PAC post 2013 : la Hongrie proche de la France ?

par Ir JM Moreau, le 26 Novembre 2010 15h59

«La Hongrie considère avec satisfaction la position des gouvernements français et allemand pour une politique agricole commune forte au-delà de 2013, qui est une contribution importante au débat en cours.» Cette formule, prononcée par le Ministre hongrois à l'issue d'une rencontre avec son collègue français, vient appuyer discrètement l’accord franco-allemand sur la PAC, également soutenu par l’Italie. Dans le communiqué commun, les deux pays estiment aussi que la PAC «ne peut pas être une variable d’ajustement budgétaire», et qu’elle doit être dotée d’«un budget à la hauteur de ses ambitions». Autre point d’accord entre les deux ministres: ils sont tous les deux favorables à «nouvelle régulation des marchés». A ce sujet, le ministre hongrois a indiqué vouloir «trouver un compromis qui laisse fonctionner le marché tout en préservant les agriculteurs de la volatilité des prix». Pour lu...

le Pay,
le 26 Novembre 2010 20h45

Qu'entends je mr Moreau, Une nouvelle régulation des marchés ? garder une composante verte ? Enfin des bonnes nouvelles ou je me trompe ?

JM Moreau
le 27 Novembre 2010 11h20

Tout est relatif mr le Pay. Pour les uns oui, pour d'autres moins. L?agriculteur aura le choix : soit rentabilité économique, et il ne recevra alors qu?un paiement de base, soit développement durable, et il bénéficiera de ce fait d?un paiement supplémentaire. Sur la base de la surface agricole potentiellement éligible, le paiement direct s'élève dans l'UE en moyenne, à taux plein, à 271 eur par hectare. Il varie de quelque 460 eur chez nous et aux Pays-Bas à 95 eur en Lettonie. Dans les nouveaux EM son niveau est de 209 eur en moyenne. Il est de 295 eur dans les anciens. Quelques taux : 413 eur en Italie, 384 en Grèce, 318 en Allemagne, 300 en France, 246 en Espagne, 229 au RU, 214 en Pologne, 179 au Portugal, 145 en Lituanie, 118 en Estonie. Comme ce paiement de base ne sera très probablement plus lié aux références historiques, tirez vous même la conclusion si la nouvelle est bonne pour vous ... Selon ce que l'on a pu entendre de M Ciolos, les exploitants devraient recevoir, moyennant le respect des critères de la conditionnalité, un paiement de base, avec un éventuel supplément dans les zones à contraintes naturelles spécifiques. Il pourra aussi bénéficier d?un paiement additionnel s?il accepte de respecter des pratiques agricoles favorables à la diversité (rotation des cultures, gel des terres à des fins écologiques, etc.). Bonjour la simplification : je pense que l'on risque de créer une nouvelle usine à gaz (comme disent nos amis français) afin de faire plaisir à tout le monde. En ce qui concerne la gestion des marchés, M Ciolos a précisé que l?intervention en tant que filet de sécurité devra être «généralisée» et «mobilisable plus rapidement en cas de crise». A ces mécanismes devraient s'ajouter des dispositifs contre la volatilité des prix à charge du second pilier. Et, éventuellement, la contractualisation et l?organisation des producteurs que, dans un premier temps, M. Ciolos proposera (en guise de test ?) pour le secteur laitier en décembre.

tirelipimpon
le 27 Novembre 2010 12h27

Tous les européens sur un meme pied d'égalité ! A quand un salaire équivalent pour un vétérinaire polonais et un véto belge, un garagiste lituanien et un garagiste belge, un chauffeur estonien et un chauffeur français? Pourquoi le fermier est le seul indépendant à devoir subir les prix mondiaux, à devoir faire l'élastique dans la chaien alimentaire. De grands groupes financiers comme Agrogénération investissent dans des terres pas chères en Europe de l'est,et une fois implantée vont profiter d'une hausse de leur primes tandis que les notres en Belgique vont diminuer.

xyz
le 27 Novembre 2010 17h41

Que dit la France ? en lisant ici bas le dernier discours du président... www.marianne2.fr/sarkofrance/Sarkozy-trimballe-les-agriculteurs_a269.html 

xyz
le 30 Novembre 2010 14h16

Danone montre le mauvais exemple de la contratualisation. Voir l'article sous référence. www.lefigaro.fr/matieres-premieres/2010/11/29/04012-20101129ARTFIG00714-lait-danone-modernise-ses-contrats-avec-les-producteurs.php 

Envoyer
Fermer

La ferme

par Stechou , le 02 Décembre 2022 14h50

Hier à la radio, dans la rubrique faillite et compagnie, deux mots pour dire que chaque jour une ferme disparaît tout les jours à ce tarif il faudra encore dix ans pour venir a bout de cette vermin

\"Qui veut la peau des vaches ?\" - Nouveau livre de Claude Aubert

par Terre vivante, le 30 Novembre 2022 10h30

Les vaches ont mauvaise réputation : elles éructent du méthane, leurs viande et lait seraient mauvais pour la santé, elles ne sont plus rentables après quelques années… Et si le problème vena

L’optimisation de la pulvérisation – Comment faire mieux avec moins ?

par Benoît GEORGES, le 18 Novembre 2022 11h38

Formation continue PHYTOLICENCE le 28 novembre 2022 à 13h à l\'ISIa Huy (rue Saint Victor 3, 4500 Huy). Elle sera dispensée par Sylvain Collienne. N\'oubliez pas de prendre votre carte d\'identité

SPW

par Frank, le 18 Novembre 2022 11h16

J\'ai payé la taxe sur les eaux usées au mois d\'août et , surprise... ce matin ladite taxe est déjà de retour à payer pour le 14 janvier 2023 !!!! ça devient carrément du harcèlement là. Ils

Coin de prairie - Rénovation de prairie permanente de fin d\'été

par Benoît GEORGES, le 09 Novembre 2022 22h16

Mardi prochain le 15 novembre à 10h sur une parcelle située à Tohogne (Durbuy), présentation de l\'essai mis en place en septembre dernier relatif à la rénovation de prairie permanente de fin d\'

Douceur record en octobre: tout bénéfice pour nos agriculteurs

par Benoît GEORGES, le 05 Novembre 2022 00h23

Un reportage de VEDIA avec Vincent Schyns de Bilstain : \"Il n’y a plus de saison. Avec des températures qui dépassent de 10 degrés les normales saisonnières, ce mois d’octobre pourrait être l

Les plus commentés

    20 commentaires
  1. Quel avenir
  2. 9 commentaires
  3. Natura 2000
  4. 9 commentaires
  5. SPW

Les plus aimé

    26 j'aimes
  1. par Pipo : Quand j etais petit avec 1 L de lait tu pouvais t acheter un Mars maintenant c est 3 L de lait pour ...
  2. 20 j'aimes
  3. par Laitier.: Même à 65 cents....y aura plus de repreneur...traire 365 jours par ans, plus personne ne veux fair...
  4. 19 j'aimes
  5. par Phil.0: C'est bien joli de laisser monter les prix par des spéculateurs mais quand nos enfants devront payer...