Scandale agricole

par jeune agri, le 01 Mars 2011 09h12

Les propos ci-dessous relatent ce qui se dit de bouche à oreille (soit demande vérification sur l'exactitude)

Le camp militaire de Marche-en-Famenne s'étendant sur des milliers d'ha (forêt et plaines) propose aux agriculteurs le désirant d'exploiter une partie de sa superficie (soit 400ha).

Auparavant, le ministère de la défense gérant le site proposait aux agriculteurs situé à proximité du camp d'exploiter cette superficie avec un fermage correct tout en respectant un cahier des charges.
Suite à la réforme de l'armée, la superficie est désormais gérée par le ministère des finances avec à la tête notre cher Didier Reynders. il s'avère dès lors que la politique change et que cette superficie à louée est soumise à soumission.

Ainsi, certains agriculteurs ont soumis leurs propositions. parmi ces agriculteurs, certains exploitaient cette superficie depuis plusieurs années. C'est le cas notamment d'un agricul...

de passage
le 01 Mars 2011 17h29

Pourquoi cet agriculteur serait - il privilégié parce qu'il est voisin ? Un autre agriculteur qui a soumissionné a peut être lui aussi grand besoin de ces terrains ? Ou est l'injustice ici ? Chacun est libre de soumissionner au prix qu'il veut ..

guy francq
le 01 Mars 2011 21h48

@jeuneagri.....

simplement te dire que la "grève "du lait n'a pas du tout foiré; elle a été une belle réussite.

Bleu Tooth
le 01 Mars 2011 23h22

Désolé jeune agri, mais quand tu n'est pas propriétaire ou quand tu n'a pas de bail, le propriétaire est le boss. En tant qu'exploitant saisonnier il faut en tenir compte que ça ne tient qu'a un bout de fil, si ton collège va offrir plus, tu perds les terrains que t'as eu la chance d'exploiter depuis un bout de temps. Le liberalisme c'est la loi de la jungle.

obelix
le 02 Mars 2011 00h33

pour louer à l'année sans tomber sous le bail à ferme, le proprietaire doit faire une "vente d'herbe" tout en etant agriculteur !!! la situation passée devrait etre exposée à un avocat pour savoir si le "locataire" léssé à des droit !!!

la greve du lait à tellement bien marché, que ce sont des laitiers qui ont offert de grosses "location"..................

007
le 02 Mars 2011 08h47

Si fermages payés envers autrui pendant 2 années consécutives et preuves à l'appui, le bail à ferme est établi. Alors que stipule le cahier des charges ?
Probablement un contrat déterminé pour 5 ans ou un contrat annuel bien fixé...
Certains ont reçu la visite complaisante de la composante famille royale chez eux...
N'est-ce pas le Roi qui est le chef militaire ? Donc recours au palais ...
Oui, la grève du lait à Ciney fut un événement historique des producteurs sous la houlette de la MIG et FUGEA.

@ jeune agri
Ce fait marquant médiatisé a montré la solidarité des producteurs mais pas celle des syndicats
politisés....
Alors pour ton problème de Marche, adresse-toi aussi aux vieux soldats bleus qui font des propositions au roi....en guise de soumission.....

le wallon
le 02 Mars 2011 22h36

Pour qu'il n'y ait pas de bail, il faut que le propriétaire du terrain établisse un document stipulant que le terrain est donné gratuitement chaque année avec la signature des deux parties .
Si le propriétaire désire recevoir de l'argent, l'agriculteur devra le payer avec du liquide .

La vente d'herbe peut être aussi interressante mais il faut que chaque année un agriculteur différent .

Dans ma région les terrains se louent à 500 euros /hectare .
A ce tarif là, il est préférable d'acheter !

Ralban
le 03 Mars 2011 06h25

C'est juste une histoire de jalousie et de vengeance.

Est-ce rentable, de louer des prairies à 350 € /ha , en ayant juste la possibilité de faucher une fois par an, avec l'interdiction d'appliquer de l'engrais chimique et organique?

loueur
le 06 Mars 2011 11h07

Si l'agriculteur dépossédé est en ordre de fermage et de déclaration de superficie, cette situation est illégale. A lui de faire valoir ses droits.

ardennais
le 06 Mars 2011 15h11

@loueur
ces un domaine de l armé pas de bail a ferme

Marc du Pontavice
le 07 Mars 2011 07h59

Moi je propose a l'occupant, de ne pas quitter les lieux continuer a exploiter en bon Père de famille, l'argent du loyer qui vient de Paul ou de Jaque a la Même odeur, et trainer pendant 20 ans les choses est déjà une forme de victoire 20 ans il aura peut être fini sa carrière.

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

PROTECT’eau recrute deux bacheliers en agronomie (H/F/X)

par Benoît GEORGES, le 23 Avril 2022 19h28

???? OFFRE D’EMPLOI ???? Vous avez la fibre environnementale et une expérience en agronomie ? Le rôle de conseiller vous va comme un gant ? ???? PROTECT’eau propose l’emploi qu’il vous faut

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. Les circuits courts : une filière encore rentable?
  4. 6 commentaires
  5. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )