G20 : un "package" pour contrer les fluctuations des prix des denrées alimentaires

par JM Moreau, le 16 Mai 2011 21h14

Selon un reportage publié par le journal brésilien « Valor Economico » un ensemble de mesures visant à augmenter la production et réduire l'extrême volatilité des prix des denrées alimentaires, qui ont causé des remous politiques dans plusieurs pays, commence à prendre forme. Elles devraient être annoncées lors d'une réunion que les ministres de l'Agriculture des pays du G-20 les 22 et 23 Juin à Paris. Une réunion préparatoire doit se tenir cette semaine à Buenos-Aires.

Le « paquet » comprendrait la création d'un Système d'Information des Marchés Financiers (AMIS, acronyme en anglais), avec des mécanismes d'alerte et une équipe d'intervention rapide activée en temps de crise pour limiter les fluctuations. Il est également prévu d'établir d'ici la fin de cette année, un petit stock de réserves stratégiques de produits alimentaires d'urgence aux fins d'actions humanitaires destinées aux pays pauvres afin q...

le Pay
le 17 Mai 2011 00h19

1ere remarque: La régulation que tout le monde veut défendre notemment le COPA n'est donc pas pour maintenir un prix acceptable pour l'agriculteur mais bien au contraire pour les garder bas pour le consommateur.
2è remarque:
Et vive le modèle brésilien qui chasse les petits agriculteurs au profit des producteurs exportateurs de soja transgénique qui font rentrer l'argent dans les caisses de l'état.
Bon Dieu, quand est ce que les agriculteurs arrêterons de se laisser entuber par leurs propres syndicats qui soutiennent le COPA Il est plus que temps de se révolter !!.
Par ma diversification, je discute toutes les semaines avec plus de 100 consommateurs différents, et je peux vous dire qu'ils sont à 95% derriere nous. à 60% ce sont des flammands et à ma bonne surprise, de plus en plus d'entre eux consomment du lait Fairebel parcequ'ils ont bien compris qu'il s'agissait là pour eux l'opportunité de soutenir les agricuteurs qui veulent conserver une agriculture paysanne productrice d'aliments nobles.
Même les consommatueurs Hollandais ont compris que Campina les flouait en leur promettant un lait pure nature. Résultat: Campina va exiger de tout le producteurs qu'ils fassent pâturer leurs vaches !! Chose impossibles pour beaucoup de gros producteurs qui n'ont évidemment pas assez ou plus du tout de prairies !! A bon entendeur salut !

jmf
le 17 Mai 2011 17h29

Si la sécheresse persiste, le prix des matières premières pour nourrir les affamés risquent de plafonner en juin et en pour la future campagne céréalière. Qui seront les bénéficiaires de cette pénurie d'eau....? Nous allons encore vivre de pain sec mais pas d'eau pour nous petits producteurs belges . les Français sont déjà à l'affut d'aides Européennes, ils ont raison.
Chez nous, il fait aussi sec mais les syndicats majoritaires n'ont pas soif...
www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5j57Sa6VvYkes_RDngiwIA51lTfBA?docId=CNG.d6eec5fce84539cb74c193da9cdd4d3d.2e1 

Propète
le 19 Mai 2011 16h26
JM Moreau
le 21 Mai 2011 10h22

Lors de cette réunion en Argentine comme annoncé dans le billet, B Lemaire a déclaré au cours d'une conférence de presse jeudi qu'il fallait trouver une nouvelle gouvernance pour l'agriculture à l'échelle de la planète. « La France ne souhaite en aucun cas limiter les prix des matières agricoles, si les prix montent, tant mieux pour les producteurs. Ce que nous voulons combattre, c'est la volatilité excessive des prix et la spéculation financière sur les matières premières », a-t-il ajouté. Son homologue argentin, Julian Dominguez, a jugé que cette clarification du ministre français était très importante ». Selon Bruno Le Maire, les participants seraient tombés d'accord sur les grandes lignes d'un plan d'action pour une plus grande transparence du marché et une meilleure régulation des prix. Ce plan d?action devrait être présenté fin juin par la présidence française.
Pour le gouvernement argentin, le problème des matières premières est lié à une demande soutenue dans le monde. Dans ce sens, la solution est d?accroître l'offre et non de réguler les prix.

Henri porte des lilas
le 23 Mai 2011 10h20

Le blé et la patate sont encore possible à stocker chez soi pour éventuellement gagner sur son prix de vente car tout le reste est aux mains des industriels spéculateurs de surcroit .
www.rtl.be/info/economie/bourse/796152/les-matieres-premieres-battent-des-records-du-jamais-vu-depuis-les-annees-70 

Envoyer
Fermer

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

Quand irrigation rime avec recyclage et biodiversité

par Benoît GEORGES, le 15 Mai 2022 11h04

Cultivateur en Hesbaye liégeoise, Amaury Poncelet produit des #légumes de plein champ destinés à la surgélation. S’il s’agit de l’une des très rares cultures qui peut nécessiter une #irri

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Transmission d\'exploitations agricoles - Enquête pour les cédants et les repreneurs

par Benoît GEORGES, le 07 Mai 2022 16h16

Dans le cadre de son TFE en agronomie à la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy, et de son stage à la FJA, Léa Rouxhet réalise une enquête. Si vous avez transmis votre exploitation agricole ou a

Herbe sur pied

par Ouvaton, le 04 Mai 2022 09h40

Bonjour à tous, alors que la saison pédale déjà par manque d\'eau et de chaleur. Les terres ne se réchauffent pas. Je viens de trouver du foin à acheter sur pied à 20€ la boule. J\'ai de l\'e

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. Les circuits courts : une filière encore rentable?
  4. 6 commentaires
  5. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )