Les transformations en cours du métier d’éleveur laitier

par Ir JM Moreau, le 24 Novembre 2010 15h53

Le SB de la semaine passée a publié un article au sujet d'une récente étude réalisée par l'Institut de l'élevage en France.

Dans le contexte actuel changeant, il s’agissait de comprendre les préoccupations des éleveurs, d’appréhender leurs nouvelles compétences à acquérir, et de déterminer les freins et motivations liées à la formation.

Ce rapport de 25 pages est extrêmement intéressant à lire. Ses conclusions rejoignent le billet que j'avais publié au sujet d'une publication américaine de Purdue mettant en évidence la nécessité de raisonner comme un CFO. Dans ce cas-ci, les éleveurs sont conscients des bouleversements en cours et à venir même s’il leur est difficile de les appréhender. Ils jugent que ces changements sont en train de transformer leur métier d’éleveur, qui les fait passer du statut de 'livreur de lait' à celui de 'gestionnaire'. Une des clés permettant la réussite de cette tran



...

henri porte des lilas
le 25 Novembre 2010 07h28

La formation et des compétences à acquérir via les écoles spécialisées, c'est très important ....mais les écoles d'agriculture se désertent ? Peu de motivation et perspectives peu réjouissantes. Comment concevoir une planche à billet pour financer l'avenir des éleveurs ???? Cela est une très haute école en Amérique peut-être ...

richard3
le 25 Novembre 2010 18h07

Monsieur Moreau il est vrai que beaucoup d?agriculteurs ne connaissent pas leurs prix de revient de leurs productions, même en France ou pourtant la tenue d?une comptabilité réel et exigée à partir d?un chiffre d?affaire moyen sur deux ans dépassant 77 000€. Pour moi je trouve cela inamissible, le premier devoir d?un chef d?entreprise c?est de connaitre ses chiffres, c?est aussi la cause de l?incompréhension de beaucoup de producteurs lorsque l?on dit que cela ne serre à rien de produire plus si vous ne savez pas vendre avec un prix correcte, (la gestion c?est l?art des combinaisons rentables) à pour croire qu?il n?y a que les canadiens qui savent compter. Je vous envois un article des utopistes www.lelezard.com/communique-508472.html 

Envoyer
Fermer

Être grossier, ça libère !

par Oeil, le 21 Juin 2024 14h52

Vous nous faites chier avec vos formations, vos journées d\'études, vos projets à la noix sur moins d\'émissions, moins de ceci, plus de cela, ... Mais on ne voit aucune aide pour nous aider à sor

Formation éleveurs ovins : classification et abattage

par College des producteurs, le 18 Juin 2024 11h06

Pour les éleveurs ovins qui souhaitent apprendre à mieux finir leurs agneaux et comprendre les problématiques de l\'aval de la filière ainsi que l’impact de leurs pratiques sur la qualité de la

J\'observe...et vous...

par Jacques Martin , le 18 Juin 2024 10h10

Ayant dans mon entourage des jeunes dans le milieu agricole, école ou autres, j\'observe une évolution et je me demande quel est l\'avenir des fermes de production lait, viande,...bref avec des animau

A 24h des élections

par Pfff , le 08 Juin 2024 07h00

Une idée ce matin, à la traite, ... Tous les partis parlent de la PAC, alors que c\'est de toute façon figé pour une grosse partie de la législature. Par contre, je n\'ai entendu aucun parti dir

Festival de l\'Agroécologie et de l\'Agriculture de Conservation des Sols

par Benoît GEORGES, le 31 Mai 2024 11h38

Connaissez-vous Stephan Jansen et la Ferme de Freloux où est organisé le Festival de l\'Agroécologie et de l\'Agriculture de Conservation des Sols en 2024 - FA²C 24 les 19 et 20 juin prochains ? C

Festival de l\'Agroécologie et de l\'Agriculture de Conservation des Sols

par Benoît GEORGES, le 31 Mai 2024 11h08

????Connaissez-vous Stephan Jansen et la Ferme de Freloux où est organisé le Festival de l\'Agroécologie et de l\'Agriculture de Conservation des Sols en 2024 - FA²C 24 les 19 et 20 juin prochains ?

Les plus commentés

    24 commentaires
  1. Hausses
  2. 24 commentaires
  3. Ça y est !
  4. 23 commentaires
  5. Benoît Cassart député !

Les plus aimé

    24 j'aimes
  1. par Humour: Il est temps de faire une synthèse. Il faut donc moins de bétail mais quand même encore un peu po...
  2. 22 j'aimes
  3. par Humour: 40.000.000 d'euros d'indemnités à distribuer pour les parlementaires qui ne sont pas réélus.
    Plus ...
  4. 22 j'aimes
  5. par Bordelland: Il n’est pas facile de vivre de l’exploitation si il n’y a pas une rentrée extérieur autre p...