts constants pour harmoniser les conditions de production. Que l’Europe soit incapable de dire si, collectivement, elle en veut ou non, est un signe grave d’un démantèlement qui ne veut pas dire pas son nom.
Sans être devin, on voit immédiatement les problèmes insurmontables à venir lorsque la libre circulation des produits s’appliquera en même temps qu’une interdiction ici ou une autorisation là-bas. Et malheureusement, ce n’est pas le seul signe qui met en œuvre des forces centrifuges au sein de notre Vieux continent : le repli sur soi ce ceux qui vantent l'autarcie comme solution n'en n'est qu'un exemple.
Et pendant ce temps là, les autres économies avancent ...

Sollecus
le 22 Juillet 2011 10h54

De quelles autres économies qui avancent parlez-vous ? Des pays d'Asie ? La Chine ??
La faim dans le monde, c'est pas notre vieux continent asocial qui va la solutionner !
Faut d'abord lisser les lois sociales et les disparités économiques de cette Europe noyée dans les dettes comme en Amérique aussi.
Qui payent ces dettes s'enrichit .. mais faut aussi avoir des revenus corrects pour payer les dettes. Et ce sont nos financiers qui font les plus gros trous ! Alors Économie bien ordonnée commence par soi-même...

Cotisant
le 22 Juillet 2011 11h17

Je remercie Mr Lutgen pour sa vista de notre jeune agriculture familiale wallonne. car la Fwa ne travaille qu'avec l'article 68 qui favorise les vieux nantis libéraux.

www.rtl.be/info/belgique/politique/811306/foire-de-libramont-lutgen-degage-15-millions-pour-les-eleveurs 

Sucellos
le 22 Juillet 2011 11h56

Intéressant les commentaires déposés sur le site RTL : l'agriculture a besoin de redorer son image !
NB : ce sont le même genre de commentaires sur l'article du Vif ...

Sollecus
le 22 Juillet 2011 12h44

Peu importe, sucellos, toujours ton blason, mondialiste, mais la Belgique d'abord et puis on verra avec les financiers européens de la France et d’Allemagne, quand vas-tu être un acteur positif pour les producteurs belges ?

le wallon
le 22 Juillet 2011 20h52

Je vois déja les citadins : Les agriculteurs ont les aides sans cesse avec du fric provenant du contribuable européen . Et nous la classe moyenne ont est dans la merde et on nous aide pas beaucoup, nos salaires n'augmentent pas sufisament assez vite pour suivre le coût de la vie chère .

Merci Benoît, tu es un grand homme comme ton papa !!!!

zora
le 22 Juillet 2011 22h19

Si nôtre revenu était rémunérateur, nous n'aurions pas besoin d'aides compensatoires. Benoît Lutgen a toujours été mon idéal.

Sollecus
le 23 Juillet 2011 16h18

@ Sucellos
Je ne comprends rien de tout ce charabia péruvien à part le mot barbelé..car je crois sincèrement que vous vous êtes emberlificoté dans des calculs de Pythagore.... pourriez- vous être plus simple et montrez vos capacités plus terriennes... Pour le moment c'est la Foire ....Paysanne.

JM Moreau
le 23 Juillet 2011 17h15

@ Sollecus
Le nationalisme économique, le protectionnisme, l'autarcie que d'aucuns souhaitent ont montré qu'ils laissaient leurs adeptes appauvris et marginalisés.
Votre slogan "la Belgique d'abord", votre défense d'un repli sur soi, vos tentations protectionnistes, votre souhait maintes fois répété de fermeture des frontières, de mise en œuvre de législations contraignantes, sont l'expression d'une fiction idéologique qui sert les intérêts des nationalistes mais qui, d'un point de vue économique, sont inefficaces et dangereux.
Inefficace car la production de la plupart des biens que nous consommons a été externalisée au profit de services et de biens sophistiqués qui ne peuvent se substituer à ces importations.
Dangereux, car les mesures de rétorsion prises par les autres pays compromettraient la capacité à exporter ces biens et services sophistiqués, haut de gamme, qui sont normalement le type d’exportations qui se développent après la délocalisation de l’industrie milieu de gamme.
Celui qui soutient de telles idées n'est pas "un acteur positif" pour les producteurs. En dépit de ce que vous pensez, la plupart des sociétés profitent rapidement des fruits de la mondialisation quand on leur en donne le choix. Ce ne serait pas le cas si les gens avaient la certitude que la mondialisation allait leur nuire.

Sollecus
le 24 Juillet 2011 09h11

A qui profite la mondialisation agricole ? Certainement pas pour les producteurs qui ne voient pas leur prix augmenter... que du contraire vérifier les prix de base après 1990...
La mondialisation sert les intérêts des multinationalistes qui ne sont que des ultra libéraux qui ont leur fruit, leur bateau, leur avion, et leur argent dans les îles paradisiaques....

tirelipimpon
le 24 Juillet 2011 16h22

La libéralisation dans le secteur de l'énergie devait etre tout bénéfice pour le consommateur.Idem pour la libéralisation du prix du pain. Qu'en est-il réellement aujourd.'hui ? Dans les exploitations wallonnes, le montant de la facture d'énerge a augmenté de 46% entre 2001 et 2007! source Wallonie Elevages juillet aout 2011.La Belgique est le quatrième(test achats) pays européen dans le classement prix électricité,voila ce qui se passe quand notre pays vend ses sociétés aux voisins!! Pétrofina à Total, Electrabel à Suez, Fortis à BNP Paribas. Qui en a profité? Les citoyens belges, francais, ou les grosses multinationales?

JM Moreau
le 24 Juillet 2011 22h01

Très mauvais exemple que le secteur de l'énergie : il n'y a pas libéralisation quand la distribution est cadenassée par des monopoles contrôlés par les communes qui y voient une source de revenus ... Combien d'intercommunales en Belgique pour distribuer l'électricité à 11 millions d'habitants ? Comparez avec la France et vous saurez pourquoi on paye ce que l'on paye !
En ce qui concerne l'agriculture, le protectionnisme européen, des USA, du Japon, de la Norvège ... est tel que l'on ne peut parler de libre échange.
Voyez mon billet relatif aux marchés : les prix du lait et de la viande sont maintenant aux mêmes niveaux. C'est le résultat du boom économique des pays émergents qui tirent la demande. Et ce boom, ce n'est pas le protectionnisme qui l'a permis !
La presse, Foire de Libramont oblige, a titré : "Les agriculteurs plus optimistes " (www.lesoir.be/actualite/economie/agriculture/2011-07-22/les-agriculteurs-plus-optimistes-852448.php).  Extraits : "Les plus optimistes sont ceux qui ont démarré leur activité depuis moins de 10 ans. Près de 20% des agriculteurs wallons se déclarent nettement moins négatifs que l'an dernier dans leur évaluation de leur profession. La proportion d'agriculteurs wallons qui évaluent bien leur profession a presque doublé." ... "Dans la filière lait, dans les 5 ans à venir, 6 agriculteurs sur 10 déclarent encore vouloir croître: 31% dans le respect des quotas et 29% même en cas de suppression des quotas. Seuls 12% envisagent de mettre fin à leur production de lait."
Manifestement vous ne faites pas partie de ceux qui ont une meilleure perception du métier !
Vos croyances, alimentées par la bande de Cheminade et LaRouche, sont un mur contre lequel tous les arguments se brisent. La mondialisation, les étrangers, les marchés, la libéralisation, les OGM, les changements climatiques sont autant de sujets d’incompréhension et d’angoisse savamment entretenus par des politiciens trop heureux d’alimenter le pessimisme ambiant pour mieux e

JM Moreau
le 24 Juillet 2011 22h02

Suite
Manifestement vous ne faites pas partie de ceux qui ont une meilleure perception du métier !
Vos croyances, alimentées par la bande de Cheminade et LaRouche, sont un mur contre lequel tous les arguments se brisent. La mondialisation, les étrangers, les marchés, la libéralisation, les OGM, les changements climatiques sont autant de sujets d’incompréhension et d’angoisse savamment entretenus par des politiciens trop heureux d’alimenter le pessimisme ambiant pour mieux en récolter les fruits électoraux. Et vous buvez ces paroles !

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Résultats du concours du Beurre de ferme au lait cru salé de la Province du Hainaut

par Benoît GEORGES, le 13 Mai 2022 21h55

21 beurres hainuyers étaient en lice cette année. Sur le podium de cette édition 2022, nous avons en troisième position: Ferme de la bosse jauque ensuite, la seconde place revient à Ferme de la

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 7 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    18 j'aimes
  1. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  2. 18 j'aimes
  3. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...