Quelle durabilité voulons-nous dans nos elevages ?

par Communiqué FUGEA - MIG, le 02 Mars 2011 08h42

A l'occasion du carrefour de l'élevage organisé par le CRA-W qui a lieu ce jour à Gembloux sur le thème de : La filière laitière est-elle durable ?
La FUGEA et la MIG ont redéfini leurs priorités dans le cadre des 3 volets de la durabilité.

La FUGEA & MIG défendent une filière laitière durable sur quatre axes :
- des jeunes, des éleveurs et des éleveuses en fermes familiales en plus grand nombre sur tout le territoire européen (volet sociale) ;
- nous recherchons d’abord la viabilité des fermes pour préserver l'économie rurale et garder un tissus rural vivant (volet économique) ;
- un revenu rémunérateur qui couvre les coûts de production des éleveurs et maintien les paysages diversifiés et la biodiversité ;
- réduire au maximum l’impact environnemental au Nord et au sud de notre production de lait (la déforestation de la forêt primaire est responsable de 18% des GES pour y planter bien sou...

mal barré
le 03 Mars 2011 08h36

Hier, lors du carrefour, une oratrice de la commission européenne nous a dit que c'était à nous de gérer notre production, nous, producteurs laitier, nous sommes responsable des volumes produits. A côté de cela, elle nous a dit qu'ils avaient pris les dispositions nécessaire pour ne pas que les agriculteurs aient trop de poids face à l'industrie. Aucune gestion publique n'est prévue après 2015..... Faut-il parler d'agriculture durable????

terre à terre
le 03 Mars 2011 08h39

Voila qui va donné du poids au propos de l'oratrice de la commission Européenne

PLAINTE DES PRODUCTEURS SUISSES CLASSEES


Le Département fédéral de l'économie a classé la plainte administrative contre l'Office fédéral de l'agriculture déposée par quelque 500 producteurs de lait de Suisse orientale.

Les plaignants demandaient l'ouverture d'une enquête disciplinaire ou d'une procédure pénale contre les fonctionnaires compétents à l'OFAG. Mais le DFE n'a pas donné suite, a-t-il confirmé mercredi à l'ATS.

Le département n'a constaté aucun manquement et classé la plainte, selon un communiqué des trois associations de producteurs, dont le Bäuerliches Zentrum Schweiz. Le DFE a estimé que l'OFAG pouvait partir du principe que les producteurs concernés assument leurs responsabilités et, le cas échéant, prennent eux-mêmes les mesures propres à éviter une surproduction.

Les plaignants se disent «pas surpris mais déçus». Côté romand, Uniterre avait appelé à soutenir la plainte. «Depuis la sortie du contingentement il y a plus d'une année, les producteurs continuent à payer pour ces manquements de l'OFAG et la surproduction de près de 7% n'est toujours pas endiguée», dénonçait le syndicat en octobre dernier.

propète
le 03 Mars 2011 08h40

Vous avez d'excellentes idées sur la durabilité.
En Belgique, il faut absolument un ministère économique qui s'occuperait des marges sur les produits allant des producteurs, aux intermédiaires industriels pour aboutir aux consommateurs
Alors peut-être un revenu durable de viabilité .
voir l'article ci-dessous :
www.liberation.fr/economie/01012323239-farine-lait-huile-ces-produits-qui-vont-augmenter 

Succelos
le 03 Mars 2011 15h02

Lu dans « Le Soir » de ce mercredi 02/03 : La Commission européenne dresse la feuille de route d?une Europe réduisant de 80 % ses émissions de gaz à effet de serre en 2050.
A relever : L?industrie devra réduire ses émissions entre 83 et 87 %. L?agriculture entre 42 et 49 %. Le logement de 88 %. Et les transports entre 54 et 67 %.
Qu'en pensent MIG et EMB pour le secteur laitier ? Une aide des contribuables pour éviter d'affronter le marché ?
Si l'ensemble des acteurs de la filière ne propose rien en la matière et se contente de réclamer un « prix équitable », le secteur se verra imposer des mesures qu'il aura difficile à avaler. Il importe de tirer les leçons des pondeuses en cage.

Envoyer
Fermer

Natura 2000

par Frank, le 02 Décembre 2022 16h41

Y en a t il d\'autres ici qui ont été pris en otages par cette vaste spoliation? Toute l\'année on est priés de se plier aux nombreuses contraintes dont certaines, comme le fait de ne même pas pouv

\"Qui veut la peau des vaches ?\" - Nouveau livre de Claude Aubert

par Terre vivante, le 30 Novembre 2022 10h30

Les vaches ont mauvaise réputation : elles éructent du méthane, leurs viande et lait seraient mauvais pour la santé, elles ne sont plus rentables après quelques années… Et si le problème vena

Quel avenir

par Stechou , le 28 Novembre 2022 15h18

Il serait intéressant de savoir combien on de repreneurs, dans mon cas, dans 3 à 4 ans les laitières auront disparu ( même pour un prix élevé du litre de lait, c\'est mort ), j\'en ai encore pour

Rappel : Expiration des phytolicences

par Benoît GEORGES, le 20 Novembre 2022 11h04

Pensez à renouveler vos phytolicences avant le 24 novembre en vous inscrivant à des formations continues. Sans celle-ci, vous ne pouvez ni acheter, ni stocker, ni vendre, ni utiliser, ni conseiller

39éme édition de Ath By Night!

par Benoît GEORGES, le 12 Novembre 2022 13h43

Venez voir les plus belles génisses et vaches laitières mise en valeur lors des 4 concours : le concours Pie Noir Holstein Hainaut-Brabant, le concours Jersey, le Showmanship organisé par le Wal\'Ho

Machine ou machination ?

par Phil.0, le 09 Novembre 2022 10h50

Petit conflit avec un devis ce matin... Je fais un tour sur la bourse et là, qu\'est ce que c\'est ti que je vois ???? L\'acier en chute libre et retour à des prix de 2014... Je demande donc au vendeur

Les plus commentés

    20 commentaires
  1. Quel avenir
  2. 14 commentaires
  3. SPW
  4. 8 commentaires
  5. Location panneaux coffrage

Les plus aimé

    25 j'aimes
  1. par Pipo : Quand j etais petit avec 1 L de lait tu pouvais t acheter un Mars maintenant c est 3 L de lait pour ...
  2. 19 j'aimes
  3. par Laitier.: Même à 65 cents....y aura plus de repreneur...traire 365 jours par ans, plus personne ne veux fair...
  4. 19 j'aimes
  5. par Phil.0: C'est bien joli de laisser monter les prix par des spéculateurs mais quand nos enfants devront payer...