Brésil – UE : polémique autour du quota Hilton

par Ir JM Moreau, le 22 Novembre 2010 16h53

Le Brésil dispose d'un quota annuel dit « Hilton » de 10.000 tonnes de bœuf. Lors de la dernière période (juillet 2009 – juin 2010), il n'a pu en livrer que moins de 10%. Les viandes « Hilton » (viandes de haute qualité répondant à une série de critères stricts définis réglementairement) sont soumises à un droit de douane de 20%, à comparer aux droits normaux de 3.041 euros la tonne + 12,8%, ce qui représente pour les découpes Hilton une différence de l'ordre de 3.000 USD la tonne. Une des raisons de cette faible performance tient à la traçabilité exigée (identification électronique des animaux destinés à fournir le quota à partir du sevrage ou de 11 mois) que les producteurs brésiliens n'ont pu réussir à mettre en œuvre. Avant, l'âge était défini sur base de la dentition. L'âge est important car pour bénéficier d'un certificat Hilton, les animaux doivent avoir moins de 36 mois. Un autre critè...

par le carolo
le 23 Novembre 2010 09h48

pour réduire la famine dans le monde c'est pas de l'organisation mondial du commerce que l'on a besoin mais bien de l'organisation de la production de denrée alimentaire ???

007
le 23 Novembre 2010 17h43

Demander à Karel De Gucht assisté bientôt par le jean-luc Demarty qui passe du lait à la viande !!, de faire noter sur les étiquettes internationales que la viande est produite sur 1 ha d'étable hors sol avec des aliments dénudés de toutes traçabilités comme le Brésil peut le faire à l'image de son carnaval ... Mais comme ils ont la cote via des Berlusconi, et d' autres pervers... la chair est appelée 'Hilton', cela passe mieux sur les sites ... viandeux. C'est pas mieux que Mac Donald et malbouffe...

Envoyer
Fermer

Hauteur de fauche (épisode 5) Faune

par Benoît GEORGES, le 10 Juin 2022 19h02

La fauche est une action brutale qui impactera fortement la faune sauvage présente sur la prairie et aux alentours. Le premier effet de la fauche concerne la mortalité des animaux vivant dans le cou

SONDAGE du Centre de Michamps

par Benoît GEORGES, le 10 Juin 2022 18h24

Répondez via le lien : forms.gle/W6xPRGp7ZiVQo9Je6  Le Centre de Michamps (Bastogne) met en place différents essais sur ses propres parcelles mais aussi directement chez des agriculteurs. Ce qu

ENQUÊTE - Perspectives de reprise des exploitations: quel est le ressenti des producteurs ?

par Benoît GEORGES, le 08 Juin 2022 21h35

docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScxOkaMw41elYmv4DKFLit2sgzvV_8Jv7EweZ3xQRLeY2Y1mQ/viewform  Cette courte enquête a comme objectif d\'interroger les producteurs sur leur ressenti par rapport à la rep

Hauteur de fauche (épisode 4) Valeurs alimentaires

par Benoît GEORGES, le 06 Juin 2022 09h13

Pour se dresser vers le haut et accéder à la lumière, une plante doit \"solidifier\" sa tige, et même plus précisément la base de sa tige. Les feuilles les plus proches du sol sont aussi les premi

ADAPTATIONS à la SECHERESSE

par Benoît GEORGES, le 02 Juin 2022 08h19

DES PISTES DE RÉPONSES À DES QUESTIONS FACE AU CLIMAT agriculture.wallonie.be/-/vous-souhaitez-anticiper-les-secheresses-  La Direction de la Recherche et du Développement du SPW Agriculture vou

Appel à projets d’accompagnements de jeunes porteurs de projets d’installation en agriculture et en horticulture

par Benoît GEORGES, le 01 Juin 2022 00h02

agriculture.wallonie.be/appel-a-projets-d-accompagnements-de-jeunes-porteurs-de-projets-d-installation-en-agriculture-et-en-horticulture  Cet appel est ouvert du 1er juin au 30 juin 2022 à midi.

Les plus commentés

    20 commentaires
  1. Le beurre au lait cru de la ferme de Warde primé par la Province de Hainaut
  2. 20 commentaires
  3. Nouveaux passeports bovins
  4. 15 commentaires
  5. Foire de Libramont

Les plus aimé

    19 j'aimes
  1. par Limousin : Henri, je compare prix au guichet 2019 et 2022, si madame Natacha ne compte que sur les professionn...
  2. 19 j'aimes
  3. par Arel: Tout à fait d'accord avec polémique, je trouve honteux qu'il y a autant de discussions à ce sujet. ...
  4. 17 j'aimes
  5. par Franchement : Mais,qui,va encore investir dans un bâtiment agricole à 1 million d €.....