Plus d'un milliards d'hectares OGM cultivés en 2010

par JM Moreau, le 24 Avril 2011 18h39
Plus d'un milliards d'hectares OGM cultivés en 2010

En 15 ans seulement les cultures OGM ont dépassé le milliard d'hectares en 2010 (superficie cumulée depuis 1996) selon Clive James auteur du rapport annuel publié par l'ISAAA (International Service for the Acquisition of Agri-Biotech Applications). 15,4 millions agriculteurs dans 29 pays ont adopté ce type de culture en 2010 pour un total de 148 million d'ha, soit 14 million de plus qu'en 2009 ( 10%)
Selon la superficie semée, le classement des dis premiers s'établi comme suit : États-Unis (66,8 millions), Brésil (25,4 millions), Argentine (22,9 millions), Inde (9,4 millions), Canada (8,8 millions), Chine (3,5 millions), Paraguay (2,6 millions), Pakistan (2,4 millions), Afrique du Sud (2,2 millions) et Uruguay (1,1 million).
Selon le rapport, 81% du soja cultivé dans le monde, 64% du coton, 29% du maïs et 23 % du colza sont OGM.

le Pay
le 25 Avril 2011 00h35

La particularité des ogm c'est d'être résistants au Glypfosate (roundup) ce qui permet soit disant un désherbage simplifié. ogm et roundup sont produits par la même firme: Monsanto qui exerce un lobying intense dans tout les organes de certification.
Maintenet on constate dans les régions ou il y a une forte concentration d'OGMs (sillon Belges )
de nombreux cas de bébés malformés et des tests ont prouvé que c'et le glyphosate qui en est la cause !! alors une fois de plus non aux OGMs et ses dérives !

JM Moreau
le 26 Avril 2011 09h48

Vous oubliez les OGM type Bt résistants aux insectes, tels coton et maïs. Vous oubliez aussi les pdt féculières qui ont fait la une il n'y a pas si longtemps, ou certaines variétés de tomates US ... Les variétés "round up résistant" de Monsanto ne sont pas les seules au monde !
Quant au glyphosate, que je sache, il est fortement utilisé par la profession chez nous, même sans cultiver des OGM ... de même qu'une gamme d'autres herbicides (pré-émergence, post-émergence, etc ...) sont largement utilisés dans toutes les cultures, depuis le froment jusqu'à la pdt en passant par maïs et betteraves. Il suffit de voir les pages de pub dans le SB !
Le glyphosate est aussi à la base de tous les herbicides spécialement formulés pour les jardiniers amateurs ou pour désherber chemins et allées ... Avec les OGM "round up resistant", le désherbage est simplifié : une seule molécule, du début à la fin, pour toutes les adventices.
Ne pas faire d'amalgames : les problèmes proviennent surtout d'une mauvaise application des produits puisque chez nous ou aux USA, malgré sa forte utilisation, les cas que vous citez ne sont pas apparus, ils ne sont pas dus aux OGM.

fFRV100
le 26 Avril 2011 12h40

Tcheu' ti mais k'tes malin!
Il va faloir penser a acheter une 'razette" parce que quand la loi va passer pour interdir la vente de pesticides aux particuliers .... enfin tu auras moins le temps d'écrir des c......... Merci au grd chercheur, économiste,chimiste et biologiste que vous êtes!

par le carolo
le 26 Avril 2011 20h40

@jm Moreau;un abonnement au sillon belge vous fera grand bien, lire la page 32du22/04/2011, Tératogenèse; des cas de malformations de nouveau-nés sont rapportés dans des régions ou les herbicides sont utilisés sur des cultures OGM .... a lire vite Jean -Marie.... a ton ages tu peut mal d?être en ceinte... peut- être que tu déjà un pied qui passe...

Sucellos
le 27 Avril 2011 08h54

@fFRV100
Je constate que le glyphosate ne fait pas que des dégats sur les larves de grenouilles !
Intéressant sujet de recherche pour l'équipe de Mme Alejandra Paganelli : la dégradation des capacités de raisonnement des sujets belges exposés.

JM Moreau
le 27 Avril 2011 10h08

Comme d'habitude, lorsque l'on parle d'OGM, il semble impossible à certains d'examiner les faits de façon rationnelle, les idées toutes faites sont bien ancrées et le débat n?a bien souvent qu?un rapport très relatif avec les OGM. Les discours des opposants reflètent en effet des préoccupations très diverses et souvent aussi opportunistes qu?éloignées du sujet. Les OGM semblent être devenus le symbole du mal et un débat sur les OGM est souvent un non-dit dans le combat entre le bien et le mal. Les OGM sont dénoncés comme étant des poisons absolus alors qu?aucune preuve allant dans ce sens ne peut remettre en cause l?utilisation des plantes génétiquement modifiées actuellement sur le marché. Il convient donc d?arracher au plus vite et sans la moindre faiblesse ce mal qui menace l?humanité comme autrefois la peste, le choléra et plus récemment le sida, les maladies à prion ou la grippe aviaire.
Soyons sérieux : si plus de 15.000.000 d'agriculteurs tout aussi respectables que ceux qui ont réagi ci-dessus adoptent cette technologie c'est qu'ils ont de bonnes raisons (voir par exemple le billet relatif aux producteurs de coton du Burkina du 01/11/2010).
Je conseille la lecture du focus de la FAO sur le sujet : on y trouvera notamment le pour et le contre : www.fao.org/french/newsroom/focus/2003/gmo1.htm. 

le Pay
le 27 Avril 2011 16h17

@ jm Moreau
A se demander finalement si monsanto ou autres ne vous payent pas des petits voyages comme celui qui vous a empêché d'être présent au carrefour des productions de Gembloux ! Celà expliquerait beaucoup de choses en tout cas.... Vous avez évidemment gardé des contacts grace à votre ancien poste...Comment s'appelait il déjà le disciple de Jésus qui l'a trahit ?

JM Moreau
le 27 Avril 2011 17h07

@ le Pay
Comment imaginer que des technologies qui n?offrent aucun avantage, hormis à celui qui les vend, trouvent preneurs sur un marché, même faussé par des logiques monopolistiques ? Aucune étude reconnue par des autorités scientifiques compétentes n?a, à ma connaissance, jamais mis en évidence un risque de nature sanitaire pour un OGM mis en culture : les millions de tonnes produites, consommées par des millions d'animaux et d'hommes dans le monde n'ont jamais donné lieu à problème. Beaucoup d?altermondialistes le reconnaissent, expliquant que là n?est pas le principal problème, qui est plutôt d?ordre économique et écologique.
Dire que le capitalisme repose sur la recherche du profit et que ce moteur-là entre en contradiction frontale avec vos aspirations écologiques et sociales est une chose. On est dans le domaine de la controverse, du débat d'idées. Vos insinuations et insultes déplacées traduisent votre incapacité à quitter le domaine de l'idéologie : ainsi on clôt le dialogue en imposant sa vérité sans rien démontrer et on entre dans la polémique stérile.
Personnellement, je ne suis ni pour, ni contre les OGM : le 13, je vous ai répondu que j'étais pour la liberté de choix. A mon avis, le débat sur les OGM est un non-sens. Débat-on sur l?électricité ? Nous avons affaire à une technologie, et ce qui importe, c?est la façon de l?utiliser : avec l?électricité, l?on peut s?éclairer ou construire des gégènes pour torturer des hommes. Les domaines d?application sont donc totalement différents. Nous sommes exactement dans le même cas de figure avec les OGM : même si ils constituent pas à eux seuls la réponse à la faim dans le monde et concernent bien d?autres enjeux (ils permettent aussi de diminuer l'utilisation de pesticides), je ressens comme un contraste "insoutenable", barbare, la position de certains anti-OGM dogmatiques comme vous.

Pangloss
le 27 Avril 2011 17h39

@ JM Moreau
le Pay a dû probablement lire la publication de Schopenhauer, L'Art d'avoir toujours raison. Le 38ème et dernier stratagème est intitulé "Ultime stratagème : injurier".
Citation : "Si l'on s'aperçoit que l'adversaire est supérieur et que l'on ne va pas gagner, il faut tenir des propos désobligeants, blessants et grossiers. Être désobligeant, cela consiste à quitter l'objet de la querelle (puisqu'on a perdu la partie) pour passer à l'adversaire, et à l'attaquer d'une manière ou d'une autre dans ce qu'il est. Mais quand on passe aux attaques personnelles, on délaisse complètement l'objet et on dirige ses attaques sur la personne de l'adversaire. On devient donc vexant, méchant, blessant, grossier."
Shopenhauer conclut ainsi : "Toutefois, en tant que joute de deux esprits, la controverse est souvent bénéfique aux deux parties car elle leur permet de rectifier leurs propres idées et de se faire aussi de nouvelles opinions. Seulement il faut que les deux adversaires soient à peu près du même niveau en savoir et en intelligence. Si le savoir manque à l'un, il ne comprend pas tout et n'est pas au niveau. Si c'est l'intelligence qui lui manque, l'irritation qu'il en concevra l'incitera à recourir à la mauvaise foi, à la ruse et à la grossièreté."

FRV100
le 27 Avril 2011 22h18

Merci le Pay ! belle présentation, et je suis d'avis!
Car, je n'ai p-ê pas fait "scince- po", mais nous (paysans) avons la chance, en plus, d'être un minimum scolarisé et informé, de toucher, de voire, de regarder, de sentir la TERRE, de la VIVRE et quand je lis des gens que me disent encore comment je devrait cultiver demain alors, qu'ils n'ont peut être jamais pris de la terre en mains, ne l'on jamais sentie, ne l'on jamais remerciée, ne l'on jamais respectée, et bien je suis amer!

Marcel
le 28 Avril 2011 08h50

Pangloss n'est pas à la traite à 17h39...

Européen
le 28 Avril 2011 12h38

Si vous avez 25 ares de jardin à consacrer en Wallonie faites le savoir à Laurette et Magnette, vous aurez des patates sans mildiou ahah mouahaha.

youtu.be/AZmBshsgNzM 

vachekyrie
le 28 Avril 2011 21h58

@ professzeur Pangloss, il n'y a pas d'effet sans cause....

Envoyer
Fermer

L\'attache des bovins interdit en agriculture biologique !

par Un agri bio, le 22 Septembre 2022 22h21

Copier / coller d\'un partie de la nouvelle réglementation bio: Attache des bovins: comme dans le précédent règlement, l’attache des animaux d’élevage reste interdite, à moins que ces mesures

Nouvelle PAC

par Stechou , le 22 Septembre 2022 13h12

C\'est moi qui ai de la merde dans les yeux, ou bien la nouvelle PAC est pire que contraignante, on appellera cela plutôt de l\'Inquisition ?? Ou cela va-t-il s\'arrêter, il ne sera jamais possible de

Comment gérer les besoins en eau de nos fruitiers?

par Benoît GEORGES, le 10 Septembre 2022 20h40

Alors que l’eau constitue une ressource essentielle à la vie et la production de nos arbres fruitiers, les saisons sèches tendent à se répéter… Dans ce contexte, les arboriculteurs se doivent

Avec les agriculteurs, tous à la foire!

par Benoît GEORGES, le 07 Septembre 2022 05h47

Son retour était attendu. La 32e foire agricole de Battice-Herve s’est tenue sans aucune restriction. \" L’agriculture, j’en fais mon affaire\", voilà d’ailleurs le thème choisi cette année

32ème édition de la Foire agricole de Battice

par Benoît GEORGES, le 31 Août 2022 00h06

C\'est en vidéo que VEDIA.BE vous fait découvrir la 32ème édition de la Foire agricole de Battice ???? « L’agriculture, j’en fais mon affaire », c’est le thème de la Foire agricole de Batt

Impacts des changements climatiques sur le bien-être des ruminants en prairie et en bâtiment - 30/08 à Malmedy

par Benoît GEORGES, le 30 Août 2022 10h23

Visite de terrain 30/08 - Malmedy Thème : \"Impacts des changements climatiques sur le bien-être des ruminants en prairie et en bâtiment : solutions d’adaptation\". ???? Dans une exploitation laiti

Les plus commentés

    26 commentaires
  1. Électricité
  2. 24 commentaires
  3. L\'attache des bovins interdit en agriculture biologique !
  4. 22 commentaires
  5. Nouvelle PAC

Les plus aimé

    26 j'aimes
  1. par PINPIN: Stetchou et Pipo Mais ça rapporte les tas de fumier voilà tout Ici dans mon coin, tous les fer...
  2. 15 j'aimes
  3. par PA25: Gardez l ' esprit ouvert à tous les modes de productions , et dites vous bien , que vous etes parmis...
  4. 14 j'aimes
  5. par Pipo: Sans etre ecolo ....ni autre Merci au bleu d avoir vendu notre autonomie energetique au francais ......