Brésil

par JM Moreau, le 24 Juin 2011 08h00

La principale ressource naturelle du Brésil est son agriculture. En 2010, la valeur des exportations agricoles et agro-alimentaires a dépassé 84 Mds USD (41% du total), générant un excédent commercial de 70 Mds USD. Le Brésil est aujourd'hui le 3ème exportateur mondial de produits agricoles (après l'Union Européenne et les Etats-Unis) : il pourrait être le 1er dès 2015. Les conditions naturelles sont très favorables à l'agriculture : disponibilités des terres, variétés des climats, abondance de la ressource en eau (à l'exception du Nord-Est). Ce potentiel n'est pas nouveau, l'occupation progressive du territoire brésilien s'étant élargie au rythme des cycles agricoles : sucre dans le Nordeste dès le XVIème siècle, café à São Paulo à la fin du XIXème et au XXe siècle, caoutchouc en Amazonie au début du XXe siècle (auxquels il faudrait ajouter l'or du Minas Gerais aux XVIIe et XVIIIe siècles). Le cycle a...

FRV100
le 24 Juin 2011 09h55

Magnifique!, et vous supportez se genre de développement? les paysans qui produisaient, des denrées alimentaires pour nourrir leur entourage, doivent, maintenant, produire des cultures industriels pour enrichir des sociétés économiquement politisées, au détriment de la population qui, demain ne trouvera plus de quoi s'alimenter de manière correct..Ah oui j'oubliais,vous venez de quitter ce beau continent qu'est l'Afrique !

007
le 24 Juin 2011 15h52

Pourriez- vous nous expliquer les produits comme le soya qui arrive dans nos crèches, le parcours du producteur brésilien qui trime... avec son prix de base et celui que nous payons via les accords bateaux et l'influence de notre commissaire européen . Merci Mr Moreau
je ne veux pas polémiquer sur votre orthographe, cela arrive par erreur comme votre commentaire précédent : il faut lire "afin de stabiliser". Mais passons, l?orthographe de nos jours ???
Les accords de libres échanges, qu'est-ce que cela veut dire ?
Arrêtez aussi de prendre les terriens pour des Larousse ou Robert...
un petit lifting ne fait jamais tort.
www.youtube.com/embed/AhSHPkoj6Ig 

JM Moreau
le 24 Juin 2011 17h33

Suite
Quant au soja (OGM) "qui arrive dans nos crèches", c'est parce que vous en avez besoin. Son prix au Brésil : www.agrolink.com.br/cotacoes/graos/soja  donné en sacs de 60 kg de fèves pour différentes localités.
Votre très grande connaissance des règles du commerce international, des crédits bancaires, des taux de fret, des coûts de pressage, d'emballage, de transport, des droits d'entrée, etc ..., nécessaires d'engager pour arriver à vous livrer les tourteaux (farelo en portugais) dans votre crèche, vous permettra de juger si les fermiers sont grugés ou pas.
Pour vous aider, les cotations FOB de tourteaux de soja au Brésil : www.clicmercado.com.br/cotacoes/cotacoes2.asp?IDproduto=23&FOBCIF=1 
(1 BRL = 0,442045 EUR).

007
le 24 Juin 2011 18h00

Vous ne me connaissez pas mr Moreau, mais j'ai travaillé pour la Cera et plus jamais ..
Je connais évidemment tout cet esprit de profits..
j'ai fait des crédits à contre coeur pour des agris.
Je vous prie de croire que les garanties demandées ne sont que des hallucinations pour avoir la main mise sur la partie visible de l'iceberg...
Malheureusement pour vous, vous ne savez pas ce que signifie le privilège agricole et il n'est pas comparable avec le BRESIL
Encore une fois vous tombez sur un os . Le soja est la denrée rare chez nous, mais qui dit que nous pourrions pas aussi la produire à moindre frais?

JM Moreau
le 24 Juin 2011 18h15

Quand j'ai travaillé en services extérieurs, j'ai eu l'occasion de traiter des dizaines de dossiers CERA et autres pour l'ex FIA. J'ai aussi piloté des crédits consortiaux de plusieurs millions de USD afin d'organiser l'achat du coton au Congo et négocié des crédits documentaires pour importer ce dont on avait besoin (pesticides, rechanges, etc ...) Je connais le secteur bancaire, contrairement à ce que vous pensez.
Cela n'a rien à voir avec le Brésil, sa politique et ses succès. N'essayez pas de noyer le poisson en passant aux arguments ad hominem comme d'habitude.

007
le 24 Juin 2011 18h36

Oui mr Moreau, bravo aux services extérieurs..il y a certaines années...
Vous avez fait ce qui vous semblait apparemment la meilleure solution . Nous en sommes à des crédits avec reprises d' encours sur actifs avec des perspectives positives sur un poisson à venir
Il n'y a pas de crédits documentaires à l'horizon
Savez-vous nager ??...

obelix
le 25 Juin 2011 00h00

aller James Bond !!! les soeurs te cherche.... il est temps de prendre tes pilules et au lit!!!

demain, apres midi cinema avec soeur Ursula Andress.....

haaa que d'aventure......

Pangloss
le 25 Juin 2011 08h14

@ Obelix
Il trouve certainement son inspiration dans les joints qu'il trouve dans son paradis fiscal et qui lui permettent d'évacuer ses frustrations !
Que d'élucubrations et surtout, que de racisme dans ses propos et toujours dénigrer, insulter, cracher sa haine courageusement caché derrière un pseudonyme ! Jamais d'arguments rationnels, seulement des affirmations insultantes et gratuites visant à discréditer l'auteur de l'information.
Je comprends qu'il a dû quitter CERA.

Pangloss
le 25 Juin 2011 08h40

@ le carolo
Vous avez tout faux : ce que vous rapportez faisait partie des négociations UE-Mercosur, lesquelles ont été rompues en 2004, les pays européens craignant une trop forte concurrence des produits agricoles et d'élevage du Mercosur dont les membres appréhendaient en retour d'être envahis par les produits industriels européens.
Elles ont repris l'année passée à l'issue du sommet UE-Mercosur à Madrid en mai 2010, vu l'impasse actuelle des discussions du cycle Doha et, un an plus tard, aucun accord n'est encore conclu entre l'UE et le Mercosur à ce jour.
Les quantités que vous citez étaient demandées par les sud-américains et n'ont jamais été acceptées par les négociateurs de l'UE.
Les données sont aujourd'hui totalement différentes : voyez l'info délivrée par Reuters pas plus tard que le 14 juin dernier : www.reuters.com/article/2011/06/14/us-eu-mercosur-trade-idUSTRE75D38620110614 
"Titre : les négociations commerciales Eu-MERCOSUR au bord de l'impasse.
Entète de l'article : Les entretiens pour créer une large zone de libre échange entre l'Europe et l'Amérique du Sud sont en passe d'échouer, sous les coups de la crise de la dette de la zone euro et de différences au sujet des subventions agricoles et d'autres questions fondamentales."
Pour le reste de l'article, je vous laisse le soin de le lire, ce qui vous conduira à vous défaire, j'espère, de vos clichés et préconceptions : le monde évolue.

par le carolo
le 25 Juin 2011 09h14

@pangloss désoler mon chers de un je ne lit pas anglais et en plus pas trouver l'article sus venter ????

Pangloss
le 25 Juin 2011 10h06

Désolé pour vous : vous perdez de grandes possibilités de vous informer correctement !
Pour le lien, copier la totalité et coller dans votre browser, l'hyperlien ne fonctionne pas toujours sur ce site.

Lucky Luke
le 25 Juin 2011 12h33

@Pangloss
thanks for your information,
mais n'a tu pas du quitter une banque aussi? Si mes souvenirs sont bon c'était le Cr Agri.

Pangloss
le 25 Juin 2011 17h59

Ho homme qui tire plus vite que ton ombre, occupe toi plutôt de Pat Poker et de la belle Calamity Jane. Je pense que Rantanplan a déteint sur ton cerveau et que ton mégot a dû embrumer tes souvenirs à cause de sa teneur en THC.

Lucky Luke
le 25 Juin 2011 18h09

mdr... I'm just a poor lonesome cowboy...

jo dalton
le 25 Juin 2011 20h15

Eh lucky you is not all alone, your friends will always be there in hard times!

Pangloss
le 25 Juin 2011 21h16

@ joly jumper
Vous avez dû boire trop de koumis et cela vous monte à la tête. Attention au chikungunya, les cerveaux délabrés peuvent faire de graves méningites !

Envoyer
Fermer

Elevage et agriculture de précision pour répondre aux enjeux écologiques

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 19h09

[Vidéo] A l\'occasion des 150 ans du Centre wallon de Recherches agronomiques/CRAW, RTBF Info a réalisé un reportage qui met en exergue la \"PRECISION\" pour l’économie, l’écologie et le rendemen

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Herbe sur pied

par Ouvaton, le 04 Mai 2022 09h40

Bonjour à tous, alors que la saison pédale déjà par manque d\'eau et de chaleur. Les terres ne se réchauffent pas. Je viens de trouver du foin à acheter sur pied à 20€ la boule. J\'ai de l\'e

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. À 17 ans, il réalise un documentaire sur l’agriculture de demain

Les plus aimé

    29 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...