L'aspirine en suppositoire !

par obelix, le 15 Février 2011 23h01

les commissaires à l'agriculture se suivent et se... ressemblent...

L'avant dernière etait directe, antipatique, et ne s'est pas attiré la sympathie du monde agricole. Le dernier, est plus charismatique, souris, ecoute, explique,soulage nos maux; comme l'aspirine... sauf que personnes ne se rend compte que si l'on n'a plus mal la tëte, on continue quand meme à se faire [...]...

Pendant la crise du lait, rien n'a été fait pour en sortir rapidement... on a installé un groupe de haut niveau ! Pour endormir tout le monde...

Rebelote aujourd hui avec les porcs, ou la perte des naisseurs est catastrophique ! Une solution rapide aurait été d'ordonner l'abattage de 5 à 10 % des truies dans tous les élévages, et trois mois plus tard, il y aurait eu reprise...

Et ensuite, c'est la viande bovine !!???

A qui cela profite-t-il ? Même pas au consommateur... par contre entre le producteur et le consommateur, c'est pas perdu...

007
le 16 Février 2011 07h33

A se faire "baiser" par Ciolos !! et les autres niveaux... pour combien de temps encore....?

L'aspirine de notre gouvernement est toujours à sucer et à avaler rapidement pour un effet immédiat....de crise.....Quant au suppo, il agira peut-être quand tu seras vraiment abattu, faillite quoi ... mais qui a les cartes en mains ? Docteur ...., et bien les druides de haut niveau avec leur portion magique ??

par le carolo
le 16 Février 2011 08h15

DÉFENDRE SON MÉTIER:. UN DEVOIR, On a toujours penser qu'il suffisait de produire et que la production trouverait son marché. Or, il faudra accepter l'inverse

tirelipimpon
le 16 Février 2011 08h20

Je ne sais plus qui a dit " A force d'étouffer les révolutions pacifiques, on favorise les révolutions sanglantes" Et pendant ce temps là, nos parlementaires belges se donnent 3000 euros de salaire supplémentaire

jeune agri
le 16 Février 2011 08h41

vous avez entièrement raison. l'heure de la révolution agricole approche. Tous les secteurs agricoles en ont marres de se faire mener en barque et ce à travers toutes ces crises. nous devons montrer que nous sommes encore là!

11lacoule12
le 16 Février 2011 08h51

@Obelix; a la fwa au boerenbonde on parle toujours de compétitivité se qui non toujours pas compris c'est que le DIEU copa, prône encore et toujours des restitution a export et des subvention, tant qui n'auront pas compris que on ne peut pas parler de compétitivité, quand on touche des aides publique. Les calcule doive être fait sans aide publique.

tirelipimpon
le 16 Février 2011 10h37

Images chocs et slogans stigmatisant au final le paysan... et ceci en 4 m par 3 dans les gares et métros parisiens aux portes du salon pourtant lieu de rencontre entre agriculture et grand public ! Il est vrai que les publicitaires ont donné leur optimum pour un résultat percutant que nous saluerions bien volontiers si l'effet de nuisance n'était aussi dramatique. "Le paysan vous ment, il empoisonne vos enfants, vous vole votre argent, pourrit vos vacances et s'attaque à la sacro sainte côte de porc barbecue. Et pire que tout, maman ! Le paysan, il a tué Maya l'abeille !"
www.terre-net.fr/forum-agricole/FNE-campagne-chocvatelle-trop-loin-/tnpostsm/443354#443354 
En d'autres temps et parfois d'autres lieux, des ethnies, des confessions, des professions se sont faites stigmatiser à grands coups de propagande populiste. Espérons que notre profession, nos amis, nos enfants n'aient jamais à connaitre l'infamie du port... d'une étoile verte !

Vasco des Flandres
le 17 Février 2011 00h11

@ Obelix, je suis content que tu as tout compris, c'est les financiers qui dirigent le monde. Et nous sommes les petites abeilles toujours fort occupé à faire le boulo en croiant que...mais eux gagnent le nectar. Et comment font-ils? Nous endormir et attendre que ça passe et ils se disent: Le fermier il continuera à labourer.
C'est ça l'histoire du "stupid farmer and the smart investor".

profète
le 17 Février 2011 14h31

Articles Facebook de Isabelle Durant






Matières premières alimentaires : à nouveau, les prix s'envolent dangereusement à cause de la spéculation.
mercredi 16 février 2011 15:57

José Bové, en ce moment même en plénière, à l'adresse du Commissaire européen à l'agriculture, Mr Ciolos.



" Il y a 5 ans, le blé coutait 100 la tonne, ce prix est aujourd'hui multiplié...par 3 ! A qques jours du G20, qui a fait de la régulation du prix des matières premières une priorité, qu'attend l'Europe pour prendre position pour contrer les appétits des spéculateurs sur les matières premières, comme viennent de le faire les USA ? Par exemple et en urgence, en créant des stocks immédiatement, en indexant les prix de la viande sur les cours du bétail".

J'ajoute que pour le lait, pas besoin de lait australien. Il faut réguler le marché. On sait ce qu'il faut faire pour de vraies coopératives de vrais producteurs, mettant ceux-ci en capacité de vendre leur lait à un juste prix, ici et ailleurs.



Le feu est dans la grange, on ne peut pas attendre 2014 et la réforme de la PAC

Envoyer
Fermer

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Transmission d\'exploitations agricoles - Enquête pour les cédants et les repreneurs

par Benoît GEORGES, le 07 Mai 2022 16h16

Dans le cadre de son TFE en agronomie à la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy, et de son stage à la FJA, Léa Rouxhet réalise une enquête. Si vous avez transmis votre exploitation agricole ou a

La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

par Benoît GEORGES, le 06 Mai 2022 11h38

La pluie n\'est pas beaucoup tombée au cours de ces dernières semaines. Depuis le début de l\'année, il a plu 30% de moins que prévu. Cette sécheresse complique le travail des agriculteurs dans pl

Herbe sur pied

par Ouvaton, le 04 Mai 2022 09h40

Bonjour à tous, alors que la saison pédale déjà par manque d\'eau et de chaleur. Les terres ne se réchauffent pas. Je viens de trouver du foin à acheter sur pied à 20€ la boule. J\'ai de l\'e

PROTECT’eau recrute deux bacheliers en agronomie (H/F/X)

par Benoît GEORGES, le 23 Avril 2022 19h28

???? OFFRE D’EMPLOI ???? Vous avez la fibre environnementale et une expérience en agronomie ? Le rôle de conseiller vous va comme un gant ? ???? PROTECT’eau propose l’emploi qu’il vous faut

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )