Porc : De nombreuses exploitations familiales au bord de la faillite !

par Communiqué FWA, le 10 Février 2011 13h26
Porc : De nombreuses exploitations familiales au bord de la faillite !

Depuis la mi-janvier et le scandale à la dioxine en Allemagne, la situation du secteur porcin ne cesse de se dégrader. Les prix à la production belges ont été entrainés dans la chute vertigineuse du marché allemand. La perte est estimée à 35 € par porc abattu pour l'éleveur. Une situation intenable pour les producteurs.
Premier constat : tout d'abord, notons qu'il n'y a plus de 'cycle du porc' ! L'alternance de périodes de 3 ans avec des prix rémunérateurs et de 'moins bonnes périodes' où les producteurs devaient faire le gros dos et vivre sur leurs réserves, c'est fini ! Les moyennes des prix des carcasses et des prix des porcelets en 2010 sont largement en-dessous des moyennes de 2005 à 2009.

Deuxième constat : le prix de revient est sans cesse tiré vers le haut avec de plus en plus de contraintes et de règlements liés au respect de l'environnement et du bien-être animal. De plus, ces derniers mois,...

11lacoule12
le 10 Février 2011 16h06

René, va tirer la sonnette d'alarme,la corde risque de casser tellement il tire fort.

amg
le 10 Février 2011 18h31

quand nous avons eu la diovine en 1999 j'admets que l'on aie bloqué notre pays mais ici non comme toujours la belgique lave plus blanc que blanc et les consommateurs ne voyent absolument rien mais les grosses chaines de magasins eux leur profit augmente sans cesse
René Ladouce fait tout ce qu'il peut mais ce sont les ministres qui ne font rien
parce qu'ils sont en affaires courantes, ben alors c'est la même chose pour les agriculteurs nous allons leur porter nos factures à payer

vacciné
le 10 Février 2011 18h33

La réunion fut courte à la Fwa pour nous dire tous ce que nous savions déjà,
Et après le gueuleton, rebelote pour la réunion du fédéral, qui accouchera des mêmes constatations. Du concret, le porc, la volaille un peu comme en Égypte, de l'antidémocratie
Observatoire avec des grosses jumelles pour dans 10 ans ....

jeune agri
le 11 Février 2011 05h41

Il n'y a rien à faire, tous les secteurs agricoles sont touchés. les financiers jouent avec nos têtes sur un plateau de jeu.

Je pense qu'il nous faut de nouveau agir en montrant que nous voulons redevenir maître de nos productions. Stop à ces spéculations, à ces marges bénéficiaires des grands groupes, stop à la misère dans nos exploitations...

il faut que l'on mette un halte là! sinon nous allons vraiment devenir des esclaves de ce foutu système agricole ... et personne ne cherchera à nous défendre si ce n'est que nous-même.

Qu'en pensez-vous?

par le carolo
le 11 Février 2011 07h39

Seule les céréales sont payer correctement maintenant et c'est pas vieux, pour les autres productions elle son toutes payées en dessous du coup de production, toujours pas de marge du producteur, alors si vous désirer voir comment se ce passe a la comagri a Bruxelles aller a une cession vous rendre compte de la manière que nous somme défendu ou représenter vous comprendrez mieux les tenant et aboutissant des motivation de certain groupe politique qui se dise vouloir' notre bonheur et avoir la solution a nos problèmes et qui veule rendre obligatoire la contractualisation en agriculture.

Envoyer
Fermer

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Transmission d\'exploitations agricoles - Enquête pour les cédants et les repreneurs

par Benoît GEORGES, le 07 Mai 2022 16h16

Dans le cadre de son TFE en agronomie à la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy, et de son stage à la FJA, Léa Rouxhet réalise une enquête. Si vous avez transmis votre exploitation agricole ou a

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

\"Sauvons Bambi\", des drones pour sauver les faons

par Benoît GEORGES, le 24 Avril 2022 10h09

Que tous les agriculteurs sachent qu\'il est possible d\'intervenir gratuitement grâce à des #drones pour repérer les animaux (faons, chevreuils, levrauts, nids) qui peuvent se cacher dans les hautes

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )