Boeuf : la demande reste ferme sur les marchés importateurs

par JM Moreau, le 23 Mai 2011 18h45

Selon M Zieg, de Bord Bia (Irlande), la demande internationale pour la viande bovine s'est maintenue à un niveau élevé au cours des premiers mois de 2011 tandis que les disponibilités de plusieurs des principaux exportateurs du monde sont restées inférieures. 
En janvier et février 2011 les importations de boeuf de la Russie ont augmenté de 56 % à 72.513 t (produit). Alors que le Brésil avait toujours accès au marché russe dans les deux premiers mois de l'année, les exportations brésiliennes vers la Russie ont baissé de 2% pour cent à 21.261 tonnes.
Les principaux bénéficiaires de cette augmentation de la demande sont l'Australie, qui a augmenté ses échanges commerciaux avec la Russie de 892 tonnes par rapport à la même période de 2010 à 15.328 t cette année, l'Uruguay, qui a vu ses livraisons passer de 9.109 t à 12.483 t et le Paraguay qui a triplé le volume de ses livraisons vers ce pays à 6.319 t....

le carolo
le 23 Mai 2011 21h49

Euro est une monnaie beaucoup trop forte pour que les agri Européen puisse exporter ou même que les importation diminue, par contre si la monnaie Européen devenait celle de singe alors nous retrouveront le sourire

obelix
le 26 Mai 2011 09h36

4.2 Eur pour des R !!??? ouf ti . et il touchent combien pour des Set E??
c'est etonnant, car la proximité de l'Irlande devrait tempérer les prix????

JM Moreau
le 26 Mai 2011 10h06

Les ventes sont basées sur des prix carcasses et non sur des "estimations" sur pied faites en général sans bascule ...
S et E sont marginaux dans ces contrées où on préfère une viande plus grasse.
Ces prix reflètent la diminution de l'offre. Ils devraient encourager les producteurs à recapitaliser car le recours aux importations sud-américaines vu les prix, les restrictions en tout genre qui existent dans notre système soi-disant libéral et la concurrence des marchés émergents n'est plus d'actualité à court terme.
Reste aussi à mesurer l'impact de la coalition anti-élevage (écolos - défenseurs des animaux - environnementalistes - soi-disant protecteurs de la santé) sur la consommation et donc la demande que les prix actuels devraient aussi faire diminuer.

obelix
le 28 Mai 2011 06h09

le BBB est la cinquieme race au R-U, mais la premiere en insemination artificielle!!

j'ai toujour connu nos voisin français avec des prix de 10 à 20 % superieur au notre, mais depuis 1.5 an, c'est l'inverse,, les prix se tiennent bien en Belgique par rapport à nos voisin.... du à une offre qui à diminuer enormement en une dizaine d'année en belgique...

JM Moreau
le 28 Mai 2011 19h42

Le BBB est utilisé en insémination en croisement sur laitières ce qui permet d'obtenir des veaux qui se valorisent bien sur les marchés d'export en vif vers les ateliers d'engraissement de veaux hollandais. En Irlande, Dawn Meats a proposé aux laitiers un partenariat en ce sens, afin d'essayer de garder dans ce pays les veaux plutôt que de les exporter, ce qui garderait l'activité d'abattage et découpe de leurs unités. C'est une piste que j'avais personnellement suggérée dans un article publié dans le magazine n°6 de décembre 2010 page 9 de la filière viande bovine wallonne (Production durable de viande bovine : réflexions et suggestions pour son avenir) que l'on peut consulter sur leur site www.fvbw.be/images/Infos/Magazine/REP_1210/Default.html  (en cliquant sur les flèches en bas on parcourt le magazine et en cliquant sur l'icone 1:1 on agrandit la page, on la déplace avec le bouton droit de sa souris).

Envoyer
Fermer

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Transmission d\'exploitations agricoles - Enquête pour les cédants et les repreneurs

par Benoît GEORGES, le 07 Mai 2022 16h16

Dans le cadre de son TFE en agronomie à la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy, et de son stage à la FJA, Léa Rouxhet réalise une enquête. Si vous avez transmis votre exploitation agricole ou a

Herbe sur pied

par Ouvaton, le 04 Mai 2022 09h40

Bonjour à tous, alors que la saison pédale déjà par manque d\'eau et de chaleur. Les terres ne se réchauffent pas. Je viens de trouver du foin à acheter sur pied à 20€ la boule. J\'ai de l\'e

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

\"Sauvons Bambi\", des drones pour sauver les faons

par Benoît GEORGES, le 24 Avril 2022 10h09

Que tous les agriculteurs sachent qu\'il est possible d\'intervenir gratuitement grâce à des #drones pour repérer les animaux (faons, chevreuils, levrauts, nids) qui peuvent se cacher dans les hautes

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. Les circuits courts : une filière encore rentable?
  4. 6 commentaires
  5. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )