Durabilité de la Filière Lait

par JM Moreau, le 31 Janvier 2011 07h57
http://www.cra.wallonie.be/index.php?page=23

La faculté Gembloux Agro-biotech consacre le sujet du 16ème carrefour des productions animales le 03 mars prochain à un sujet important pour l'avenir de la production laitière. Comme je le rappelais dans des billets récents, les élevages et les produits animaux sont dans le collimateur de nombre d'organisations "éco-activistes". La journée vient donc à point.
Au RU également, ce thème a fait l'objet de la conférence annuelle du secteur laitier.
Sur la page du CRA auquel renvoie le lien, vous pouvez télécharger le programme de cette journée. Le site présente aussi un nouveau look et vaut la peine d'être parcouru.
D'expérience, peu de producteurs assistent à ces journées : c'est regrettable car c'est une occasion unique, lors des séances de questions, de faire passer des préoccupations directes vers chercheurs, représentants de l'administration, partenaires de l'agro-industrie, généralement bien représentés.
oo7,...

cricri
le 31 Janvier 2011 08h29

Le rendez-vous est pris...

007
le 31 Janvier 2011 10h12

J'adore le mot durabilité de la filière lait avec le contraste de la disparition assez rapide des producteurs de lait.... continuer donc à faire les bons jours de vos partenaires de soutien les agro-industriels.....

cricri
le 31 Janvier 2011 12h55

Les 60€ d'inscription par personne c'est pour?

Vacciné
le 31 Janvier 2011 18h04

@ cricri, tu n'es plus étudiant.... et pas encore pensionné mais avec la carte qfl, je vais donner procuration à Piet Van pour l'apéro et le repas (25 €) puisque c'est le seul représentant syndicaliste ....qui va défendre la Belgique..... de papa..... pour DURER toute la journée....

mirabelle
le 31 Janvier 2011 19h23

tout ce qu'on désire nous les producteurs, c'est un prix rémunérateur et là le secteur laitier deviendra déjà durable.

mais tant qu'à payer vos 85 euros, là c'est autre chose.

JM Moreau
le 31 Janvier 2011 20h32

Précision : si vous avez des questions au sujet des frais d'inscription, adressez-vous aux organisateurs (vous avez leurs coordonnées sur le folder invitation). Suivez aussi les annonces FWA au sujet de cette journée ...

Lisez aussi attentivement la présentation sur le site du CRA : il sera question de la durabilité, laquelle, selon la définition communément admise, comprend, comme rappelé, trois volets : économique, social, environnement.
L'économique (soulevé régulièrement dans les commentaires publiés sur ce site) est effectivement important. J'ai personnellement souligné à de nombreuses reprise que toute proposition non rentable parce que uniquement focalisée sur l'environnement (comme souvent le cas de celles qui émanent des éco-activistes qui ignorent le volet économique) ne sera jamais acceptable pour les producteurs.
Les producteurs, de leur côté, ne peuvent pas ignorer les deux autres volets non plus, sous peine de se voir imposer des contraintes non souhaitées.
J'ai publié un billet (aussi dans le SB) relatif à l'obligation qui sera faite aux producteurs laitiers néo-zélandais par exemple .... Aux USA, le débat est également d'actualité.
Je compare personnellement la durabilité à un tabouret à 3 pattes (les anciens sauront à quoi je pense) : s'il manque une des trois, on se retrouve "le cul par terre" pour parler populairement.
La journée d'étude vise à faire le tour du problème, avec des orateurs de qualité, afin de préciser les contributions de chaque maillon de la filière à cette durabilité. Dans le cadre du climat actuel (sans jeu de mot) vis à vis des élevages et de l'agriculture (critiques sociétales de la PAC par exemple), y participer ne peut donc être que profitable.
Et personnellement, je regrette de ne pouvoir en être !

guiloupot
le 31 Janvier 2011 21h28

@ Mr Moreau,

Pour qu'il ai "durabilité de la filière lait" , il faudrait peut-être inviter d'autre intervenants que ceux proposés tout au long de cette journée, le scénario proposé est vraiment à sens unique, il n'a y pas d'alternative, ce ne sont que les visions du "COPA-COGECA" avec ses représentants fidèles
(boerenbong, Fwa, cbl et j'en passe....)Pour que le secteur soit durable, inviter MR Schaber, le président de l'EMB, alors le secteur survivra peut-être.

JM Moreau
le 01 Février 2011 07h44

Encore une fois, je ne suis pas l'organisateur : si vous avez des suggestions, remarques, observations, critiques : adressez-vous aux organisateurs
Service Communication
Tél 081/62.65.51 Fax 081/62.65.59
communication@cra.wallonie.be
ou inscrivez-vous et prenez la parole lors des séances questions-réponses et développez les arguments de l'EMB.
Ce sera plus efficace que de m'adresser sous pseudonyme via agri-web les questions, observations.
Pour le reste, voyez mon précédent commentaire.

Henri porte des lilas
le 01 Février 2011 08h45

J'ai essayé de joindre par téléphone mais les bureaux ne sont pas encore ouverts....
C'était pour la question des boissons pour les gens en ordre d'inscription à 85 € tout compris avec une bouteille de Champagne.... comme il y a 2 ans ... pour assister au spectacle de cirque de Gembloux.... Maintenant ce sera un peu plus Doux, du cava René
Il y aura certainement beaucoup d'étudiants gratis prodeo.... Qui vont boire le petit lait ...

Luc
le 01 Février 2011 10h33

Bonjour à tous,

Etant ancien de Gembloux et producteur laitier, j'ai envoyé un mail pour leur signaler que les 60 € d'inscription n'allaient pas inciter les agriculteur à participer à une journée au programme pourtant intéressant. Ils m'ont répondu que apparement l'information passe mal car c'est GRATUIT pour les étudiants et les AGRICULTEURS ... Seuls frais de repas sont à payer mais celui-ci n'est pas obligatoire. Donc il y a moyen de prendre un sandwich et de prendre un verre à l'AG (cercle des étudiants) tout près pour bien moins que 25 € et de participer à cette journée.

par le carolo
le 01 Février 2011 10h33

TABOURET A TROIS PATTES, après l'évènement de Ciney EMB est devenu la troisième patte du tabouret alors ne pas inviter OFFICIELLEMENT la 3 patte c'est rendre encore et toujours les producteurs au rang des imbéciles ou carment leurs dire VOTRE place est derrière le CUL des vaches inutile de demander qui ORGANISE se cirque ou plutôt ce carrefour...

007
le 01 Février 2011 15h43

@ luc

Je viens d'avoir en ligne Mde Verstraelen Adeline au service communication, adjointe de Mde Cécile Rousseau qui me dit ne pas être au courant de la gratuité pour les agriculteurs à ce carrefour, ou à ce cirque .... alors qui peut défendre les producteurs laitiers qui voudraient durer..?? face à une armada de cravatés qui diront que tout va bien dans leur business...
Il est temps d'arrêter cette dictature ...

xyz
le 01 Février 2011 16h39

c'est dommage Mr Moreau de ne pouvoir y assister, on aurait pu se rencontrer, mais bon, votre invitation gratuite vous parviendra dans une semaine, le service a un peu de retard......

JM Moreau
le 01 Février 2011 18h45

L'info de Luc est certainement correcte.
La FWA tant décriée ici a, par le passé, eu des accords avec les organisateurs pour inciter les agriculteurs à participer à ces journées. C'est pourquoi j'avais signalé de surveiller les annonces de la FWA (via Plein Champs).
Les procès d'intention sont inappropriés, d'autant plus que certains ne paraissent pas comprendre ce que recouvre le terme "durabilité". A ceux-là (et aux autres), je ne peux que recommander de lire la présentation de M Stassart au bout de ce lien www.facw.be/journeedetude/stassart.pdf  et celle de C Debouche qui traite des méthodes d'évaluation environnementale www.facw.be/journeedetude/stassart.pdf 
@xyz : mon absence est due au fait que je serai absent de Belgique.
@le carolo : vos commentaires méprisants sont hors de propos : les pattes du tabouret sont [1] environnement, [2] acceptation sociétale, [3] économie (voir p 13 de la présentation Stassart) et l'EMB n'a, à ma connaissance, aucune proposition qui réponde à la durabilité telle que définie ainsi. Réclamer un prix rémunérateur pour pérenniser les exploitations (revendication honorable et respectable) ne suffit pas pour assurer la durabilité de la filière (quid du bien-être animal, quid des émissions de GES, quid des bilans CO2, etc ...). Adressez vous donc aux organisateurs sans vous cacher derrière un pseudonyme.

JM Moreau
le 01 Février 2011 19h12

Pour compléter, n'oubliez pas que la société a des attentes très élevées et contradictoires par rapport aux acteurs de la filière laitière. Elle veut que l'on produise plus, avec une meilleure qualité, que les laitages soient plus sûrs, mais en même temps elle veut que les producteurs fournissent des services environnementaux et réduisent leur impact sur l'environnement. C'est cela le défi de la filière, producteurs, transformateurs, distributeurs. Il est donc de la plus haute importance de reconnaître que même si la performance environnementale est bonne, il faut communiquer aux citoyens-électeurs-contribuables ce qui est réalisé ? et il y a toujours une possibilité de faire un petit peu mieux !
C'est aussi le but de ce genre de journée, car il ne faut pas oublier que le changement climatique a mis les "questions vertes" en haut des agendas économiques, politiques et sociaux de nombre d'acteurs.
Et ce n'est pas avec des imprécations comme certains ont le secret que le secteur se positionnera positivement !

xyz
le 01 Février 2011 21h30

Désolé de vous décevoir, monsieur Moreau pour vos vacances de carnaval débutante en mars, mais je peux vous confirmer que les propos tenus par 007 sont véridiques et viennent bien du service communication de cette dame de service .
Mr Moreau, vous me décevez de traiter les gens de la sorte .
L'info de luc est totalement erronée.... téléphonez de ma part au 081/62 65 51
Je peux vous donner mon Gsm pour me joindre,et vérifier ma démarche correcte 0494/058932

vachekyrie
le 01 Février 2011 22h45

@ moreau
Pour info, l'EMB et via campesina ont des revendications envirronementales, notamment par rapport aux prairies permanentes qui renouvellent bien plus de CO2 que ce que les bovins en générales ne peuvent produire (pollué pour vous)et ce n'est qu'un exemple! Parce que les "éco-activistes " sont en générale influencés tjrs dans le même sens mais ce que l'on ne dit jamais assez c'est que l'agriculture recycle (p-e encore plus que les autres secteurs)On ne dit jamais ce qu'un ha de prairie ou de betterave recycle comme CO2.Bcp de fermes sont moins polluante (au niveau éffluent) que la MAJORITE des habitations individuel qui ont plus 30ans.Au niveau des pesticides également, dans les fermes, chaque pulvérisation est réfléchie en respectant la dose agréée(bien souvent la dose est encore diminuée p-rapport a la dose préconisée)Aujourd'hui, plus de 50% des pesticides produit le sont pour les particuliers et non pour les agriculteurs...
Aussi, quand vous écrivez que que la société a des attentes très élevées vis à vis des produits que l'on fabrique, ok mais ce que je remarque, une fois devant les différents articles, une majorité achète le moins chère sans ce soucié de la façon dont il a été produit.En Europe et encore plus en Belgique, nous avons déja des contraintes environnementales, administratives et financières( et oui on paie aussi des contributions) mais comme je l'ai déjà lu dans d'autres commentaires qu'on les demande aussi a ce qui rentre en Europe et en Belgique

JM Moreau
le 02 Février 2011 07h55

D'accord avec vous M Vachekyrie quant au rôle des prairies etc ...
(Re)lisez aussi les divers billets et articles qui ont été publiés sous mon nom sur ce site, dans le SB ou dans la revue de la FWVB (j'ai donné les références). Ce n'est pas moi que vous devez convaincre.
D'accord aussi avec vous quand quand vous écrivez "on ne dit jamais", avec une nuance : "dans les médias grand public", car le CRA et la Faculté d'agronomie de Gembloux communiquent sur le sujet (voir leur événement "nourrir durablement la planète" de l'an passé). Depuis des années, je répète que l'agriculture ne communique pas assez sur ce sujet et qu'elle laisse les éco-activistes occuper les médias.
Quant au comportement des consommateurs, c'est exact : ils sont comme Janus, deux visages (j'ai écrit attentes élevées et contradictoires). Mais ce sont eux, finalement vos clients. Sans eux, pas de revenus.
@xyz : je répète que je ne suis pas concerné par l'organisation pratique. En 2007, j'avais participé à l'organisation académique et fait un exposé. Pour ce carrefour de 2007, l'accord dont j'ai parlé était effectif et porté à la connaissance des fermiers par le Plein champ. Interrogez la FWA. En 2008 et 2009, les problèmes environnementaux avaient aussi été abordés. Vous trouverez les exposés sur le site du CRA, onglet documentation, conférences, carrefour des productions animales.

tirelipimpon
le 02 Février 2011 08h37

à vachekyrie Une petite anecdote. qui montre bien qui se soucie d'environnement. Je louais une maison à la campagne à des travailleurs à mi-temps. Après 6 mois, je leur dit d'enlever l'ordure qui pousse dans les allées. Mr le fermier,je pourrai vous acheter du désherbant? Je leur donne un fond de bidon,regardez la notice,vous en avez assez au moin pour dix ans. Deux ans plus tard, de nouveau de l'ordure. Mais mon bon Monsieur, j'ai tout pulvérisé la dose en une fois en pensant etre tranquille pendant dix ans, vous imaginez le travail!

Tonton Cristobal
le 02 Février 2011 09h09

Aux organisateurs de cette journée.
Comment justifiez-vous cette PAF de 60€. Avez-vous vraiment envie de convier et d'entendre (faudrait peut-être quand même pas l'oublier) les principaux interessés que sont les agriculteurs. Vous préférez peut-être vous organiser une petite journée avec des cravatteux qui n'ont jamais trait une vache et n'ont jamais pratiqué un vèlage et qui de toute manière se font rembourser par les caisses de leurs organismes financés par les producteurs. Ces même cravatteux vont blablater et affirmer qu'il faudra baisser son pantalon encore un peu plus bas et produire bon marché pour nourrir la population mondiale qui va encore augmenter de moitié d'ici 2050 alors qu'il n'y a actuellement AUCUNE volonté de sauver ceux qui crèvent de faim maintenant. Non, il faut produire un maximum pour "se positionner sur le marché" disent-il. Hé oui, on ne leur a pas encore dit qu'une bonne partie des gens qui meurent de faim sont des producteurs à qui on ne permet pas de produire puisqu'on les inonde de nos produits. Alors, je veux bien tout ce qu'on veut (respect de l'environnement, bien-être animal et tout le reste) mais arrêtez de nous prendre pour des imbéciles...A QUI PROFITE TOUT CE SYSTEME? Si tout le monde peut obtenir un prix rémunérateur, ok on pourra reparler de nourrir les région ou il n'est pas possible de produire. Mais si ce n'est que pour remplir les poches du reste de la filière c'est non!!! Et les plus abrutis dans l'histoire, ce sont tous nos producteurs qui marchent tête baissée dans le système. Et évidemment les syndicats du Copa ne sont là que pour faire des constats et hélas manquent bien de dynamisme et de virulance.

par le carolo
le 02 Février 2011 19h18

@jm moreau ; TABOURET A TROIS PATTES ; les trois pattes je veux simplement dire que la fwa, le bourenbonde et EMB sont les pattes...et que comme la journée est présentée avec c'est orateurs c'est pas la démocratie c'est une OLIGARCHIE ? et la bonne journée mon chers Monsieur .

Sophie
le 03 Février 2011 09h01

Frais d'inscription:
Je vous informe que l?inscription est gratuite pour les agriculteurs, vous devez juste le préciser ainsi que votre spéculation en vous inscrivant. Le repas reste payant (25 euros) mais il est facultatif.
N'hésitez pas à contacter les organisateurs si vous voulez en avoir la certitude. (Je viens juste de leur téléphoner)

xyz
le 03 Février 2011 09h47

Merci de votre compréhension suite à ce contact, pouvez-vous faire passer le message dans le sillon Belge et modifier votre site en ce sens. Merci Sophie

tirelipimpon
le 03 Février 2011 15h38

Beaucoup d'agriculteurs ont compris qu'ils ont intérèt à faire profil bas devant l'industrie et l'administration car si vous etes reperé comme un mouton noir qui veut se mettre en travers du chemin, il se peut que " comme par hasard" toutes sortes de controle vous tombent dessus. et là on va vite vous mettre au pied du mur

Henri porte des lilas
le 03 Février 2011 16h17

A quoi reconnaître un chinois ? C'est au pied du mur qu' on voit le mieux, le mur
Alors déjà un bon grillage et un bon chien, pour bien montrer que tu n'es pas un mouton, mais si tu veux défendre ton revenu, il faut pouvoir aussi se défendre et être défendu par un bon syndicat..
car pour l'instant, tout droit dans le mur .... avec les vautours qui attendent encore plus ....

par le carolo
le 03 Février 2011 20h37

@ a tirelipimpon. Avec la certification vegaplan, codiplan, beleplume, meritus, certus,etc... des control tu va en avoir pour ton argent plus afsca, control PAC, control agrienvironnementale plus, liaison au sol, bien être animal etc...tu osera plus tousser ni broncher a moins que tu ne devienne comme moi TÉMÉRAIRE et révolter et avoir des COUILLES et dire tous haut se que mais collège pense tous bas.

tirelipimpon
le 03 Février 2011 22h02

Mais pendant le controle tout va bien,tu signes un papier mais ca va passer et donc tu t'énerve pas, tu lui sers encore du café et trois semeines plus tard tu recois un courrier pour dire qu'on va t'enlever 3% de primes parce que yavait tel pourcentage de boucles perdues. Ils ont bien trouvé le truc pour ne plus faire face à la colère des fermiers.Le système est tellement bien pensé, pas besoin d'envoyer des amendes que certains refuseraient de payer,ils se servent directement sur nos primes cpas.Mon voisin a eu la meme blague avec son taux de liaison au sol, pas besoin de controle sur place, ils nous controlent dans leur bureau.Souviens toi de la manif à Libramont, ils ont bien retrouvé et fait payér ceux qui avaient saccagé le stand de l'afsca. N'empèche, t'as raison de te révolter.

vaccinée
le 03 Février 2011 23h33

déterminée, téméraire, sauf qu'étant du genre féminin, quelque chose me manque.

par le carolo
le 04 Février 2011 19h26

CONTROL HORMONE; le vt utilise un pro justicia donc il est police, il saisi la marchandise donc il est huissier, il te colle une amande administrative donc il est Juge, et bien on est plus en démocratie, c'est l'inquisition...

Envoyer
Fermer

Maïs

par Stechou , le 15 Août 2022 19h18

C\'est parti pour la récolte de maïs, le gibier est dedans, le soleil a fait son œuvre, on va voir le résultat.. je n\'ai pas été voir les miens. Les betteraves sont toujours là, les prairies la

#150ans #Améliorer Les 12 travaux du CRA-W. Cas pratique de l\'Amélioration des Céréales.

par Benoît GEORGES, le 03 Août 2022 21h08

[Vidéo] #150ans #Améliorer Les 12 travaux du CRA-W. Fil conducteur des 150 ans du CRA-W / Centre wallon de Recherches agronomiques. Cas pratique de l\'Amélioration des Céréales avec Georges Sinnaev

Adaptations à la sécheresse - Améliorer la résilience fourragère sur l\'exploitation

par Benoît GEORGES, le 29 Juillet 2022 02h02

agriwalinfo.wixsite.com/website-1/résilience-fourragère  Face aux sécheresses, il est envisageable de réagir de manière anticipative ou réactive. Selon la sévérité du phénomène, les disp

CePiCOP : l\'actu en céréales de cette semaine

par Benoît GEORGES, le 27 Juillet 2022 14h22

CePiCOP asbl : \"Pour l\'actu en céréales de cette semaine, c\'est par ici!???? centrespilotes.be/msg/299  ???? Au programme cette semaine : 1. ????Agenda???? -Foire de Libramont, passez nous v

[VIDEO] Herbe pa?ture?e : comment ne pas la gaspiller ?

par Benoît GEORGES, le 22 Juillet 2022 16h24

L\'herbe pâturée est un des premiers leviers à actionner pour améliorer l\'autonomie protéique des élevages des ruminants. Stéphanie Guibert, chargée de mission prairie à la Chambre d\'agricultu

Une plante éteinte depuis plus de 80 ans ressuscite à Ciney

par Benoît GEORGES, le 18 Juillet 2022 14h12

Le \"Brome des Ardennes\" était une espèce endémique de la Wallonie. C’est-à-dire qu’on ne la trouvait nulle part ailleurs dans le monde. Très courante au 19e siècle, elle s’était particuli

Les plus commentés

    89 commentaires
  1. La secheresse le gouvernement wallon va t il bouger
  2. 14 commentaires
  3. Lisier
  4. 14 commentaires
  5. Sécheresse

Les plus aimé

    22 j'aimes
  1. par Phil.0: Non, non, c'est bien la grenouille qui veut paraître aussi grosse que le bœuf.
    Fout un peu la paix ...
  2. 19 j'aimes
  3. par Phil.0: La prochaine fois que vous devrez voter pour lui, dites vous aussi que c'est encore prématuré.
  4. 19 j'aimes
  5. par abcd: Une terre agricole s est vendue à un jeune agri qui a une petite ferme et la région wallonne a pri...