Appel a Manifester : Faisons le point sur le dossier LAIT au niveau européen

par FUGEA, le 03 Mai 2011 08h15

Plus de 2 ans après la crise des producteurs de lait, la trilogie européenne recherche une issue

Les éleveurs, encore en crise, ne sont pas écoutés !!!

Le déversement de 3 millions de litres de lait à Ciney a fait la Une médiatique le 17 septembre 2009 en Belgique, mais aussi de Singapour à Dakar en passant par New York et Madrid. Cette image d'épandage a incarné le désespoir du monde paysan.

Tout d'abord, cette action aura permis aux paysans et paysannes, éleveurs, éleveuses d'exprimer au grand jour l'incompréhension qu'ils vivent au quotidien dans leurs fermes face aux législations européennes.
Cette action avait également permis de dénoncer aux citoyens la machine économique ultralibérale poussée par les lobbies de l'industrie, des multinationales et du commerce mondial, qui libéralise et dérégule la Politique Agricole Commune depuis 1992, et mène à la non reconduction des quotas laitiers apr...

Henri porte des lilas
le 08 Mai 2011 09h18

Oui,les producteurs ne sont pas écoutés et les consommateurs ne sont pas toujours respectés non plus. Donc ce sont bien les intermédiaires qui tirent le maximum de bénéfices à leur détriment jusqu'au jour ou ça va péter . Les producteurs naissent pigeons et le restent car certains profitent et les volent...
Même en Belgique, dans une émission, certains personnes sont dans des filières de productions et alors défendent les consommateurs par de la publicité partiale.
Est-ce bien normal ? Et sont-ils compétents ? ..Rien que de la pub pour leur business....

On n'est pas des pigeons ! : c'est un cri du c?ur et un cri de consommateur-acteur. C'est aussi et surtout un magazine de consommation qui nous aide à voir clair dans la jungle marketing.
Comprenne qui pourra ...


Envoyer
Fermer

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

Rejoignez le réseau de fermes en agroécologie !

par Benoît GEORGES, le 21 Mai 2022 21h34

Agroécologie : rejoignez le réseaux ! forms.office.com/r/BWC2F4FpiX  Vous êtes agriculteur.trice et vous souhaitez mettre ou mettez déjà en place des pratiques agroécologiques dans votre ex

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Transmission d\'exploitations agricoles - Enquête pour les cédants et les repreneurs

par Benoît GEORGES, le 07 Mai 2022 16h16

Dans le cadre de son TFE en agronomie à la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy, et de son stage à la FJA, Léa Rouxhet réalise une enquête. Si vous avez transmis votre exploitation agricole ou a

\"Sauvons Bambi\", des drones pour sauver les faons

par Benoît GEORGES, le 24 Avril 2022 10h09

Que tous les agriculteurs sachent qu\'il est possible d\'intervenir gratuitement grâce à des #drones pour repérer les animaux (faons, chevreuils, levrauts, nids) qui peuvent se cacher dans les hautes

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. À 17 ans, il réalise un documentaire sur l’agriculture de demain

Les plus aimé

    29 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...