Contractualisation

par vincent, le 21 Janvier 2011 09h57
Contractualisation

Candide
le 21 Janvier 2011 19h13

Qui a raison ?
Sarkozy : « Sans contrat, c'est la loi du plus fort qui règne. Je veux me battre pour vous convaincre de cette idée. » « C'est le contrat qui vous donnera de la force. C'est l'absence contrats qui vous maintiendra dans la faiblesse. »
APLI et autres : "Contractualisation = asservissement"

par le carolo
le 22 Janvier 2011 09h33

@ candide et Sarkozy; vous avez raisons c'est bien le contrat qui va donner la puissance le contrat avec les clients des centrales d'achat et des pays comme la Russie ou la chine et encore du Maghreb, mais pas le contrat qui asservit les producteurs a l'industrie comme des esclaves sans donner une garantie de prix par a port aux coups de production...

Lucky Luke
le 23 Janvier 2011 13h11

Candide, tu connais les contrats de pommes de terre? Qui est le plus fort la dedans?

Un banquier (en général ) aimerait peut-être bien d'en voir un.

Candide
le 24 Janvier 2011 10h59

Dans ma candeur, je pensais qu'un document qualifié de contrat contenait toujours une clause relative au prix et ses conditions de révision, qu'il soit de vente ou d'achat ... A lire les commentaires sur ce site, il semble que certains appellent contrat des documents qu'ils signent sans clause de ce type ... Le monde agricole semble bien étrange
Toujours dans ma candeur, j'ai cru comprendre qu'en se regroupant on avait plus de pouvoir de négociation, mais que dans ce même monde agricole, c'est plutôt la règle du chacun pour soi et le gouvernement à la rescousse qui prévaut.

Rappelons à ce sujet Adam Smith et Turgot. Puisque l?économie se ramène au jeu de l?échange, les divers acteurs de la production y recherchent leur intérêt personnel. Les conflits d?intérêts sont naturels, mais ils se règlent harmonieusement par le contrat. Par contraste vouloir établir d?en haut un intérêt général et recourir à la puissance publique pour l?imposer ne fait que contrarier les intérêts des uns pour mieux servir les intérêts des autres. C?est en cela que les procédures marchandes sont supérieures aux administrations politiques. En 1774 avec l?édit sur les grains, donnant au marché du blé une vraie dimension nationale, alors qu?il était morcelé pour mieux servir les intérêts de ceux qui exploitaient les pénuries et spéculaient sur les prix, Turgot avait révolutionné la France. Pour réguler le marché, mieux vaut la concurrence que l?Etat, réceptacle de tous les ennemis de la concurrence.

Voltaire avait raison :
Ah! S'il nous faut des fables, que ces fables soient au moins l'emblème de la vérité!
Travaillons sans raisonner ; c'est le seul moyen de rendre la vie supportable.
[Source : Candide (1759)]

Lucky Luke
le 24 Janvier 2011 12h31

T'as raison Candide, continue à bien travailler ton jardin, tu sais les moutons se sont des spécialistes, ça mange de l'herbe et ça sort des billes, sans compter la laine. Peut-être arrivera tu à les faire recracher deux billet de 500 euro un jour.

Envoyer
Fermer

Face à la sécheresse, Cédric a investi dans une machine pour irriguer ses sols: l\'eau provient des nappes phréatiques

par Benoît GEORGES, le 19 Mai 2022 16h51

[Vidéo] Reportage de RTL info avec Cédric Dumont de Chassart, agriculteur de Boneffe et Céleste Quaghebeur de la Fédération wallonne de l’Agriculture (FWA). www.rtl.be/info/belgique/societe/face

17 moutons tués par un loup dans une réserve naturelle à Nassogne: \"Certains ont dû mourir dans d\'atroces souffrances\", déplore l\'éleveuse

par Benoît GEORGES, le 19 Mai 2022 16h50

Reportage de RTL Info avec Sophie Deger, éleveuse de moutons à Nassogne et Thiery Petit (SPW-DNF) www.rtl.be/info/regions/liege/17-moutons-tues-par-un-loup-dans-une-reserve-naturelle-a-nassogne-certains

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Nathalie, maraîchère à Ciney : \"Là, c\'est la catastrophe\"

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h02

L\'intérêt pour les produits bio et locaux est en chute. Pendant la pandémie, beaucoup de personnes se sont tournées vers ce type de produits, aujourd\'hui la tendance s\'inverse drastiquement.... Re

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

Les plus commentés

    23 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 9 commentaires
  5. Chien de ferme

Les plus aimé

    31 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...