Enchères Fonterra : baisse de l'indice GTD-TWI de 2,6%

par JM Moreau, le 23 Juin 2011 20h15

La dernière session d'enchères organisées par Fonterra sur le site d'enchères globalDairyTrade, a enregistré une baisse des cotations, tout comme les matières premières en général et les bourses, sur fond de doutes quant à la croissance américaine et à la solution de la crise grecque.
Le cours moyen pondéré de l'indice des prix établi par la coopérative néo-zélandaise s'établit à 4.324 USD la tonne métrique soit une baisse de 2,6%.
La baisse a été de 7,1% pour la poudre de lait écrémé et de 5,9 pour le butteroil. La poudre de lait entier a par contre progressé de 2,6%.
Par ailleurs, la Rabobank vient de sortir son bulletin d'analyse trimestriel du marché laitier. Selon leurs analyses, les prix mondiaux des produits laitiers pourraient plonger dans les mois à venir en raison d'une diminution des demandes chinoise et russe, mais ce mouvement à la baisse est toutefois susceptible d'être limité.
Cette ...

européen
le 24 Juin 2011 16h52

Faut comparer ce qui est comparable... mais Rabobank ...c'est un peu comme mon rabot Gilette, le plus court c'est le mieux pour la pub.. mais je n'emploie pas de poudre ... Encore une fois le financier pense à sa caisse à savon mais le savon est dur et pas toujours noir..
Fronterra est un marché incomparable...

Pangloss
le 24 Juin 2011 17h50

Que voulez-vous dire "comparer ce qui est comparable" quand l'info rapportée ne compare rien du tout mais donne les résultats d'enchères et une perspective d'évolution d'un marché qui pourrait avoir des conséquences sur les ventes de nos laiteries ?
Message subliminal ?

FRV100
le 25 Juin 2011 12h57

Comment peut on comparer le lait néo-zélandais avec le lait européens!Les coûts de productions sont tout à fait différent!Et pour les adeptes; ils n'ont pas la QFL eux!!

Pangloss
le 25 Juin 2011 18h22

Si les coûts de production sont effectivement différents (valorisation maximale de l'herbe, peu de concentrés, infrastructures limitées vu le climat), c'est quand même l'Océanie qui donne le "la" pour les poudres et beurre sur le marché mondial.
Citation de l'Institut de l'élevage : " ... c'est la sécheresse dans l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande qui a donné le coup d'envoi de la flambée des prix en 2007 ; et c'est la crise de la mélamine en Chine, provoquée par le partenaire chinois de Fonterra, qui a sonné le gong du reflux à partir de juillet 2008. Fonterra fournit aujourd'hui plus du tiers des produits laitiers échangés sur le marché mondial. Et il suffit que Fonterra s'enrhume pour que tout le monde laitier ait la fièvre."
Et je ne pense pas que la QFL soit un argument pour vendre de la poudre aux chinois ou aux algériens.
N'oubliez pas que notre lait est fortement lié aux prix du marché des "commodities" puisque seulement 1/3 est consommé sous forme de lait blanc, que nous fabriquons peu de produits à haute valeur ajoutée et que le reste doit donc être transformé en produits industriels dont le prix dépend ... des produits océaniens en bonne partie.

Envoyer
Fermer

L\'heure où les choses vont coincer

par Pfff, le 21 Mai 2024 10h29

Ce matin, affouragement d\'un lot qui normalement s\'en tire toute la saison au pâturage. Et une question qui me taraude ? Ne va-t-on pas connaître une décroissance de notre agriculture ? Que l\'on

Projet de biomonitoring des agriculteurs - ISSeP

par ISSeP-Gismondi, le 16 Mai 2024 17h42

Bonjour L’institut Scientifique de Service Public (ISSeP, Liège) est en charge de réaliser une étude de biomonitoring humain spécifique pour les utilisateurs professionnels de produits phytopha

Fermage: c\'est quoi ce b....l ?

par Cricri63, le 14 Mai 2024 13h28

Bon voilà: je suis propriétaire en indivision avec ma tante de terrains agricoles venant de mes grands-parents autrefois exploitants. Ces terrains sont loués depuis les années 60 et il y a déjà

La petite ferme

par Pfff, le 10 Mai 2024 07h25

Pour alimenter le débat émis par @Stechou sur un poste précédent qui nous dit ceci : \"quand je compte tout les services environnants afsca, arsia, lois sociales, ... ; mes aides y passent\" Dans n

Actualités du secteur avicole : suivi des dossiers

par College des producteurs, le 02 Mai 2024 12h50

Daniel COLLIENNE, Yolin TARGE, Dominique RAES-LEHAIRE et Laurent DECALUWE, éleveurs avicoles au sein du Collège des Producteurs, organisent une réunion de la filière le mardi 21 mai à 19H00 à l

L’intelligence artificielle au service des élevages porcins ’évolution de la consommation de viande

par College des producteurs, le 02 Mai 2024 11h21

Les membres du COLLÈGE des PRODUCTEURS, Patrick Siraux, Geoffrey Minne, David de Wilde, Jordan Godfriaux, vous invitent à la réunion de la filière porcine, le lundi 13 mai 2024 à 19h30 à la Mais

Les plus commentés

    22 commentaires
  1. Meteo
  2. 18 commentaires
  3. Puceron betterave
  4. 18 commentaires
  5. Prix des veaux?

Les plus aimé

    73 j'aimes
  1. par Tacotac: Ça fait beaucoup de questions pour quelqu'un qui sait tout sur tout.
  2. 71 j'aimes
  3. par Lucky: Tu as un problème avec les " petits wallons" le Charlie?
    Pourquoi traiter les collègues francophones...
  4. 58 j'aimes
  5. par Charlot: Gitan toi même le demeuré.
    Comme dirait Albert einstein, le malheur avec les esprits fermés comme...