Argentine – Viande bovine : plus de difficultés en 2011

par lr JM Moreau, le 29 Novembre 2010 13h37

Les données disponibles auprès de multiples sources d'information reflètent des perspectives défavorables pour l'Argentine en 2011. Selon la Chambre de l'Industrie et du Commerce de la viande et des produits carnés (CICCRA), la production de viande bovine de janvier à septembre de cette année a chuté de 21,8% à 1,98 mio tonnes. De même, les abattages de bovins ont chuté de 24,5 %, avec 9 millions de têtes abattues. Selon CICCRA, ce sont les exportations qui reflètent la pire conséquence de cette chute, avec 154.589 tonnes de viande bovine exportée au cours des trois premiers trimestres de cette année, soit une réduction de près de 50 %. Hugo Biolcati, président de la Sociedad Rural Argentina, a déclaré au journal local La Nación qu 'il n'y a pas assez animaux de boucherie pour approvisionner le marché intérieur parce que «bon nombre des mesures prises par le gouvernement ont ralenti le développement de l'é...

le Pay
le 29 Novembre 2010 23h23

Et oui, voilà ce dont rêve l'EMB. Nous préférons traire 20 vaches en moins et avoire un bon prix que de traire 20 vaches en plus = plus de travail = prix non rémunérateur. Et c'est pas 15 cents en plus /litre de lait qui va peser lourd dans le panier de la ménagère contrairement à ce que vous avez dit précédemment Mr Moreau ! Sans régulation covenable, nous n'avons plus qu'a souhaiter malheur à nos collègues d'outre atlantique ou australiens: Nous fairons nos affaires si eux se tappent une bonne sècheresse ou autre épidémie ! Morbide vous ne trouvez pas ?

richard3
le 30 Novembre 2010 11h12

Pourquoi le consommateur Canadien ne paye pas les produits laitiers plus chers qu?en Europe, j?ai bien une petite explication Prenons l?exemple de la France, le plus grand consommateur laitier du monde, 400 litres de lait par an et par habitant. Surtout n?oubliez pas qu?après l?augmentation des produits laitiers en 2007 2008 de 20% (soit disant dû à l?augmentation du prix à la production) l?année suivante malgré la chute du prix de notre lait les produits n?ont baissé que de 1,5 % Nous demandons, vu l?évolution du coût de revient, 450€ les milles litres sans aide de l?Europe je dis bien sans aide !! Donc nous passons d?un prix moyen de 3OO€ avec aide à 450€ sans aide soit 150€ en plus les milles litres ou 15cent le litre x400L /an = 60€ de dépense en plus pour le consommateur Français à l?année (mais n?oubliez pas le début de mon propos) Continuons le raisonnement, vous savez que c?est la TVA qui finance en grande partie le budget Européen. Quand le lait sort de nos fermes il subit une transformation qui multiplie sa valeur ajoutée bien souvent par trois soit, 3 x 300€ (1000L) = 900€ à 5,5 % de TVA = 49.5 €pour 1000 l je vous laisse « gamberger » pour comprendre le reste de mon raisonnement, et vous comprendrez que les fonctionnaires ne feront rien pour perdre cette manne financière, et la haute finance encore moins, c?est elle qui en récupère 90% 900€ x20%=180€ 900€+180€=1080€ moins 1,5% =1063,8€ x 5,5% (tva)= 58,5 € (1000L)vous voyez nous ne sommes pas loin des 60€ de dépense en plus pour le consommateur et en passant le gouvernement récupère 58,5€ - 49,5€= 9€ de plus de TVA x( 60 000 000 de consommateur Français x400L /1000)= 3,6 € de TVA en plus x 60 000 000 =216 millions €

Candide
le 01 Décembre 2010 19h49

Où est le rapport entre - cheptel argentin et exportations de boeuf de ce pays sud-américain - panier de la ménagère - production de viande bovine - prix du lait au producteur canadien J'aimerais comprendre ...

Envoyer
Fermer

Main d\'œuvre agricole en Wallonie : Solutions et perspectives

par Elise Burlet, le 01 Mars 2024 10h20

Vous êtes producteur en Wallonie ? Vous faites face à des problèmes réguliers ou occasionnels, de main d’œuvre ? Quelles sont les mesures pour faciliter l’emploi dans le secteur agricole ? Ve

Ça ne pouvait pas mieux tombé !

par Oeil, le 22 Février 2024 14h22

Comme je n\'ai que les médias et réseaux pour m\'instruire et pas la version des syndicats, il y a comme une impression de beau travail avant les élections. La FJA semble seule aux manettes (ce qu\'o

Le regard d un enfant

par joe, le 16 Février 2024 18h18

Ho papy , t as vu les beaux tracteurs à la télé pendant les manifestations , j ai adoré , c était autre chose que le tien ! Oui mon loulou , mais tu vois le mien c était à moi , quand je l ai

Les promesses creuses de Colruyt et Delhaize : Une escroquerie à l\'égard des éleveurs BBB

par FBAW, le 14 Février 2024 10h39

Dans le paysage alimentaire belge, Colruyt et Delhaize ont récemment fait des annonces sensationnelles, promettant une augmentation des prix des carcasses de bovins pour mieux rémunérer les éleveu

L\'industrie ne mise plus sur les éleveurs...

par Eclaireur, le 09 Février 2024 12h49

Interpellant.. grave crise de renouvellement, diminution structurelles de la production en France, suicides, manifestations portée par les jeunes, bref cri d\'alarme sur la pérennité de la filière

Quel avenir pour nos filières agricoles ? On en parle le 19 février lors de l\'AG du Collège des Producteurs à Libramont

par Collège des producteurs, le 09 Février 2024 11h28

Fatigués de faire les frais de la guerre des prix bas ? Envie d’un système 100 % prix juste dans lequel on ne produit pas à perte ? Rendez vous à Libramont ce 19 février à 19h à l’Assembl

Les plus commentés

    82 commentaires
  1. Le JT de RTB et son agriculteur sprimontois heureux
  2. 30 commentaires
  3. Paiements eco
  4. 24 commentaires
  5. Prime

Les plus aimé

    42 j'aimes
  1. par pinpin: lewallon Quand on a écouté le troll 5 minutes, tout cerveau normalement constitué a vite compris...
  2. 41 j'aimes
  3. par Do: Encore un illuminé... Et sachant la détresse du monde agricole, la rtbf n aurait pas du diffuser ...
  4. 40 j'aimes
  5. par Grrrr: @charlie, Tu es à côté. Le temps où les pays de l'est prenait le matériel d'occasion ici est rév...