Lait : perspectives

par JM Moreau, le 09 Mai 2011 08h06

Selon les derniers chiffres de la FAO, les prix laitiers mondiaux ont baissé de 2,4 % en avril après sept mois de croissance soutenue. L'indice avril FAO des prix laitiers (calculé sur base des prix du beurre, du lait écrémé en poudre (SMP), de la poudre de lait entier (WMP), du fromage et des cotations de la caséine et pondéré en fonction de leur part moyenne dans les exportations mondiales pour la période 1998-2000) est en effet tombé à une moyenne de 229 points, après une moyenne de 234 en mars. Toutefois, malgré la baisse, les derniers chiffres montrent que le marché des produits laitiers est stable, a déclaré un porte-parole la FAO.

Selon une autre analyste, Patty Clayton de DairyCo, la baisse de prix représente un pic normal du cycle de l'offre et de la demande. Ce déclin est classique alors que l'UE et les USA sont dans leur pic habituel de production printanière. En ce qui concerne les perspectives, M...

propéte
le 09 Mai 2011 09h33

Quand les vannes sont grandes ouvertes pour le pic de la production de mai, les prix se tassent aux producteurs. Quand un incident arrive comme le lait mélaminé en Chine, le prix augmente pour les industriels exportateurs mais stagnent pour les producteurs.
Donc qui fait le régulateur dans ces marchés ?
Car ce matin, j'entendais aussi parler un certain Magnette sur le prix de l'électricité. Il cherche aussi un régulateur dans ce domaine..
Alors, changer de fournisseur serait un moyen de pression...
Mais pour les volumes de lait, ce n'est pas simple de réguler les pis des vaches, mais par contre, très intéressant de connaître le prix au préalable pour savoir s'il faut encore continuer à traire ou d'arrêter l'esclavage....

tirelipimpon
le 09 Mai 2011 10h10

quand le président de fronterra voit une future baisse de notre prix due à la hausse des aliments (je suppose en magasin), c'est la preuve qu'il y a un réel problème. Notre lait est au meme prix depuis quinze ans or les prix en grandes surfaces augmentent. Tous les efforts pour diminuer notre prix de revient nous permettent de survivre pendant que les secteurs en amont et aval se sont bien rempli les poches. On l'a vu dans la crise en 2008, la grande distribution n'a pas fait d'effort, elle a répercuté la hausse de 2 centimes dès le lendemain sur les consommateurs. La loi de l'offre et de la demande est faussée par les marges des grands distributeurs.

JM Moreau
le 09 Mai 2011 11h16

Lorsqu'il est fait référence aux prix des aliments, il s'agit des aliments achetés par les consommateurs : riz, céréales, viandes, produits laitiers ... Si votre budget consacré à l'alimentation n'augmente pas, vous devez faire des arbitrages entre produits. La crainte de M van der Heyden, c'est que dans les pays tels que la Chine, les hausses de prix (voyez les indices FAO) ne provoquent une baisse de la demande.
Rappelez vous que la crise de 2008 a induit une diminution de la consommation de fromages chez nous, provoquant la fabrication de poudres et de beurre que nos industriels n'ont put placer à l'international, entraînant ainsi la baisse des prix dont le secteur a souffert.
Qu'on le veuille ou non, le régulateur, c'est le prix ...

le wallon
le 09 Mai 2011 13h39

La secheresse que nous vivons tous risque de perdurer jusqu'à la fin mai, si pas plus tard .....
Cela calmera les ardeurs de certains à produire ....... car s'il n'y a pas de pluie d'ici la fin juin, il n'y aura pas de maïs (nouvelle récolte), d'herbes .....
Beaucoup devrons vendre des vaches car il manquera cruellement du fourrage et une régulation du marché en Europe se fera tout seul d'où un prix ferme pour la fin de l'année .....

007
le 10 Mai 2011 13h52

Certains pays de l'Eu veulent gérer les volumes...., la Belgique suivrait l'Allemagne...et le prix.

193.247.189.70/agrihebdo/journal/artikel.cfm?id=64258 

Envoyer
Fermer

Nouveaux passeports bovins

par PINPIN, le 27 Juin 2022 21h34

je viens de recevoir mes premiers nouveaux passeports bovins Quelle surprise en les découvrant Les anciens étaient en papier épais ,résistant aux manipulations et aux tâches Les nouveaux sont en

Le LAIT de la Baraque - Reportage de Waldorado

par Benoît GEORGES, le 27 Juin 2022 03h19

Direction Lierneux pour découvrir ce qui se cache derrière le LAIT de la Baraque Fraiture ! Un projet collectif mené par 8 fermes laitières au travers de la Coopérative : Pur Ardenne. Grace à el

#150ans du CRA-W - #Innover avec José Wavreille

par Benoît GEORGES, le 26 Juin 2022 10h26

[Vidéo] Les 12 travaux du Centre wallon de Recherches agronomiques, fil conducteur des 150 ans du CRA-W. #Innover avec José Wavreille. youtu.be/AjRQGFsRBHo  ????Innover, oui, mais à travers q

Répertoire agricole

par Benoît GEORGES, le 06 Juin 2022 11h46

Le site REPERTOIRE AGRICOLE - www.repertoireagricole.be  - liste les organisations, ASBL ou entreprises jouant un rôle au sein de notre monde agricole en Wallonie. Il se présente comme une base

ADAPTATIONS à la SECHERESSE

par Benoît GEORGES, le 02 Juin 2022 08h19

DES PISTES DE RÉPONSES À DES QUESTIONS FACE AU CLIMAT agriculture.wallonie.be/-/vous-souhaitez-anticiper-les-secheresses-  La Direction de la Recherche et du Développement du SPW Agriculture vou

Appel à projets d’accompagnements de jeunes porteurs de projets d’installation en agriculture et en horticulture

par Benoît GEORGES, le 01 Juin 2022 00h02

agriculture.wallonie.be/appel-a-projets-d-accompagnements-de-jeunes-porteurs-de-projets-d-installation-en-agriculture-et-en-horticulture  Cet appel est ouvert du 1er juin au 30 juin 2022 à midi.

Les plus commentés

    20 commentaires
  1. Le beurre au lait cru de la ferme de Warde primé par la Province de Hainaut
  2. 17 commentaires
  3. Nouveaux passeports bovins
  4. 15 commentaires
  5. Foire de Libramont

Les plus aimé

    19 j'aimes
  1. par Limousin : Henri, je compare prix au guichet 2019 et 2022, si madame Natacha ne compte que sur les professionn...
  2. 17 j'aimes
  3. par Franchement : Mais,qui,va encore investir dans un bâtiment agricole à 1 million d €.....
  4. 16 j'aimes
  5. par PA25: Il faut forcer l ' entrée , ce n est pas à nous à payer pour y aller , si il n y a plus d ' agric...