Résidus de pesticides issus d’aliments transgéniques dans le sang des femmes

par le Pay, le 08 Juillet 2011 14h33

par Eric MEUNIER, avril 2011

Des chercheurs de l’Université de Sherbrook au Québec, Canada, ont montré la présence de pesticides (herbicides à base de glyphosate ou de gluphosinate et de protéines insecticides Cry1Ab) et de leurs résidus dans le sang de femmes, dont certaines enceintes. Selon un article de la revue Reproductive Toxicology [1], sous presse, « c’est la première étude à mettre en évidence la présence de pesticides associés aux aliments génétiquement modifiés dans le sang de femmes enceintes, de fœtus et de femmes non enceintes ».

Pour cette étude, les scientifiques ont effectué des prélèvements sanguins chez des femmes habitant la ville de Sherbrook. Ces femmes, ainsi que leur mari, n’ont jamais travaillé au contact de pesticides et leur régime alimentaire est annoncé comme typique d’une zone industrialisée du Canada. La présence de pesticides dans leur sang serait donc p...

Point Barre
le 08 Juillet 2011 16h54

Bravo, Eric, vous mettez de l'eau au moulin.
Et oui à se poser la question de la fécondité retardée sur nos vaches laitières alimentées avec le soya ogm. Mais encore plus grave si c'est sur les humains.
Je ne crois pas que le problème se pose avec les pays émergents et d'Afrique par exemple.
Mais là, il faudrait encore plus freiner le baby boum ..
Donc je serais d'avis de faire plus d'expériences dans ces pays -là que chez nous .

Sucellos
le 08 Juillet 2011 17h55

M le Pay fait un copié collé d'un article publié sur "le post" en avril dernier. Cette nouvelle a fait le tour de la planète, les sites anti OGM l'ayant relayé avec délectation.
La publication de ces résultats a depuis soulevé plusieurs interrogations critiques quant au travail effectué et aux conclusions avancées par les chercheurs, d'autant plus que l'auteur a précisé que la présence de ces pesticides dans le panier alimentaire n'avait pas été examinée.
L’Agence alimentaire d’Australie et de Nouvelle-Zélande (FSANZ) a ainsi publié sur son site Internet une réponse à cet article [2]. Selon cette agence, deux points principaux sont critiquables. Le premier concerne la méthode utilisée pour détecter la protéine Cry1Ab, la méthode ELISA. L’agence écrit notamment que cette méthode n’a pas été « testée pour sa capacité à mesurer Cry1Ab dans le sang humain ». Elle précise que d’autres études ont montré que la méthode ELISA ne convient pas pour ce travail. La seconde critique porte sur l’hypothèse faite par les auteurs de l’article que les aliments GM présents dans l’alimentation quotidienne seraient à l’origine de la protéine Cry1Ab retrouvée. L’agence australo-néozélandaise considère que rien ne permet d’étayer une telle hypothèse et surtout, « que la consommation d’aliments dérivés de maïs GM contenant la protéine Cry1Ab est récente et relativement mineure [...] l’ingestion de Cry1Ab par des hommes via du maïs GM n’est vraisemblablement pas significative par rapport aux sources conventionnelles et bio » (pour rappel, l’agriculture conventionnelle et bio utilise la bactérie Bacillus thuringiensis en spray sur les cultures, cette bactérie étant celle qui a fourni la protéine Cry1Ab aux entreprises de biotechnologie). Cependant, la grande sensibilité de la toxine aux rayons UV et le fait qu’elle ne pénètre pas dans la plante, font qu’il est très peu vraisemblable que cette source puisse conduire à une contamination des consommateurs qui soit significative. Les protéines B

Sucellos
le 08 Juillet 2011 17h56

Les protéines Bt obéiraient-elles à des lois biologiques différentes de celles que subissent toutes les protéines lors de leur ingestion par un organisme donné ? En effet, toutes les protéines sont dégradées tant mécaniquement que sous l’action d’acides, de bases et de protéases au moment de leur ingestion et durant la phase de digestion par quelque organisme que ce soit.
On notera qu’à ce jour, les critiques émises concernent le travail de détection de la protéine Cry1Ab. Les résultats concernant le glyphosate et le glufosinate ainsi que leurs résidus n’ont, eux, pas encore été l’objet de critiques directes. Normalement, lorsque qu’un facteur donné est retrouvé dans un liquide biologique, sa présence et concentration doivent être confirmées par une 2° méthode indépendante. Cela n\'a pas été le cas. M le Pay avait il y a quelques semaines relayé aussi les résultats d\'une équipe argentine, tout aussi alarmante.
On notera que le glyphosate est utilisé à grande échelle, non seulement sur les cultures de soja et colza \"roundup ready\", mais aussi ailleurs et que le Bacillus thuringensis est un pesticide bio très utilisé.

Sucellos
le 08 Juillet 2011 18h35

Complément d'infos sur l'article de Aziz Aris and Samuel Leblanc : ddata.over-blog.com/xxxyyy/1/39/38/37/commentaires-papier-Aris-Leblanc-par-AdeWeck.pdf 

L'article original peut être lu : somloquesembrem.files.wordpress.com/2010/07/arisleblanc2011.pdf 

FRV100
le 08 Juillet 2011 20h39

@ dieu de l'agriculture

Comme par hasard la "fiabilité " des chercheurs est a sens unique!Seule ceux qui ne trouvent rien ou qui critiquent la façon de faire des premiers est sont réellement clean, ils ne reçoivent pas de pot de vin, ni de vacances aux bermudes!!

11LACOULE12
le 08 Juillet 2011 22h07

Sucellos, penglos, moreau, dans 20 ans il ressembleront au nostalgique de l époque de Staline du communisme et autre solution ventée imposée avec force pendant de nombreuse année au peuple de l'est de l'Europe avant de tomber littéralement en faîte entrainant des millier de gens dans la précarité ... il sont tellement têtu il seront mort de plus de trois jours et toujours debout .

le Pay
le 09 Juillet 2011 13h12

@ FRV100 et 11lacoul12
Merci pour ces commentaires justes et pertinants !

Sucellos
le 09 Juillet 2011 14h23

@ FRV100
Dialogue de sourds. Pour vous aussi il n'y a que les "nouvelles" qui dénigrent, même sans contrôle (voir le paragraphe de M Tarabella au sujet du fameux article de Mme Herrade Nehlig, retiré suite au communiqué du CNRS), qui sont valables.
Vous êtes dans du passionnel, dans le domaine de la croyance, pas dans du rationnel, dans de l'analyse objective. Vous vous prenez pour le chevalier, tel St Georges affrontant le dragon, qui lutte contre le mal, représenté par les OGM. C'est votre droit, personne ne vous interdit de croire ce que vous voulez, que ce mal menace l’humanité, comme autrefois la peste, le choléra et plus récemment le sida, les maladies à prion ou la grippe aviaire. Mais cela ne vous donne pas le droit d'insulter les gens qui ne vont pas dans votre sens.
@11LACOULE
Etrange pour quelqu'un qui vante les vertus du dirigisme un tel commentaire.
Je constate que des millions de collègues, qui ont le choix (voir commentaire de Obelix), adoptent des semences OGM et ne s'en portent pas plus mal.
Mais c'est peut-être une illusion .... que vous reconnaissez cependant quand vous vous lamentez au sujet des aliments de notre bétail.
Mais il n'y a que vous qui êtes intelligent n'est-ce pas ! Tous ces millions agriculteurs chinois, américains, espagnols, brésiliens, indiens, argentins, canadiens, burkinabe, pakistanais ... qui s'entêtent année après année à acheter maïs, coton, soja, colza, obtenus par transgenèse, ne sont que des idiots qui resteront debout trois jours après leur mort.
Heureusement que le ridicule ne tue pas.

Sucellos
le 09 Juillet 2011 14h49

A propos d'esclavage, que pensent les chevaliers combattant le mal, la souillure de notre alimentation, des orges hybrides de Syngenta présentés dans le Sillon de ce jour ?
Par définition une semence hybride ne pouvant être resemée, est-ce pour vous une nouvelle forme d'esclavage ? Un nouveau complot de cette multinationale phyto-semencière pour vous asservir ? Même sans OGM ?
En France, les superficies sous orges hybrides ont doublé entre 2009 et 2010 et devaient encore progresser cette année.

Sollecus
le 09 Juillet 2011 16h30

Sucellos devient un esclave sur le site, je lui souhaite de boire un bon verre avec l'orge brassicole de Syngenta ou les orges pour le bétail, mais je garantis pas la vie..où peut être la bourse ?
Si tous ces millions d'incrédules cités par le mondialiste qui les représente pouvaient parler de leur soumission au dieu..
Il y aurait peut-être moins de morts.
Si vous allez en Chine voir la muraille, vous allez tomber droit sur le mur ....
Prenez garde aussi à la tourista ....Bonnes vacances et laissez pas tout le boulot à vos chevaliers..........

Sollecus
le 09 Juillet 2011 18h26

Au japon, faut pas y aller car on n'aura plus ta littérature insultante.............

www.rtbf.be/info/societe/detail_fort-taux-de-cesium-dans-du-boeuf-de-fukushima?id=6428953 

FRV100
le 09 Juillet 2011 19h02

@dieu de l'agriculture

woùestceke ta vu des insultes? Quand tu t'énerves, tu attrapes la tranblante!!, fait attention, jusque là, je n'ai pas encore profaner d'insultes!!

FRV100
le 11 Juillet 2011 22h38

@dieu de l'agriculture
Je l'attendais; cela s'appelle 'Iconoclaste" n'est ce pas!
Maintenant, je ne diabolise pas tous les chercheurs!Mais quand on se renseigne par exemple sur l'industrie du tabac.Quand on approfondis un peu plus, il y a qlques années, des conférences étaient organisées pour prouver que le tabac n'était pas nocif!! Qui étaient les conférenciers?C'étaient d'imminent chercheurs reconnu au niveau national et souvent international!
Quand on regardaient qui était derrière l'organisation, on pouvaient se rendre compte que c'était un grd de l'industrie du tabac! et pour que les chercheurs viennent prouver par a b que le tabac n'était pas nocif, ne vient pas me dire qu'ils le faisaient pour rien!
En résumé, derrière toute étude il y a un lobby et plus il est puissant, moins tu le voit. Bien vu l'aveugle, euh.... iconoclaste!

Sucellos
le 12 Juillet 2011 09h24

"d'imminent chercheurs" ?
N'est ce pas plutôt "d'éminents chercheurs" ?
Imminent : Se dit de ce qui va arriver dans très peu de temps.
Eminent : [sens figuré] Excellent, distingué entre tous.
Encore une confusion ... le tabac a dû vous faire des effets indésirables !!

FRV100
le 12 Juillet 2011 20h14

Dure journée derrière mon bureau!!, a lire des co...., en plus l'airco marchait bien!Peut être un rhume de cerveau?Ah non, j'oubliais la "fumette" avec le chauffeur de la laiterie coop. une "speciale" il m'a dit.C'est le patron qui les roule!On voit ceux qui travail et ceux qui glande derrière leur pc pendant les heures de bureau!-)vacances? Alors mon pauvre si rien de mieux a faire que de corriger l'orthographe des autres, je plein ton entourage !En attendant j'ai réussi a te faire lire des co...... et a t'en faire écrire MERCI Le pétillant

Envoyer
Fermer

Un échantillon de fruit sur trois contaminé au pesticide en Belgique ? L’Afsca nuance

par Benoît GEORGES, le 25 Mai 2022 07h56

Après les révélations de Pan Europe sur la présence de résidus de pesticides dans les fruits en Europe, l’AFSCA, responsable des contrôles sanitaires en Belgique apporte des nuances. - Distinc

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

Rejoignez le réseau de fermes en agroécologie !

par Benoît GEORGES, le 21 Mai 2022 21h34

Agroécologie : rejoignez le réseaux ! forms.office.com/r/BWC2F4FpiX  Vous êtes agriculteur.trice et vous souhaitez mettre ou mettez déjà en place des pratiques agroécologiques dans votre ex

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    31 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...