Prix internationaux de la viande bovine

par lr JM Moreau, le 08 Novembre 2010 18h45

Il y a quelques temps, je postais un billet relatif au marché brésilien du boeuf. La revue 'La France agricole' en a fait sa une cette semaine. La tendance constatée sur ce marché n'est pas isolée, comme on peut le constater sur le graphique ci-après.

Après une baisse à partir de la mi 2008, conséquence de la crise, les prix sont repartis à la hausse depuis quelques mois, ce qui traduit la reprise de la demande à laquelle l'offre n'est pas en mesure de répondre en raison du manque de bovins, ceci pour divers motifs selon les pays concernés.

Selon la FAO, cette tendance à la hausse se consolidera car l'offre ne croitra pas aussi vite que la demande, tirée principalement par les pays en développement et le Moyen-Orient.

Après une baisse à partir de la mi 2008, conséquence de la crise, les prix sont repartis à la hausse depuis quelques mois, ce qui traduit la reprise de la demande à laquelle l'offre n'est pas en mesure de répondre en raison du manque de bovins, ceci pour divers motifs selon les pays concernés.

Selon la FAO, cette tendance à la hausse se consolidera car l'offre ne croitra pas aussi vite que la demande, tirée principalement par les pays en développement et le Moyen-Orient.

par le carolo
le 08 Novembre 2010 20h02

la fnsea bloque les abattoir BIGARD depuis ce matin ; a mon avis elle se trompes encore volontairement de cible, pour moi c'est les centrales d'achat de la grande distribution qui écrase les prix de toutes les productions aussi bien la viande le lait les pommes les poires etc...

xyz
le 10 Novembre 2010 18h44

C'est le moyen de pression idéale pour faire baisser les prix indigènes. Cette viande étrangère peu contrôlée nourrit les innocents qui pensent manger de la qualité.... con-gélée...

par le crolo
le 11 Novembre 2010 19h52

pour 5 cent euro Bigard débloque,la fnsea est contente 15 euro par bovin et il vont surement faire un cumulait ...

JM Moreau
le 12 Novembre 2010 10h02

@ xyz Pouvez-vous expliciter votre raisonnement à savoir que des prix internationaux en hausse sont un moyen de pression (par qui ?) pour faire baisser nos prix ? Un prix résulte de la rencontre de l'offre et de la demande et tous les analystes, du GIRA (privé) à la FAO/OCDE en passant par FAPRI (université dont les modèles économétriques font référence) et l'USDA, concordent pour prévoir une hausse des prix. Chez nous, c'est la baisse de la demande qui pèse sur les prix, crise oblige.

xyz
le 13 Novembre 2010 03h31

@ Moreau Si vous regardez bien le graphique des courbes des 4 pays représentés par rapport à sept 2008, les prix n'ont pas encore atteints leur niveau d'antan, donc les prix évoluent mais restent pondérés en dessus du niveau basique, ce qui veut dire que le prix d'achat de ces viandes reste encore attrayant et sert de dumping .... cqfd

Envoyer
Fermer

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

Résultats du concours du Beurre de ferme au lait cru salé de la Province du Hainaut

par Benoît GEORGES, le 13 Mai 2022 21h55

21 beurres hainuyers étaient en lice cette année. Sur le podium de cette édition 2022, nous avons en troisième position: Ferme de la bosse jauque ensuite, la seconde place revient à Ferme de la

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

Herbe sur pied

par Ouvaton, le 04 Mai 2022 09h40

Bonjour à tous, alors que la saison pédale déjà par manque d\'eau et de chaleur. Les terres ne se réchauffent pas. Je viens de trouver du foin à acheter sur pied à 20€ la boule. J\'ai de l\'e

\"Sauvons Bambi\", des drones pour sauver les faons

par Benoît GEORGES, le 24 Avril 2022 10h09

Que tous les agriculteurs sachent qu\'il est possible d\'intervenir gratuitement grâce à des #drones pour repérer les animaux (faons, chevreuils, levrauts, nids) qui peuvent se cacher dans les hautes

PROTECT’eau recrute deux bacheliers en agronomie (H/F/X)

par Benoît GEORGES, le 23 Avril 2022 19h28

???? OFFRE D’EMPLOI ???? Vous avez la fibre environnementale et une expérience en agronomie ? Le rôle de conseiller vous va comme un gant ? ???? PROTECT’eau propose l’emploi qu’il vous faut

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )