Quid avec les farines animales ?

par profète, le 07 Avril 2011 18h43

La Belgique, comme le reste de l'Europe, envisage un retour des farines animales dans les étables. Mais à certaines conditions.

On a encore en tête les images de ces millions de bovins abattus et incinérés, soit en vertu du principe de précaution, soit parce qu'ils étaient atteint de la maladie de la vache folle (ESB). À travers l'Europe, plus de 200 personnes avaient aussi été emportées par cette variante de la maladie de Creutzfeld-Jacob, transmise par les animaux malades. Responsables de cette crise sanitaire majeure à la fin des années 90, les farines animales utilisées pour l'alimentation notamment des bovins avaient été pointées comme coupables. Et, depuis, bannies sur tout le territoire européen. Pour toujours?

Pas sûr. Alors que l'ESB est aujourd'hui pratiquement éradiquée dans les 27 pays de l'Union, la Commission européenne planche sur un assouplissement des règles qui permettrait une réautorisatio...

007
le 08 Avril 2011 06h26

Il me semblait que l'Afsca ne travaillait qu' en Belgique et visitait les petits particuliers pour prélever quelques échantillons en vue de faire respecter la chaîne....et emmerder les citoyens. tiens, tiens, cette agence va surveiller aussi les intrants jaunes ....comme quoi auparavant, on ne faisait rien : renifler les produits ......

www.rtbf.be/info/societe/detail_l-afsca-surveille-les-produits-en-provenance-du-japon?id=5912393 

tirelipimpon
le 08 Avril 2011 08h51

le secteur du porc etde la volaille appartient à plus de 80% aux usines d'aliments.voilà pourquoi ces deux secteurs pourraient réutiliser les farines animales, tandis que chaque vache est encore la propriété des éleveurs. Et pour les pauvres éleveurs, payer la protéine et le soja plus cher, c'est pas grave. De plus qu'il faudra bientot payer pour l'écarrisage

007
le 08 Avril 2011 18h10

C'est dommage de la part d'une ministre de passer pour une autoritaire sans c?ur pour un monde agricole qui l'a fait grandir. C'est antipathique de faire croire que le consommateur devrait être convaincu.. de ce retour qui était une faute grave venant de Verkest et de ses graisses.
Les producteurs sont tirés en bourrique par une vache encore folle ....qui favorise un monde de pourris...

JM Moreau
le 08 Avril 2011 19h15

Ce retour est la traduction d'une faculté humaine constante : l'oubli.
Et cet "oubli" est boosté lorsque quelques euros sont à la clé (argument habituel : l'emploi).
Donnons le choix : avec ou sans farine animale, avec ou sans OGM et étiquetage clair (hauteur minimale des caractères utilisés, comme pour le tabac) des viandes, y compris dans l'HORECA : le consommateur décidera alors en connaissance de cause et les producteurs pourront choisir le marché qu'ils veulent approvisionner.
On peut toujours rêver ...

Envoyer
Fermer

Le JT de RTB et son agriculteur sprimontois heureux

par pinpin, le 01 Mars 2024 20h52

Même si je respecte l avis de chacun j ai néanmoins été plus qu interpellé par le témoignage de ce cher Danhieu au jt de rtb ce soir Ce bouffon a toujours été dans la provoc Qu il ne se plaign

Demande Presse

par Robert Chloé, le 01 Mars 2024 14h45

Bonjour, Je me présente, je m\'appelle Chloé Robert, je suis journaliste et avec ma collègue Elodie, nous travaillons sur un projet de reportage magazine sur la jeunesse belge et les élections eur

Le regard d un enfant

par joe, le 16 Février 2024 18h18

Ho papy , t as vu les beaux tracteurs à la télé pendant les manifestations , j ai adoré , c était autre chose que le tien ! Oui mon loulou , mais tu vois le mien c était à moi , quand je l ai

Les promesses creuses de Colruyt et Delhaize : Une escroquerie à l\'égard des éleveurs BBB

par FBAW, le 14 Février 2024 10h39

Dans le paysage alimentaire belge, Colruyt et Delhaize ont récemment fait des annonces sensationnelles, promettant une augmentation des prix des carcasses de bovins pour mieux rémunérer les éleveu

L\'industrie ne mise plus sur les éleveurs...

par Eclaireur, le 09 Février 2024 12h49

Interpellant.. grave crise de renouvellement, diminution structurelles de la production en France, suicides, manifestations portée par les jeunes, bref cri d\'alarme sur la pérennité de la filière

Quel avenir pour nos filières agricoles ? On en parle le 19 février lors de l\'AG du Collège des Producteurs à Libramont

par Collège des producteurs, le 09 Février 2024 11h28

Fatigués de faire les frais de la guerre des prix bas ? Envie d’un système 100 % prix juste dans lequel on ne produit pas à perte ? Rendez vous à Libramont ce 19 février à 19h à l’Assembl

Les plus commentés

    82 commentaires
  1. Le JT de RTB et son agriculteur sprimontois heureux
  2. 30 commentaires
  3. Paiements eco
  4. 24 commentaires
  5. Prime

Les plus aimé

    42 j'aimes
  1. par pinpin: lewallon Quand on a écouté le troll 5 minutes, tout cerveau normalement constitué a vite compris...
  2. 41 j'aimes
  3. par Do: Encore un illuminé... Et sachant la détresse du monde agricole, la rtbf n aurait pas du diffuser ...
  4. 41 j'aimes
  5. par Grrrr: @charlie, Tu es à côté. Le temps où les pays de l'est prenait le matériel d'occasion ici est rév...