PAC post 2014 : idées

par lr JM Moreau, le 14 Novembre 2010 18h47

Parmi les différents lobbies qui tentent d'influencer la PAC du futur, on trouve un groupe fort actif qui s'est baptisé ARC2020 ( http://www.arc2020.eu ) pour « Agricultural and Rural Convention », ou « Convention pour l’Agriculture et le milieu rural ». C’est une émanation de la Fondation Charles Léopold Mayer, « Pour le progrès de l’Homme ». Cette structure de droit suisse soutient des actions de type « Paix et droits de l’homme », « Finances solidaires », « Logiciel libre » etc. ARC est fortement active : nombreux contacts avec les services du Commissaire Ciolos, les parlementaires européens et les médias. Parmi les initiateurs de ce regroupement on trouve : « Forum Synergies », pour un développement rural durable, le « Groupe de Bruges » un think-tank d’universitaires et d’anciens ministres de l’agriculture, « PREPARE » un réseau d’initiatives de développement du milieu rural en Euro...

richard3
le 14 Novembre 2010 20h32

un peu comme au Canada pour la production laitière en somme,c'est vrai cela serai insupportable d'être si bien payé

JM Moreau
le 18 Novembre 2010 19h44

Cher Monsieur le Pay Je vous saurais gré de relire attentivement l'article : les arguments environnementaux présentés sont ceux des promoteurs du projet et je pense qu'ils méritent réflexion. Vous avez des idées arrêtées sur le sujet et je ne veux pas ouvrir une polémique stérile, surtout que sans me connaître, vous voulez me faire licencier (!?) et me rendez indigne du monde agricole. Je répète pour la xème fois que je pense que chaque type de production a sa place dans notre monde et qu'exclure l'une ou l'autre au nom d'une idéologie est hors de propos. Au consommateur à exprimer ses choix lors de ses actes d'achat. Je pense aussi que nous sommes dans un pays démocratique, ce que vous semblez oublier. Le choix d'une publication dans le SB ne dépend heureusement pas d'un Ministre. Enfin, je ne vois pas le rapport entre un article visant à informer de projets en gestation et des polémiques qu'il suscite avec l'achat de blocs de terres par le Boerenbond, qui à ma connaissance est une association de fermiers chargée de défendre les intérêts de ses membres. Pour terminer, je répète aussi ce que j'ai déjà écrit sur ce site : je ne suis inféodé à aucun parti, aucun homme ou femme politique, aucun syndicat, aucune entreprise qu'elle soit agro-industrielle, agro-chimique, productrice de semences ou vendeuse de machines. Bonne chance dans vos activités !

le Pay
le 18 Novembre 2010 23h35

Un projet comme celui que vous défendez va se faire au détriment de l'agricuture familiale, de nombreuse fermes vont encore disparaitre et vous vous en foutez au nom de la démocratie. Un boulanger qui a trop de pain il le jette et en fait moins le lendemain, nos laiteries nous insites en produire toujours plus avec pour conséquences un prix qui se casse la figure, elle garde ses marges, mais c('est nous qui trainquons. Nous avons investi sur base de quotas qui devaient nous guarantir un revenu, et maintenant on change les règles du jeu et par deçu le marché un vient cautionner des projets pareils qui nez vont qu'empirer la surproduction .C'est un drame social qui est en train de se passer mais ça vous n'en parlez pas, cà ne vous concerne pas monsieu Moreau. Votre salaire ne diminue pas lui.

FRV100
le 19 Novembre 2010 09h35

@ Moreau Le boerenbond n'est pas une association de fermiers, c'est l'ETAT dans l' Etat!

JM Moreau
le 19 Novembre 2010 10h06

@ le Pay Vous avez une opinion sur mes idées qui n'est pas fondée, mais c'est votre problème, pas le mien. Avant de lancer vos affirmations, relisez l'article : ce projet (rien n'est encore lancé) est en cours d'élaboration au RU, pas en Belgique et encore moins en RW. La situation au RU est différente de celle que vous connaissez, ne fût-ce que par le quota moyen. Les pressions de la grande distribution ont été telles que le 'drame social' que vous annoncez est déjà une réalité : depuis des années maintenant, le quota anglais n'est plus produit au point que certains craignent manquer de lait 'national'. La structure de transformation est aussi très différente de la notre : peu de poudres en concurrence avec les pays à faible coût de production. Ce projet se positionne donc dans un contexte économique différent du nôtre. Je suis en l'espèce un 'messager' : on ne tue pas le messager si le message ne plait pas.

le Pay
le 19 Novembre 2010 12h54

Votre conclusion sur les proposyioons de l'arc: Chacun appréciera, selon ses convictions idéologiques, les conséquences sur son exploitation et ses revenus si de telles propositions devaient être adoptées : limiter notre production à nos besoins (souveraineté alimentaire) nécessitera de douloureux ajustements pour les secteurs excédentaires, sans garantie de compensations ... Par une conclusion pareille vous n'êts pas messager neutre je m'excuse, Vous prenez le parti de ceux qui produisent beaucoup trop et qui cassent ainsi les prix, nous ne demandons pas de compensations nous, nous voulons uiun prix juste pour un produit de qualité. Sur un messager comme vous je tire à boulets rouges monsieur Moreau.

JM Moreau
le 19 Novembre 2010 20h19

@ le Pay Ma conclusion se veut réaliste dans le contexte général actuel. Depuis des mois je le répète. Qui acceptera qu'une minorité impose ses vues à une majorité, ce que des gens comme vous veulent faire en empêchant des milliers de vos collègues de produire comme ils l'entendent et en se repliant sur soi. Vos collègues fermiers de France, d'Espagne, d'Allemagne, des Pays-Bas, d'Irlande (qui a un plan d'augmenter sa production de lait de 50% entre 2015 et 2020) seront-ils d'accord ? Pensez-vous que les milliers de chômeurs et minimexés auront les moyens de payer une nourriture 30 à 40% plus chère parce qu'on limiterait dans toute l'UE la production agricole et que ceux qui travaillent accepteront que l'on augmente leurs allocations pour cette raison ? Pensez-vous que les gouvernements accepteront que des pans entiers de l'agro-industrie (dont certains fleurons sont des coopératives de producteurs) créatrice de valeur et d'emplois de qualité soient fermés parce que l'on se replierait sur des marchés étriqués ? Vous aurez besoin de beaucoup de boulets rouges maintenant que l'on connaît les propositions de la Commission !!!

richard3
le 20 Novembre 2010 19h09

Pourquoi vouloir envers et contre tout maintenir une situation qui ne peut être acceptable pour les producteurs de lait, et les autres. À qui profite le commerce mondial dîtes moi ? À une si petite minorité de riches qui ne se rendent même pas compte du mal qu?ils font, leurs biens étant gérés par des PDG salariés à qui ils demandent des dividendes à deux chiffres. Qui défendez-vous ? L?avenir des producteurs Européens en les jetant en pâture au marché mondial en sachant très bien qu?il ne pourront jamais s?aligner sur les prix de revient mondiaux .Oui c?est vrai certains s?en sortes mieux que d?autres, dans une classe de 30 élèves il y a cinq derniers mais ceux-ci disparus il y aura toujours cinq derniers et vous ferez partis un jour de ceux là. Vous m?attristez plus que vous ne me mettez en colère, vous me faites pitié mais j?ai de moins en moins d?indulgence envers vous dirigeants fonctionnaires qui ne prenez pas la balle au bon pour nous aider à sauver l?avenir de nos jeunes, dommage cela pourrait aller plus vite. Dans tous les pays ultras libéraux, les dirigeants font machine arrière les Etats-Unis viennent de comprendre qu?il ne restait plus que 80 000 producteurs, l?Australie vient de perdre 40% en 10ans, et leurs constats, c?est de comprendre que demain il ne manquera pas d?agriculture mais d?agriculteurs surtout en élevage et que rien qu?aux Etats -Unis cela fait plus de 100 000 emplois en plus, et chez nous combien ???? Arrêtez de vous battre pour soutirer des aides, tous les économistes, les politiques ont compris que la répartition des bénéfices est loin d?être équitable même le Président le dit (les prix aux producteurs on baissés de 20% alors que dans le même temps ils n?ont baissés que de 1.5% à la consommation). Messieurs j?en ai gros, vous avez détruis ce que nos grands parents ont construits mais je ne vous tiens pas pour responsable tout comme moi vous n?avez pas connus la guerre alors la démocratie vous avez tendance à l?oublier .Mais sans

Envoyer
Fermer

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Résultats du concours du Beurre de ferme au lait cru salé de la Province du Hainaut

par Benoît GEORGES, le 13 Mai 2022 21h55

21 beurres hainuyers étaient en lice cette année. Sur le podium de cette édition 2022, nous avons en troisième position: Ferme de la bosse jauque ensuite, la seconde place revient à Ferme de la

La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

par Benoît GEORGES, le 06 Mai 2022 11h38

La pluie n\'est pas beaucoup tombée au cours de ces dernières semaines. Depuis le début de l\'année, il a plu 30% de moins que prévu. Cette sécheresse complique le travail des agriculteurs dans pl

Herbe sur pied

par Ouvaton, le 04 Mai 2022 09h40

Bonjour à tous, alors que la saison pédale déjà par manque d\'eau et de chaleur. Les terres ne se réchauffent pas. Je viens de trouver du foin à acheter sur pied à 20€ la boule. J\'ai de l\'e

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 17 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )