Lait : coûts de production

par Ir JM Moreau, le 10 Décembre 2010 10h34

Trouvé ce compte rendu d'une analyse du bureau de comptabilité et de conseil breton ICOOPA. En lait, le coût de production (hors rémunération) s'élève à 301 euros/1000 L, au second semestre 2010. 'Autour de cette moyenne, on observe une forte variation de la répartition des exploitations, en fonction de leurs coûts', précise l'auteur de l'étude. '37 % d'entre elles, soit plus d'un tiers, ont un coût de production supérieur à 325 euros/1000 L, alors que seulement 8 % sont à moins de 250 euros'. Pour les producteurs laitiers, le revenu moyen, sur la période 2009-2010 a été de 50,7 euros/1 000 L soit 10.550 euros/UTH, alors que le quart supérieur atteint 24.750 euros/UTH. 'Les éleveurs ont pris conscience que la volatilité du prix du lait augmente et qu'ils doivent connaître leur coût de production, suivre son évolution et la maîtriser'. Cette grande variabilité, qui se confirme partout, n'aide pas ceux qui réclament des...

jmf
le 10 Décembre 2010 15h19

Sur la table n'est pas un terme de stabilité. Qui se trouve autour de la table ?? Pour vérifier le niveau car ceux qui étaient dans le haut niveau sont passer au-dessus.... Celui qui nourrit son cheptel laitier avec matières de base sans compléments, ne peut produire volumes mais vit sur ses acquis sans trop dépenser.... mais ..est-il rentable ?? OUi, car alors pourquoi dépenser dans des quantités de soya chères pour fournir en laiterie qui vous donne des peccadilles... Faire du fromage ou vendre aux particuliers de proximité, cela est encore bien intéressant à peu de frais? Mais ce n'est pas tellement dans la voix de ce qui est demandé pour nourrir le monde.... La barre est déjà donnée par le Canada à 0,60 sans prime donc déduisez cette prime petite prime inclue dans la pac et vous avez le prix de la barre.....

tirelipimpon
le 10 Décembre 2010 15h51

C'est bien connu, les statistiques on leur fait dire ce qu'on veut. Comparer un cout de production entre un jeune qui a investi dans du quota, dans une nouvelle étable avec salle de traite et un ancien à la veille de sa pension avec des batiments déjà deux fois amortis,une pipeline des années septante et tout mettrre dans le meme sac et retirer une moyenne c'est trop facile.Entre un jeune qui s'endette à acheter des terres et du matériel et l'ancien qui se dit ' tout ça c'est pour les jeunes mais à mon age j'ai déjà donné', c'est sur qu'il y a de grandes différences mais où est l'avenir, chez les anciens ou chez les jeunes?

jmf
le 10 Décembre 2010 16h57

Il est évident que l'écrémage se fait par la vieillesse de nos agris et aussi par les syndicalistes ... qui ne sont que représentés par des ministres en présidence jusqu'à la saint Innocent.... car au delà la vache est devenue tarie.. avec tous les délais des antibiotiques inclus ...pour quelques temps Ciolosement prouvés. La jeunesse tarde à trouver son souffle de prendre parti pour les gens de terrain qui défendent encore le métier de passion et de notre participation à une rentabilité non esclavagiste...

Sucellos
le 10 Décembre 2010 17h36

@tirelipimpon Quand on veut battre son chien on trouve toujours un bâton !

jmf
le 10 Décembre 2010 21h27

@ sucellos je te vois bien avec un os pour attirer la bête, mais avec un bâton !!! c'est drôlement bestial pour te sucer l'os. Rien à voir avec le commentaire de tireli . Va jouer au ping pong...

par le carolo
le 11 Décembre 2010 08h33

@ sucellos, je vais te donner le battons qu'il te manque, ceux qui gagne de trot il a les contributions, les fonctionnaire eux il save bien sa eux sucellos il faux approvisionner les caisses de l'état pour vous payer

tirelipimpon
le 11 Décembre 2010 13h54

Ce que je voulais dire, c'est que je serai curieux de voir les résultats par tranche d'age.Lancer des chiffres c'est bien,chacun situe son propre niveau par rapport à la moyenne et fait le nécessaire pour se trouver dans le groupe de tète, mais expliquer le pourquoi avec des exemples concrets et des chiffres, c'est beaucoup mieux.

jmf
le 11 Décembre 2010 18h13

Le prix de base du lait est resté gelé car les 30 cts de maintenant étaient les 12 Fb des années 1982, 83. Tout le reste, mazout, électricité, matériel, ces frais ont connu une augmentation de 40%. Donc le prix du lait devrait être de 30 x 1,4 = 42...cts minimum basique sans rien gagner J'ai trouvé une bête très intéressante pour le bâton de Sucelos, attention ça glisse... mdr www.youtube.com/watch?v=gphYZIKAFRg 

Sucellos
le 15 Décembre 2010 19h21

@jmf Merci pour votre sympathique meuh Tirelipimpon a critiqué négativement une étude basée sur des données comptables, balayant les conclusions parce que 'on fait dire aux chiffres ce que l'on veut', sans se poser de question ... D'où la référence au proverbe bien connu avec une variante 'quand on veut tuer son chien on l'accuse de rage'. Devant de telles variations de coûts, que ce soit dû à l'age (?) ou à d'autres raisons, les interlocuteurs des producteurs n'auront certainement pas d'états d'âme : ils savent qu'il y a des producteurs en mesure de produire à un coût qui leur permet d'acheter le lait à un prix 'X' ou 'Y' ... qui leur donnera un avantage comparatif. Pour discuter autour de la table lorsque vous négocierez vos contrats, vous pouvez toujours vous inspirer de ceci : www.youtube.com/watch?v=1LPnnZl84ZA&feature=related.  J'espère que vous ne serez pas 'la vaca louca' de l'histoire !

jmf
le 16 Décembre 2010 18h08

@ sucellos Si tu es ds la compta, avec les intérêts notionnels tu peux varier sur trois ans.. Il me semble te reconnaître sur un ancien pseudo ... Non, les producteurs sont dans une spirale financière, ils ont choisis d'investir dans le lait faute d'autres possibilités... pour l'avenir indécis.. en espérant des jours meilleurs mais malheureusement, notre haute technologie est vouée aux aléas des crèves la faim, ce qui arrange évidemment bien nos profiteurs industriels.... une guerre annoncée sans armes mais alors jusqu'à l'os ......

Envoyer
Fermer

Pauvre CBL

par Pfff, le 17 Avril 2024 09h16

Ils ont vraiment l\'art de tirer profit de toute fatalité ! La CBL et nos politiques sont bel et bien responsables du dégoût des producteurs. Non seulement nos conditions de travail sont en décal

Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24

par Benoît GEORGES, le 09 Avril 2024 16h49

Les informations et évènements agricoles en province du Luxembourg et en Wallonie diffusés par le SPW Agriculture, Direction de la Recherche et du Développement, Service extérieur de Libramont.

Réforme

par Délation , le 04 Avril 2024 20h40

Êtes-vous informé qu\'une laiterie vendrait du lait a perte ? Et que peut-être cela ne la dérangerait pas d\'aller en faillite pour peut-être ne pas à devoir un jour peut-être payer les parts aux

Ma haie, du 01/04 au 31/07, je la laisse tranquille.

par Benoît GEORGES, le 31 Mars 2024 19h12

Cette obligation s’applique uniquement aux agriculteur·rice·s (la loi prévoit une interdiction stricte en zone agricole) mais c’est un bel exemple à suivre pour tous et toutes en faveur de la

Prairie

par News, le 26 Mars 2024 12h09

La région wallonne s\'inquiète de voir le ratio prairie permanente atteindre le plancher. Dès l\'année prochaine, le labour des prairies pourrait être soumis à autorisation et dès l\'année suivan

Découverte d\'applis

par Jeune agri , le 20 Mars 2024 07h02

Je viens de découvrir l\'existence de quelques applications smartphone. Qui peut me dire qui se cache derrière ce nom ? Je ne connais pas du tout mais étrangement les couleurs du logo et le siège

Les plus commentés

    26 commentaires
  1. Pauvre CBL
  2. 25 commentaires
  3. Correction RTK
  4. 14 commentaires
  5. L\'Europe ?

Les plus aimé

    27 j'aimes
  1. par Mon avis: Désolé de vous l'apprendre si vous ne le saviez pas, mais le parlement européen est corrompu jusqu...
  2. 21 j'aimes
  3. par Humour: On va faire un petit sondage.
    Les visiteurs nés avant 1980 cliquent sur le pouce rouge. Ceux nés a...
  4. 20 j'aimes
  5. par pinpin: Cbl et laiteries qui se tracassent parce que les laitiers font comme les rats, ils quittent le navir...