Brésil – UE : polémique autour du quota Hilton

par Ir JM Moreau, le 22 Novembre 2010 16h53

Le Brésil dispose d'un quota annuel dit « Hilton » de 10.000 tonnes de bœuf. Lors de la dernière période (juillet 2009 – juin 2010), il n'a pu en livrer que moins de 10%. Les viandes « Hilton » (viandes de haute qualité répondant à une série de critères stricts définis réglementairement) sont soumises à un droit de douane de 20%, à comparer aux droits normaux de 3.041 euros la tonne + 12,8%, ce qui représente pour les découpes Hilton une différence de l'ordre de 3.000 USD la tonne. Une des raisons de cette faible performance tient à la traçabilité exigée (identification électronique des animaux destinés à fournir le quota à partir du sevrage ou de 11 mois) que les producteurs brésiliens n'ont pu réussir à mettre en œuvre. Avant, l'âge était défini sur base de la dentition. L'âge est important car pour bénéficier d'un certificat Hilton, les animaux doivent avoir moins de 36 mois. Un autre critè...

par le carolo
le 23 Novembre 2010 09h48

pour réduire la famine dans le monde c'est pas de l'organisation mondial du commerce que l'on a besoin mais bien de l'organisation de la production de denrée alimentaire ???

007
le 23 Novembre 2010 17h43

Demander à Karel De Gucht assisté bientôt par le jean-luc Demarty qui passe du lait à la viande !!, de faire noter sur les étiquettes internationales que la viande est produite sur 1 ha d'étable hors sol avec des aliments dénudés de toutes traçabilités comme le Brésil peut le faire à l'image de son carnaval ... Mais comme ils ont la cote via des Berlusconi, et d' autres pervers... la chair est appelée 'Hilton', cela passe mieux sur les sites ... viandeux. C'est pas mieux que Mac Donald et malbouffe...

Envoyer
Fermer

\"Qui veut la peau des vaches ?\" - Nouveau livre de Claude Aubert

par Terre vivante, le 30 Novembre 2022 10h30

Les vaches ont mauvaise réputation : elles éructent du méthane, leurs viande et lait seraient mauvais pour la santé, elles ne sont plus rentables après quelques années… Et si le problème vena

Quel avenir

par Stechou , le 28 Novembre 2022 15h18

Il serait intéressant de savoir combien on de repreneurs, dans mon cas, dans 3 à 4 ans les laitières auront disparu ( même pour un prix élevé du litre de lait, c\'est mort ), j\'en ai encore pour

Location panneaux coffrage

par Jeune agri , le 23 Novembre 2022 09h47

Une adresse pour de la location et/ou la mise en œuvre de panneaux coffrage (banches) = cadre alu panneau coffrage. Je prévois de renforcer un mur porteur d\'un bâtiment et qui sert également de

Rappel : Expiration des phytolicences

par Benoît GEORGES, le 20 Novembre 2022 11h04

Pensez à renouveler vos phytolicences avant le 24 novembre en vous inscrivant à des formations continues. Sans celle-ci, vous ne pouvez ni acheter, ni stocker, ni vendre, ni utiliser, ni conseiller

Quelles perspectives pour la recherche agronomique publique?

par Benoît GEORGES, le 13 Novembre 2022 10h01

Repenser la place de la recherche agronomique publique face aux enjeux sociétaux, environnementaux et climatiques. C\'est la thématique qui va réunir des prestigieux conférenciers.cières. Gratuit,

Machine ou machination ?

par Phil.0, le 09 Novembre 2022 10h50

Petit conflit avec un devis ce matin... Je fais un tour sur la bourse et là, qu\'est ce que c\'est ti que je vois ???? L\'acier en chute libre et retour à des prix de 2014... Je demande donc au vendeur

Les plus commentés

    26 commentaires
  1. Lait
  2. 20 commentaires
  3. Quel avenir
  4. 16 commentaires
  5. Valtra

Les plus aimé

    26 j'aimes
  1. par Pipo : Quand j etais petit avec 1 L de lait tu pouvais t acheter un Mars maintenant c est 3 L de lait pour ...
  2. 20 j'aimes
  3. par Laitier.: Même à 65 cents....y aura plus de repreneur...traire 365 jours par ans, plus personne ne veux fair...
  4. 20 j'aimes
  5. par Phil.0: Les gars de natura2000, la propriété privée ils ne connaissent pas. Tu les retrouveras au milieu ...