Sécheresse : la FWA demande des mesures en urgence !

par Communiqué FWA, le 30 Mai 2011 17h19

La situation devenant de plus en plus préoccupante, la Fédération Wallonne de l'Agriculture, a adressé un courrier au Ministre Lutgen en date du 16 mai 2011 demandant des mesures de prévention pour lutter contre les effets de la sécheresse.
Dans ce courrier, la FWA demandait que le Ministre sollicite auprès de la commission européenne l'autorisation de faucher anticipativement les prairies naturelles, les bordures herbeuses extensives, que ce soient des tournières enherbées en bord de culture, comme les bandes de prairies extensives, ainsi que les prairies à haute valeur biologique.
De plus, pour ces mêmes mesures, la FWA demandait que les obligations de maintien de zones ou de bandes refuges non fauchées soient également supprimées. Enfin, la FWA demandait aussi que les obligations relatives à la destruction des couvertures hivernales de sol soient levées afin de permettre la poursuite de la production des co...

zora
le 30 Mai 2011 20h05

Un groupe pour aider les éleveurs bovins

Le commissaire européen en charge de l'Agriculture, Dacian Ciolos, a annoncé vouloir créer un groupe de travail pour élaborer d'ici fin juin des propositions sur la crise qui affecte les éleveurs bovins, actuellement confrontés à la sécheresse. "Un groupe de travail pourrait être mis en oeuvre assez rapidement, de telle sorte que d'ici fin juin on puisse avoir des conclusions et des propositions."

le wallon
le 30 Mai 2011 20h54

Il faut reconnaître que la situation est très grave et dramatique pour certains .
Je me souviens très bien de l'année 1976 et la sécheresse n'avait pas démarré aussi tôt que cette année, le mois d'Avril était beaucoup plus frais avec encore de l'humidité . René Ladouce l'a d'alleur rappellé aujourd'hui sur RTBF .

En attendant, il fait très difficile de trouver du foin ou bien à des prix exorbitant ( on parle de 250 voir 300 euros dans un court laps de temps ) . La paille de blé, nouvelle récolte devrait se vendre à 150 euros / tonne ???

Malgré que je suis extensif, si la secheresse continue, je serai à court d'herbe pour mes vaches dans un mois. INCROYABLE !!
A ce jour mes deuxièmes coupes sont postposées à une date ultérieur ......
Par contre les premières coupes sont d'excellentes qualité, surtout ma luzerne que j'ai fané. Ce n'est pas chaque année que j'arrive à faire ça .

le terrien
le 30 Mai 2011 22h15

@ responsable de notre syndicat majoritaire

C?est avec attention que j?ai écouté votre intervention au JT de 13h00.
La situation est évidemment pire qu?en 1976 mais non pas parce qu?aujourd?hui le maïs ne fait que 10cm (souvenez-vous, l?année passée, à pareil date, la situation n?était guère plus brillante et pourtant la récolte fut abondante) mais parce qu?aujourd?hui, comme vous l?avez dit, le bétail n?a plus rien à ce mettre sous les dents ET DE PLUS, comme l?a déjà signalé Benjy, tous les SOUS PRODUITS de l?industrie nous ECHAPPENT. Les drêches de brasserie, les frites, ? partent pour la Hollande, la France et l?Allemagne et pour nous c?est au compte goutte qu?ils arrivent. Alors qu?en France, il y a des rumeurs de plus en plus pertinente sur une interdiction d?exportation de la paille, il serait grand temps qu?en Belgique, vous sollicitez l?intervention de notre ministre fédérale de l?agriculture pour mettre en place un mécanisme donnant l?accès des sous produits de l?industrie en priorité aux éleveurs Belge. Vous dites également, qu?il n?est pas question que le prix de la viande diminue. Je suis entièrement d?accord avec vous et je dit même qu?avec tous nos coûts qui augmentent, le prix de la viande devrait augmenter. Mais, je vous demande comment allons nous faire ? C?est vrai que, comme l?avait montré précédemment un graphique, la grève du lait avait eu pour conséquence de relevé très vite le prix payés aux producteurs (en limitant l?offre) à un niveau plus acceptable mais aujourd?hui, au niveau de la viande, vu le manque de nourriture, ce n?est pas limiter l?offre de viande que nous allons faire mais bien l?augmenter de manière très significative. Et, dans se contexte, comment éviter une chute des cours ?
Je le répète, il nous faut absolument trouvez de la nourriture et j?ajoute qu?aujourd?hui, la situation est telle, que les tournières, prairies naturelles,? (qui ne représente qu?une très petite surface et qui seront de toute façon qu?en même un jour réc

le terrien
le 30 Mai 2011 22h23

C?est avec attention que j?ai écouté l'intervention de notre responsable de syndicat majoritaire au JT de 13h00.
La situation est évidemment pire qu?en 1976 mais non pas parce qu?aujourd?hui le maïs ne fait que 10cm (souvenez-vous, l?année passée à pareil date, la situation n?était guère plus brillante et pourtant la récolte fut abondante) mais parce qu?aujourd?hui, comme vous l?avez dit, le bétail n?a plus rien à ce mettre sous les dents ET DE PLUS, comme l?a déjà signalé Benjy, tous les SOUS PRODUITS de l?industrie nous ECHAPPENT. Les drêches de brasserie, les frites, ? partent pour la Hollande, la France et l?Allemagne et pour nous c?est au compte goutte qu?ils arrivent. Alors qu?en France, il y a des rumeurs de plus en plus pertinente sur une interdiction d?exportation de la paille, il serait grand temps qu?en Belgique, vous sollicitez l?intervention de notre ministre fédérale de l?agriculture pour mettre en place un mécanisme donnant l?accès des sous produits de l?industrie en priorité aux éleveurs Belge. Vous dites également, qu?il n?est pas question que le prix de la viande diminue. Je suis entièrement d?accord avec vous et je dit même qu?avec tous nos coûts qui augmentent, le prix de la viande devrait même augmenter. Mais, je vous demande comment allons nous faire ? C?est vrai que comme l?avait montré précédemment un graphique, la grève du lait avait eu pour conséquence de relevé très vite le prix payés aux producteurs (en limitant l?offre) à un niveau plus acceptable mais aujourd?hui, au niveau de la viande, vu le manque de nourriture, ce n?est pas limiter l?offre de viande que nous allons faire mais bien l?augmenter de manière très significative. Et, dans se contexte, comment éviter une chute des cours ?
Je le répète, il nous faut absolument trouvez de la nourriture et j?ajoute qu?aujourd?hui, la situation est telle, que les tournières, prairies naturelles,? (qui ne représente qu?une très petite surface et qui seront de toute façon qu?en même un jour réco

inquiet
le 30 Mai 2011 22h29

à quand de vraix mesures?

Benjy
le 30 Mai 2011 23h11

Pas possible, le ministre a été informé de la gravité de la situation!! Déjà??!! Quand les autres pays on fait le nécéssaire, la Belgique se réveille... Trop tard, le Bétail chute de prix;..

jeune agri
le 31 Mai 2011 14h50

Veut-on réellement nous aider??? on se pose de nouveau la question.

point barre
le 31 Mai 2011 16h29

ils ont tout donné pour le sport...et Elio, Antoine en perdent la voix ... Attendre le salaire du mois de Juin, d'un possible gouvernement assoiffé de pouvoir nous aider....

Envoyer
Fermer

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

par Benoît GEORGES, le 06 Mai 2022 11h38

La pluie n\'est pas beaucoup tombée au cours de ces dernières semaines. Depuis le début de l\'année, il a plu 30% de moins que prévu. Cette sécheresse complique le travail des agriculteurs dans pl

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

Les plus commentés

    24 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 7 commentaires
  5. Chien de ferme

Les plus aimé

    31 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...