PAC post 2013 : la Hongrie proche de la France ?

par Ir JM Moreau, le 26 Novembre 2010 15h59

«La Hongrie considère avec satisfaction la position des gouvernements français et allemand pour une politique agricole commune forte au-delà de 2013, qui est une contribution importante au débat en cours.» Cette formule, prononcée par le Ministre hongrois à l'issue d'une rencontre avec son collègue français, vient appuyer discrètement l’accord franco-allemand sur la PAC, également soutenu par l’Italie. Dans le communiqué commun, les deux pays estiment aussi que la PAC «ne peut pas être une variable d’ajustement budgétaire», et qu’elle doit être dotée d’«un budget à la hauteur de ses ambitions». Autre point d’accord entre les deux ministres: ils sont tous les deux favorables à «nouvelle régulation des marchés». A ce sujet, le ministre hongrois a indiqué vouloir «trouver un compromis qui laisse fonctionner le marché tout en préservant les agriculteurs de la volatilité des prix». Pour lu...

le Pay,
le 26 Novembre 2010 20h45

Qu'entends je mr Moreau, Une nouvelle régulation des marchés ? garder une composante verte ? Enfin des bonnes nouvelles ou je me trompe ?

JM Moreau
le 27 Novembre 2010 11h20

Tout est relatif mr le Pay. Pour les uns oui, pour d'autres moins. L?agriculteur aura le choix : soit rentabilité économique, et il ne recevra alors qu?un paiement de base, soit développement durable, et il bénéficiera de ce fait d?un paiement supplémentaire. Sur la base de la surface agricole potentiellement éligible, le paiement direct s'élève dans l'UE en moyenne, à taux plein, à 271 eur par hectare. Il varie de quelque 460 eur chez nous et aux Pays-Bas à 95 eur en Lettonie. Dans les nouveaux EM son niveau est de 209 eur en moyenne. Il est de 295 eur dans les anciens. Quelques taux : 413 eur en Italie, 384 en Grèce, 318 en Allemagne, 300 en France, 246 en Espagne, 229 au RU, 214 en Pologne, 179 au Portugal, 145 en Lituanie, 118 en Estonie. Comme ce paiement de base ne sera très probablement plus lié aux références historiques, tirez vous même la conclusion si la nouvelle est bonne pour vous ... Selon ce que l'on a pu entendre de M Ciolos, les exploitants devraient recevoir, moyennant le respect des critères de la conditionnalité, un paiement de base, avec un éventuel supplément dans les zones à contraintes naturelles spécifiques. Il pourra aussi bénéficier d?un paiement additionnel s?il accepte de respecter des pratiques agricoles favorables à la diversité (rotation des cultures, gel des terres à des fins écologiques, etc.). Bonjour la simplification : je pense que l'on risque de créer une nouvelle usine à gaz (comme disent nos amis français) afin de faire plaisir à tout le monde. En ce qui concerne la gestion des marchés, M Ciolos a précisé que l?intervention en tant que filet de sécurité devra être «généralisée» et «mobilisable plus rapidement en cas de crise». A ces mécanismes devraient s'ajouter des dispositifs contre la volatilité des prix à charge du second pilier. Et, éventuellement, la contractualisation et l?organisation des producteurs que, dans un premier temps, M. Ciolos proposera (en guise de test ?) pour le secteur laitier en décembre.

tirelipimpon
le 27 Novembre 2010 12h27

Tous les européens sur un meme pied d'égalité ! A quand un salaire équivalent pour un vétérinaire polonais et un véto belge, un garagiste lituanien et un garagiste belge, un chauffeur estonien et un chauffeur français? Pourquoi le fermier est le seul indépendant à devoir subir les prix mondiaux, à devoir faire l'élastique dans la chaien alimentaire. De grands groupes financiers comme Agrogénération investissent dans des terres pas chères en Europe de l'est,et une fois implantée vont profiter d'une hausse de leur primes tandis que les notres en Belgique vont diminuer.

xyz
le 27 Novembre 2010 17h41

Que dit la France ? en lisant ici bas le dernier discours du président... www.marianne2.fr/sarkofrance/Sarkozy-trimballe-les-agriculteurs_a269.html 

xyz
le 30 Novembre 2010 14h16

Danone montre le mauvais exemple de la contratualisation. Voir l'article sous référence. www.lefigaro.fr/matieres-premieres/2010/11/29/04012-20101129ARTFIG00714-lait-danone-modernise-ses-contrats-avec-les-producteurs.php 

Envoyer
Fermer

Demande à tous les gens qui entourent les agris

par Œil , le 31 Mai 2024 19h09

Vu la persistance de cette météo exécrable, le report de bon nombre de travaux, l\'affouragement pour certains des troupeaux en pâture et surtout le moral en berne des professionnels du secteur agr

Festival de l\'Agroécologie et de l\'Agriculture de Conservation des Sols

par Benoît GEORGES, le 31 Mai 2024 11h38

Connaissez-vous Stephan Jansen et la Ferme de Freloux où est organisé le Festival de l\'Agroécologie et de l\'Agriculture de Conservation des Sols en 2024 - FA²C 24 les 19 et 20 juin prochains ? C

Festival de l\'Agroécologie et de l\'Agriculture de Conservation des Sols

par Benoît GEORGES, le 31 Mai 2024 11h08

????Connaissez-vous Stephan Jansen et la Ferme de Freloux où est organisé le Festival de l\'Agroécologie et de l\'Agriculture de Conservation des Sols en 2024 - FA²C 24 les 19 et 20 juin prochains ?

Récolte première coupe .

par lewallon , le 30 Mai 2024 20h54

Le mois de Mai s\'achève avec au moins 3 semaines de pluie. Il y aura eu du 8 au 12 Mai pour réaliser des premières coupe dans des bonnes conditions. En espérant qu\'il y ait moins de pluie la sem

L\'heure où les choses vont coincer

par Pfff, le 21 Mai 2024 10h29

Ce matin, affouragement d\'un lot qui normalement s\'en tire toute la saison au pâturage. Et une question qui me taraude ? Ne va-t-on pas connaître une décroissance de notre agriculture ? Que l\'on

Projet de biomonitoring des agriculteurs - ISSeP

par ISSeP-Gismondi, le 16 Mai 2024 17h42

Bonjour L’institut Scientifique de Service Public (ISSeP, Liège) est en charge de réaliser une étude de biomonitoring humain spécifique pour les utilisateurs professionnels de produits phytopha

Les plus commentés

    26 commentaires
  1. Manque de fourrages
  2. 24 commentaires
  3. Foin
  4. 24 commentaires
  5. Duel Tellier - Borsus

Les plus aimé

    40 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Certe cette météo n'arrange rien au moral du monde agricole et autres ( bâtiment ...) mais ne fau...
  2. 35 j'aimes
  3. par Lucky: Tous corruptibles, tous corrompus, tous pourris jusqu'à la moelle.
    Ce qu'ils veulent c'est l'argent et ...
  4. 25 j'aimes
  5. par Arel: Je ferai bien comme Stechou mais cette rébellion risque encore de me coûter entre 40 et 80 euros a...