Rôle des fonds de pension dans l'accaparement des terres

par JM Moreau, le 12 Juillet 2011 16h46
http://farmlandgrab.org/post/view/18911

J'ai déjà écrit quelques billets au sujet de cet aspect de l'économie qui a l'air de laisser indifférents nos médias et autres organisations. De grands acteurs dans ce processus sont des Etats, par le biais de sociétés publiques ou de fonds souverains (Chine, Corée du sud, Arabie Saoudite, Monarchies pétrolières) qui agissent avec un but politique, à savoir assurer sous leur contrôle, hors de leurs frontières vu les ressources limitées chez eux, la production des denrées agricoles dont ils ont besoin sur leur marché. Pour nourrir leurs populations ou pour assurer l'approvisionnement d'unités de fabrication d'agrocarburants. D'autres acteurs sont des sociétés privées à la recherche d'opportunités pour investir leurs capitaux et faire de l'argent. On a vu récemment à la TV les activités d'un indien en Ethiopie (conventions sur 300 000 ha !) et ailleurs en Afrique. Bien souvent, en Afrique, les uns et les autres p...

PA25
le 12 Juillet 2011 22h03

Si les gens meurent de faim comme entre autres en ethiopie c est du voulu,on sait bien que les dirigeants de ces prefere empocher les sous de la vente de leur terrain pour s acheter des armes et assouvrir leur pouvoir.

par le carolo
le 13 Juillet 2011 08h33

Accaparement de terre, ce sont encore et toujours des gouvernement coron pu qui loue ou vente ce qui leurs appartiens pas, la terre appartiens au gens qui vive dessus qui la cultive pour se nourrir eux et leurs familles, les tire toi que je mi mette, abandonneront cette terre dés que sa ne rapportera plus rien, mais il on besoin des habitant locaux pour sen servir comme boy ou si vous préférer comme esclaves, et sa c'est du libéralisme??????.

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Résultats du concours du Beurre de ferme au lait cru salé de la Province du Hainaut

par Benoît GEORGES, le 13 Mai 2022 21h55

21 beurres hainuyers étaient en lice cette année. Sur le podium de cette édition 2022, nous avons en troisième position: Ferme de la bosse jauque ensuite, la seconde place revient à Ferme de la

La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

par Benoît GEORGES, le 06 Mai 2022 11h38

La pluie n\'est pas beaucoup tombée au cours de ces dernières semaines. Depuis le début de l\'année, il a plu 30% de moins que prévu. Cette sécheresse complique le travail des agriculteurs dans pl

\"Sauvons Bambi\", des drones pour sauver les faons

par Benoît GEORGES, le 24 Avril 2022 10h09

Que tous les agriculteurs sachent qu\'il est possible d\'intervenir gratuitement grâce à des #drones pour repérer les animaux (faons, chevreuils, levrauts, nids) qui peuvent se cacher dans les hautes

PROTECT’eau recrute deux bacheliers en agronomie (H/F/X)

par Benoît GEORGES, le 23 Avril 2022 19h28

???? OFFRE D’EMPLOI ???? Vous avez la fibre environnementale et une expérience en agronomie ? Le rôle de conseiller vous va comme un gant ? ???? PROTECT’eau propose l’emploi qu’il vous faut

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 7 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

Les plus aimé

    18 j'aimes
  1. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  2. 17 j'aimes
  3. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...