Lait : perspectives

par JM Moreau, le 09 Mai 2011 08h06

Selon les derniers chiffres de la FAO, les prix laitiers mondiaux ont baissé de 2,4 % en avril après sept mois de croissance soutenue. L'indice avril FAO des prix laitiers (calculé sur base des prix du beurre, du lait écrémé en poudre (SMP), de la poudre de lait entier (WMP), du fromage et des cotations de la caséine et pondéré en fonction de leur part moyenne dans les exportations mondiales pour la période 1998-2000) est en effet tombé à une moyenne de 229 points, après une moyenne de 234 en mars. Toutefois, malgré la baisse, les derniers chiffres montrent que le marché des produits laitiers est stable, a déclaré un porte-parole la FAO.

Selon une autre analyste, Patty Clayton de DairyCo, la baisse de prix représente un pic normal du cycle de l'offre et de la demande. Ce déclin est classique alors que l'UE et les USA sont dans leur pic habituel de production printanière. En ce qui concerne les perspectives, M...

propéte
le 09 Mai 2011 09h33

Quand les vannes sont grandes ouvertes pour le pic de la production de mai, les prix se tassent aux producteurs. Quand un incident arrive comme le lait mélaminé en Chine, le prix augmente pour les industriels exportateurs mais stagnent pour les producteurs.
Donc qui fait le régulateur dans ces marchés ?
Car ce matin, j'entendais aussi parler un certain Magnette sur le prix de l'électricité. Il cherche aussi un régulateur dans ce domaine..
Alors, changer de fournisseur serait un moyen de pression...
Mais pour les volumes de lait, ce n'est pas simple de réguler les pis des vaches, mais par contre, très intéressant de connaître le prix au préalable pour savoir s'il faut encore continuer à traire ou d'arrêter l'esclavage....

tirelipimpon
le 09 Mai 2011 10h10

quand le président de fronterra voit une future baisse de notre prix due à la hausse des aliments (je suppose en magasin), c'est la preuve qu'il y a un réel problème. Notre lait est au meme prix depuis quinze ans or les prix en grandes surfaces augmentent. Tous les efforts pour diminuer notre prix de revient nous permettent de survivre pendant que les secteurs en amont et aval se sont bien rempli les poches. On l'a vu dans la crise en 2008, la grande distribution n'a pas fait d'effort, elle a répercuté la hausse de 2 centimes dès le lendemain sur les consommateurs. La loi de l'offre et de la demande est faussée par les marges des grands distributeurs.

JM Moreau
le 09 Mai 2011 11h16

Lorsqu'il est fait référence aux prix des aliments, il s'agit des aliments achetés par les consommateurs : riz, céréales, viandes, produits laitiers ... Si votre budget consacré à l'alimentation n'augmente pas, vous devez faire des arbitrages entre produits. La crainte de M van der Heyden, c'est que dans les pays tels que la Chine, les hausses de prix (voyez les indices FAO) ne provoquent une baisse de la demande.
Rappelez vous que la crise de 2008 a induit une diminution de la consommation de fromages chez nous, provoquant la fabrication de poudres et de beurre que nos industriels n'ont put placer à l'international, entraînant ainsi la baisse des prix dont le secteur a souffert.
Qu'on le veuille ou non, le régulateur, c'est le prix ...

le wallon
le 09 Mai 2011 13h39

La secheresse que nous vivons tous risque de perdurer jusqu'à la fin mai, si pas plus tard .....
Cela calmera les ardeurs de certains à produire ....... car s'il n'y a pas de pluie d'ici la fin juin, il n'y aura pas de maïs (nouvelle récolte), d'herbes .....
Beaucoup devrons vendre des vaches car il manquera cruellement du fourrage et une régulation du marché en Europe se fera tout seul d'où un prix ferme pour la fin de l'année .....

007
le 10 Mai 2011 13h52

Certains pays de l'Eu veulent gérer les volumes...., la Belgique suivrait l'Allemagne...et le prix.

193.247.189.70/agrihebdo/journal/artikel.cfm?id=64258 

Envoyer
Fermer

Natura 2000

par Frank, le 02 Décembre 2022 16h41

Y en a t il d\'autres ici qui ont été pris en otages par cette vaste spoliation? Toute l\'année on est priés de se plier aux nombreuses contraintes dont certaines, comme le fait de ne même pas pouv

\"Qui veut la peau des vaches ?\" - Nouveau livre de Claude Aubert

par Terre vivante, le 30 Novembre 2022 10h30

Les vaches ont mauvaise réputation : elles éructent du méthane, leurs viande et lait seraient mauvais pour la santé, elles ne sont plus rentables après quelques années… Et si le problème vena

Rip

par Stechou , le 24 Novembre 2022 13h16

Dans le journal plein champ, je viens de voir qu\'il y a moyen d\'acheter un terrain a Faimes pour la somme de cent dix mille € de de l\'ha , je viens de décéder... Il y a un problème entre l\'offre

Location panneaux coffrage

par Jeune agri , le 23 Novembre 2022 09h47

Une adresse pour de la location et/ou la mise en œuvre de panneaux coffrage (banches) = cadre alu panneau coffrage. Je prévois de renforcer un mur porteur d\'un bâtiment et qui sert également de

Rappel : Expiration des phytolicences

par Benoît GEORGES, le 20 Novembre 2022 11h04

Pensez à renouveler vos phytolicences avant le 24 novembre en vous inscrivant à des formations continues. Sans celle-ci, vous ne pouvez ni acheter, ni stocker, ni vendre, ni utiliser, ni conseiller

Systèmes d\'élevage, où (w)allons-nous?

par Benoît GEORGES, le 09 Novembre 2022 08h14

Polyculture-élevage, autonomie, innovations et outils, bien-être animal… Si l\'élevage bovin vous tient à cœur, une journée qui s’annonce riche en échanges se tiendra ce jeudi 10/11 à Libram

Les plus commentés

    26 commentaires
  1. Lait
  2. 20 commentaires
  3. Quel avenir
  4. 16 commentaires
  5. Valtra

Les plus aimé

    26 j'aimes
  1. par Pipo : Quand j etais petit avec 1 L de lait tu pouvais t acheter un Mars maintenant c est 3 L de lait pour ...
  2. 20 j'aimes
  3. par Laitier.: Même à 65 cents....y aura plus de repreneur...traire 365 jours par ans, plus personne ne veux fair...
  4. 20 j'aimes
  5. par Phil.0: Les gars de natura2000, la propriété privée ils ne connaissent pas. Tu les retrouveras au milieu ...