Prix internationaux de la viande bovine

par lr JM Moreau, le 08 Novembre 2010 18h45

Il y a quelques temps, je postais un billet relatif au marché brésilien du boeuf. La revue 'La France agricole' en a fait sa une cette semaine. La tendance constatée sur ce marché n'est pas isolée, comme on peut le constater sur le graphique ci-après.

Après une baisse à partir de la mi 2008, conséquence de la crise, les prix sont repartis à la hausse depuis quelques mois, ce qui traduit la reprise de la demande à laquelle l'offre n'est pas en mesure de répondre en raison du manque de bovins, ceci pour divers motifs selon les pays concernés.

Selon la FAO, cette tendance à la hausse se consolidera car l'offre ne croitra pas aussi vite que la demande, tirée principalement par les pays en développement et le Moyen-Orient.

Après une baisse à partir de la mi 2008, conséquence de la crise, les prix sont repartis à la hausse depuis quelques mois, ce qui traduit la reprise de la demande à laquelle l'offre n'est pas en mesure de répondre en raison du manque de bovins, ceci pour divers motifs selon les pays concernés.

Selon la FAO, cette tendance à la hausse se consolidera car l'offre ne croitra pas aussi vite que la demande, tirée principalement par les pays en développement et le Moyen-Orient.

par le carolo
le 08 Novembre 2010 20h02

la fnsea bloque les abattoir BIGARD depuis ce matin ; a mon avis elle se trompes encore volontairement de cible, pour moi c'est les centrales d'achat de la grande distribution qui écrase les prix de toutes les productions aussi bien la viande le lait les pommes les poires etc...

xyz
le 10 Novembre 2010 18h44

C'est le moyen de pression idéale pour faire baisser les prix indigènes. Cette viande étrangère peu contrôlée nourrit les innocents qui pensent manger de la qualité.... con-gélée...

par le crolo
le 11 Novembre 2010 19h52

pour 5 cent euro Bigard débloque,la fnsea est contente 15 euro par bovin et il vont surement faire un cumulait ...

JM Moreau
le 12 Novembre 2010 10h02

@ xyz Pouvez-vous expliciter votre raisonnement à savoir que des prix internationaux en hausse sont un moyen de pression (par qui ?) pour faire baisser nos prix ? Un prix résulte de la rencontre de l'offre et de la demande et tous les analystes, du GIRA (privé) à la FAO/OCDE en passant par FAPRI (université dont les modèles économétriques font référence) et l'USDA, concordent pour prévoir une hausse des prix. Chez nous, c'est la baisse de la demande qui pèse sur les prix, crise oblige.

xyz
le 13 Novembre 2010 03h31

@ Moreau Si vous regardez bien le graphique des courbes des 4 pays représentés par rapport à sept 2008, les prix n'ont pas encore atteints leur niveau d'antan, donc les prix évoluent mais restent pondérés en dessus du niveau basique, ce qui veut dire que le prix d'achat de ces viandes reste encore attrayant et sert de dumping .... cqfd

Envoyer
Fermer

Demande à tous les gens qui entourent les agris

par Œil , le 31 Mai 2024 19h09

Vu la persistance de cette météo exécrable, le report de bon nombre de travaux, l\'affouragement pour certains des troupeaux en pâture et surtout le moral en berne des professionnels du secteur agr

Festival de l\'Agroécologie et de l\'Agriculture de Conservation des Sols

par Benoît GEORGES, le 31 Mai 2024 11h38

Connaissez-vous Stephan Jansen et la Ferme de Freloux où est organisé le Festival de l\'Agroécologie et de l\'Agriculture de Conservation des Sols en 2024 - FA²C 24 les 19 et 20 juin prochains ? C

Festival de l\'Agroécologie et de l\'Agriculture de Conservation des Sols

par Benoît GEORGES, le 31 Mai 2024 11h08

????Connaissez-vous Stephan Jansen et la Ferme de Freloux où est organisé le Festival de l\'Agroécologie et de l\'Agriculture de Conservation des Sols en 2024 - FA²C 24 les 19 et 20 juin prochains ?

Récolte première coupe .

par lewallon , le 30 Mai 2024 20h54

Le mois de Mai s\'achève avec au moins 3 semaines de pluie. Il y aura eu du 8 au 12 Mai pour réaliser des premières coupe dans des bonnes conditions. En espérant qu\'il y ait moins de pluie la sem

L\'heure où les choses vont coincer

par Pfff, le 21 Mai 2024 10h29

Ce matin, affouragement d\'un lot qui normalement s\'en tire toute la saison au pâturage. Et une question qui me taraude ? Ne va-t-on pas connaître une décroissance de notre agriculture ? Que l\'on

Projet de biomonitoring des agriculteurs - ISSeP

par ISSeP-Gismondi, le 16 Mai 2024 17h42

Bonjour L’institut Scientifique de Service Public (ISSeP, Liège) est en charge de réaliser une étude de biomonitoring humain spécifique pour les utilisateurs professionnels de produits phytopha

Les plus commentés

    26 commentaires
  1. Manque de fourrages
  2. 24 commentaires
  3. Foin
  4. 24 commentaires
  5. Duel Tellier - Borsus

Les plus aimé

    40 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Certe cette météo n'arrange rien au moral du monde agricole et autres ( bâtiment ...) mais ne fau...
  2. 35 j'aimes
  3. par Lucky: Tous corruptibles, tous corrompus, tous pourris jusqu'à la moelle.
    Ce qu'ils veulent c'est l'argent et ...
  4. 25 j'aimes
  5. par Arel: Je ferai bien comme Stechou mais cette rébellion risque encore de me coûter entre 40 et 80 euros a...