Les agriculteurs flamands obtiennent une dérogation aux normes de contamination des eaux

par agribw, le 18 Mai 2011 16h16

Les agriculteurs dont l'exploitation est située en Flandre pourront, à certaines conditions très strictes, épandre plus de lisier d'origine animale que ce qu'autorisent les règles européennes. Le comité européen nitrates a approuvé mardi la demande de dérogation introduite par le gouvernement flamand. Les agriculteurs flamands espèrent ainsi éviter certains coûts supplémentaires.
L'épandage de grandes quantités de lisier amène des concentrations trop importantes de nitrates sur les sols et dans les eaux de surface. La ministre flamande de l'Agriculture Joke Schauvliege a développé un plan d'action pour le lisier afin de répondre à la réglementation européenne relative à la qualité des eaux. Les règles européennes en matière de contamination ont en effet été rendues plus contraignantes.
Le secteur avait dénoncé ces nouvelles règles qui obligent les agriculteurs à traiter de plus grandes quantités ...

par le carolo
le 18 Mai 2011 19h45

C 'est tout bénéfice pour le groupe boerenbond les éleveurs eux il pourront continuer a travailler pour fournir l'agroalimentaire, sans que sa ne coute trop chers.

PA25
le 19 Mai 2011 07h24

Ca c'est clair,les agriculteurs du nord sont bien mieux defendus qu ceux du sud !!!

Piet Van
le 19 Mai 2011 15h51

Que signifie encore" zone vulnérable" pour le calcul du Ls...
Il me semblait que nous avions les vannes d'eau en Wallonie... Alors Piet Van Themsche serait-il plus puissant que les règles européennes en la matière. Bel exemple de solidarité envers notre eau purificatrice....pour la compenser par le lisier....

Envoyer
Fermer

Rejoignez le réseau de fermes en agroécologie !

par Benoît GEORGES, le 21 Mai 2022 21h34

Agroécologie : rejoignez le réseaux ! forms.office.com/r/BWC2F4FpiX  Vous êtes agriculteur.trice et vous souhaitez mettre ou mettez déjà en place des pratiques agroécologiques dans votre ex

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Résultats du concours du Beurre de ferme au lait cru salé de la Province du Hainaut

par Benoît GEORGES, le 13 Mai 2022 21h55

21 beurres hainuyers étaient en lice cette année. Sur le podium de cette édition 2022, nous avons en troisième position: Ferme de la bosse jauque ensuite, la seconde place revient à Ferme de la

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Annonce

Les plus aimé

    31 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...