Des pratiques agricoles à haute valeur écologique: dialogue entre agriculteurs et chercheurs a été à l'agenda

par Ing Detremmerie, le 11 Avril 2011 09h13
Début : 09 Juin 2011 09h30
Fin : 09 Juin 2011 17h00

Dans le cadre du projet Interreg DurAgrISO14001, le CRA-W, chef de file du projet, ainsi que les partenaires du projet et les chercheurs organisent une journée d'échange entre agriculteurs et scientifiques, axée sur les pratiques culturales, le 9 juin prochain au domaine expérimental, site du Liroux à Gembloux.
Un parcours d'ateliers d'échange sera mis en eouvre au départ d'innovation et de sujets de recherche actuels.

Veuillez trouver l'invitation pour cette journée sur le site du CRA-W: www.cra.wallonie.be 

JM Moreau
le 11 Avril 2011 19h11

Les besoins futurs conduiront à une nouvelle dégradation de l?équilibre alimentaire mondial si l?on s?en tient au statu quo. La FAO estime qu?il faudra augmenter la production alimentaire de 70 % d?ici 2050 pour nourrir les 9 milliards d?habitants que comptera alors la planète ; 90 %
de cette augmentation devra se faire dans les pays en développement et 80 % devrait provenir d?un accroissement des rendements. Ce point est capital. Il ne faut pas attendre l?augmentation de la production d?une extension des surfaces cultivées. Celle-ci restera faible. Or il ne faut pas avoir peur des mots : c?est d?une intensification de la production que la
planète a besoin. Une intensification d?une nouvelle forme, mais bien une intensification, tout en assurant la durabilité (sociale, économique et environnementale).
Il faut aussi poser la question des conflits d?intérêts entre producteurs et consommateurs. Peut-on déterminer des références de prix qui satisfassent les uns et les autres ? Les gouvernements ont souvent la fâcheuse tendance à arbitrer en faveur des consommateurs, au détriment des agriculteurs.
De beaux défis en perspective, l'UE devant contribuer à ces besoins alimentaires de la planète !!

le crack
le 11 Avril 2011 20h27

@ JM Moreau

Intensifier coûte, peux même coûter très chèr et sans prix rénumérateur ou en tout cas sans perspective d'une vie décente de l'agriculteur et de sa famille, il n'y aura pas d'intensification.
Si elle a alors lieu, se sera sans l'agriculteur et là, elle aura un coût qui sera répercuter sur le consommateur car ce n'est pas l'industriel qui travaillera à perte.

le wallon
le 11 Avril 2011 22h13

Si on donne plus de subsides pour intensifier la production, il y aura des rendements en conséquence ...

Mais comme le dit le crack, cela un prix .

Il faudrait aussi que l'on pense à stopper les agrandissements de zoning dans les toutes bonnes terres de culture car si la surface agricole continue à diminuer, les gens mangeront du tricatelle demain pour se nourrir !!

Heureusement que je ne serai plus là pour voir ça .

JM Moreau
le 12 Avril 2011 15h45

Nouvelles technologies et législations intelligentes : ce sont probablement les clés de la solution.
Pour les premières : nécessité de renforcer la recherche et de briser des tabous.
Pour les secondes : on peut toujours espérer !
Quant aux subsides, on a vu où la PAC a conduit et les révisions déchirantes dont on n'a pas fini de subir les conséquences. Espérons que l'on laissera plus de liberté de produire en fonction de la demande et non en fonction de subsides !

agro
le 08 Mai 2011 10h07

Quand se décidera-t-on à oser faire le point sur les modes de productions actuels?
Dans le Vif-l'Express du 29 avril, je vous invite à lire l'article de la page 50 concernant l'alimentation industrielle et le gaspillage éhonté lié aux modes de productions actuels : on est arrivé à un stade où l'industrie produit plusieurs fois moins qu'elle ne détruit et la situation s'aggrave de façon exponentielle. La faillite du système actuel est d'ores et déjà inéluctable. "On peut facilement tromper l'homme mais on ne peut jamais tromper la Nature".
L'homme exploite son environnement depuis des dixaines de milliers d'années et l'industrie alimentaire est parvenue à tout détruire en moins de cinquante ans. Pourtant une multitudes de solutions existent et sont parfaitement connues mais elles ne raportent pas des milliards de dollars à quelques individus...

Envoyer
Fermer

Le regard d un enfant

par joe, le 16 Février 2024 18h18

Ho papy , t as vu les beaux tracteurs à la télé pendant les manifestations , j ai adoré , c était autre chose que le tien ! Oui mon loulou , mais tu vois le mien c était à moi , quand je l ai

Les promesses creuses de Colruyt et Delhaize : Une escroquerie à l\'égard des éleveurs BBB

par FBAW, le 14 Février 2024 10h39

Dans le paysage alimentaire belge, Colruyt et Delhaize ont récemment fait des annonces sensationnelles, promettant une augmentation des prix des carcasses de bovins pour mieux rémunérer les éleveu

L\'industrie ne mise plus sur les éleveurs...

par Eclaireur, le 09 Février 2024 12h49

Interpellant.. grave crise de renouvellement, diminution structurelles de la production en France, suicides, manifestations portée par les jeunes, bref cri d\'alarme sur la pérennité de la filière

Quel avenir pour nos filières agricoles ? On en parle le 19 février lors de l\'AG du Collège des Producteurs à Libramont

par Collège des producteurs, le 09 Février 2024 11h28

Fatigués de faire les frais de la guerre des prix bas ? Envie d’un système 100 % prix juste dans lequel on ne produit pas à perte ? Rendez vous à Libramont ce 19 février à 19h à l’Assembl

Ensemble, c\'est possible !

par Oeil , le 31 Janvier 2024 06h23

Étant donné l\'ampleur des contestations, on voit assez facilement les divergences de vues et de méthodes de nos représentants. Bien que la base bouge même sans consigne de syndicats, pour moi, 2

19/02 Assemblée générale du Collège des Producteurs

par Elise Burlet, le 30 Janvier 2024 10h00

???? Bloquez la date dans votre agenda ! ???? Nous sommes ravis de célébrer nos 10 ans au service des filières agricoles : Bilan et perspectives en vue ! ???? Rejoignez-nous le 19 février pour une

Les plus commentés

    45 commentaires
  1. Paiement eco regime
  2. 30 commentaires
  3. Paiements eco
  4. 24 commentaires
  5. Les promesses creuses de Colruyt et Delhaize : Une escroquerie à l\'égard des éleveurs BBB

Les plus aimé

    63 j'aimes
  1. par Popol: Plutôt que bloquer les autoroutes faudrait bloquer les bureaux de la région wallonne à partir de ...
  2. 61 j'aimes
  3. par Arel: Ils ont utilisé l'argent destiné aux agriculteurs pour faire d'autres choses avec et ils se disent q...
  4. 49 j'aimes
  5. par Lucky : Oui ils nous prennent pour des pantins déjà avant les élections alors faut pas penser pour quoi ...