Agriculture et environnement

par JM Moreau, le 29 Mai 2011 12h00

Le commentaire de M Vacciné (les souris, les chats, M De Gucht et le Brésil), m'amène à me poser les questions suivantes : pour quels motifs la société soutiendrait-elle son agriculture et ses agriculteurs ? Que faudrait-il donc faire ? Quelles fonctions de l'agriculture soutenir ? Avec quels types d'aides ? Et d'ailleurs, les aides elles-mêmes se justifient-elles ?
Ce n'est pas simple, on doit bien en convenir, d'autant plus que depuis quelques décennies les problèmes évidents de pollution et de catastrophes écologiques en tout genre ont fait émerger la question de la protection de notre environnement et de l'influence de l'homme sur la nature et que d'autre part, les agriculteurs sont devenus minoritaires dans les territoires ruraux.
Peut-on dès lors imaginer une agriculture qui reste suffisamment productive pour couvrir les besoins alimentaires et énergétiques, tout en gérant l'environnement et le fonctionnement des...

zora
le 29 Mai 2011 18h37

"L'homme est un loup pour l'homme."

"Nous empruntons la terre à nos enfants."

propète
le 29 Mai 2011 18h39

Comme le cycle de l'eau est perpétuel, je suggère que le gouvernement autorise de pomper l'eau dans les canaux, rivières pour arroser nos prairies en souffrance, de toute façon cette eau retournera à la rivière, donc l'aménagement du verdissement de notre territoire est aux mains d'un ministre écolo, Henry, bien sûr on veillera à ne pas mettre à sec les lits des rivières pour laisser les poissons s?oxygéner ....
Avec les tonneaux, au lieu d'aller à Ciney, on pourrait créer des emplois aux pompiers... et faire des man?uvres de solidarité et de troc comme par le passé sans monnaie de singe .

obelix
le 30 Mai 2011 09h33

"...Que demande la « société » ? Une agriculture suffisamment productrice, protectrice des paysages et à haute valeur écologique ainsi que des aliments sains...."

Mr Moreau, qu'est ce que vous croyer que l'on fait aujourd hui????

les mesures agroenvironementale ( d'abord volontaire, maintenant certaines sont obligatoires...) l'ecoconditionalité, l'affsca, natura 2000,etude d'incidence pour certains,..............
la liste est longue de toutes ces reglementations, qui sont lourde dans les exploitations de polyculture-elevage!!!

je pense que l'europe à 20 ans de retard.... les idées actuelles aurait du etre appliquée quand l'europe etait largement exedentaire dans de nombreux produits.
aujourd hui on voudrait tous nous faire produire bio (ou presque ) alors que depuis quelques années, les marché des matieres premieres agricole joue de plus en plus au yo-yo.... et que presque tout le monde est d'accord pour dire que cela va s'accentué!!!

donc, pour demain:
-moins de soutien, moins de prime...
-encore plus de contrainte administrative...
-une production en baisse(restriction plus dure sur engrais, phyto, medicament)
-et surtout; de moins en moins de JEUNES pour s'installer en agriculture...

reflexion d'un eleveur à propos de natura 2000:
" pourquoi veulent-ils me mettre des contraites sur l'exploitations de mes prairies?? si c'est parce qu'il s'y trouve des insecte ou plante rare, c'est que mon travail ne les a pas detruis depuis 30 ans......"

Vacciné
le 30 Mai 2011 10h40

Heureusement que je n 'ai pas mis des fientes sur la parcelle de légumes, car l'hélicoptère aurait pu y voir la E. Coli en Belgique aussi pour l'enquête en cours . Vite, vite de l'eau pour nettoyer tout ça. Car la société PRUNET a produit trop de concombres et viennent tous à maturité en même temps. Donc il a fallut les mettre à l'abri du soleil ..., les chambres froides étant déjà saturées.
Hor ties ...cultures et environnement çà commence à piquer....sec...

tirelipimpon
le 31 Mai 2011 10h45

J'habite dans une région en excédent d'effluents d'élevage,Depuis 6 ou 7 ans, la plupart des fermiers se sont investis pour faire une station de biométhanisation,étude de projet, faisabilité, rentabilité, permis,demande d'aide de la région, etc Partout des bàtons dans les roues. Aujourd'hui le projet est à l'eau. Pourquoi? Qui tire les ficelles? A l'échelle de mon exploitation je pratiquais la double culture, ray-grass et mais après le blé.Cela m'autorisait à mettre plus d'organique, la loi nitrate ne veut plus de ce système. Rien de tel pour nettoyer le sol de ses nitrates, j'avais des reliquats de 10 unités en avril. Et bien maintenant, je dois semer de la moutarde pour avoir un APL correct en novembre et acheter plus de soja transgénique pour compenser mon déficit en protéine. Il y a des fermiers plus écolos que le citoyen lambda mais on ne veut pas les voir.

vacciné
le 31 Mai 2011 18h39

Je ne connais pas ces gens de Nitrawal car je ne vois pas l'objectivité de vouloir trouver des solutions à ce torchon de mesures nitrates venant des administratifs. Car acheter des soya à l'extérieur ne résout rien.... comme quoi arranger sa propre histoire et faire le beau, le paon, voyons
si tu m'as compris en temps que basse cours ..

tirelipimpon
le 01 Juin 2011 08h21

@ vacciné je suppose que vous ne devez pas supporter les contraintes des zones vulnérables.

Vacciné
le 01 Juin 2011 08h34

C'est encore plus difficile dans ta région Cominoise, mais nous supportons aussi les contraintes de zones vulnérables. Alors que l'on vient d?alléger les normes lisiers en Flandre.!!
Petite Begique à 2 vitesses...

Envoyer
Fermer

Adaptations à la sécheresse - Améliorer la résilience fourragère sur l\'exploitation

par Benoît GEORGES, le 29 Juillet 2022 02h02

agriwalinfo.wixsite.com/website-1/résilience-fourragère  Face aux sécheresses, il est envisageable de réagir de manière anticipative ou réactive. Selon la sévérité du phénomène, les disp

Appréhender l’évolution des sécheresses en Belgique

par Benoît GEORGES, le 20 Juillet 2022 17h56

[Vidéo article] … Une sécheresse agricole se caractérise par un déficit entre les précipitations et l’évapo-transpiration potentielle, soit la demande en eau des cultures. La réponse poss

Une plante éteinte depuis plus de 80 ans ressuscite à Ciney

par Benoît GEORGES, le 18 Juillet 2022 14h12

Le \"Brome des Ardennes\" était une espèce endémique de la Wallonie. C’est-à-dire qu’on ne la trouvait nulle part ailleurs dans le monde. Très courante au 19e siècle, elle s’était particuli

Concours du beurre 2022 en Province de Luxembourg

par Benoît GEORGES, le 15 Juillet 2022 20h56

Félicitations aux 9? participants du concours consacré cette année au beurre salé de la province de Luxembourg. Les 3? heureux lauréats défendront les couleurs de notre province et de son artis

Appel à projet : soutenir la transition environnementale en Wallonie – Groupements d\'agriculteurs en agroécologie (GAA)

par Benoît GEORGES, le 15 Juillet 2022 17h37

L’objectif de l’appel à projet est d’augmenter la recherche-action participative et en situation réelle (i.e. au sein de fermes réelles). Cette transition agroécologique s’appuie de façon

Ferez-vous partie des 40 producteurs présents à la Foire de Battice ?

par Benoît GEORGES, le 14 Juillet 2022 07h33

[INSCRIPTION] Foire de Battice – 03.09 et 04.09.22 Ferez-vous partie des 40 producteurs présents ? Inscrivez-vous sans tarder ! ? L’Apaq-W réitère l’organisation du \"Village gourmand\" durant

Les plus commentés

    31 commentaires
  1. Remise
  2. 26 commentaires
  3. Le fiasco des entrées à la foire
  4. 10 commentaires
  5. La blague du jour

Les plus aimé

    24 j'aimes
  1. par Pride: Honteux de dire ça....
    Ils oublient les 25 dernières années en arrière ou on a dû cravacher pou...
  2. 22 j'aimes
  3. par Phil.0: On entend vraiment toutes conneries contradictoires à la télé. En 5 minutes, ils parviennent à f...
  4. 21 j'aimes
  5. par Stechou : Je l'ai vu également, on est pas le premier avril ? Je pense que c'est la sécheresse qui lui fait mi...