Changement d'orientation dans la politique laitière Suisse

par le crack (extrait de la presse de l'EMB), le 10 Octobre 2010 10h08

L'European Milk Board salue la décision du Conseil national suisse de soutenir les producteurs de lait avec la mise en place de décisions à caractère obligatoire Hamm, 06.10.2010 : « Le Conseil national suisse a serré le frein au dernier moment. La majorité du Conseil a décidé que ce seront les producteurs de lait qui décideront à l’avenir si et comment des règles à force obligatoire devront entrer en vigueur », a déclaré Romuald Schaber, président de l’European Milk Board (EMB). Il salue cette démarche politique importante mise en œuvre en Suisse. Si les règles à force obligatoire prises pour la production laitière s’appliquent à tous les producteurs de lait on peut éviter la surproduction qui tire les prix vers le bas. Si la deuxième chambre du Parlement -le Conseil des États- approuve cette décision, les producteurs de lait suisses pourront définir dans quelle mesure l'ensemble des producteur...

JM Moreau
le 10 Octobre 2010 18h45

Communiqué de la Fédération des producteurs suisses de lait (FPSL) au sujet de la motion à laquelle fait allusion le communiqué de l'EMB (www.swissmilk.ch/fr/portrait/medias/communiques-de-presse.html)  On peut être pour ou contre la motion du Conseiller national Andreas Aebi, que le Conseil national a décidé à une nette majorité de transmettre au Conseil des États. Les producteurs de lait concernés toutefois ont droit à une présentation correcte des faits. Nous regrettons, dans cette affaire, que la motion Aebi soit une fois de plus évoquée de manière indifférenciée comme un simple contingentement par les instances fédérales. De manière générale, on entend par contingentement une limitation stricte des quantités par exploitation. Cette définition ne s?applique absolument pas au contenu de la motion Aebi, qui ne préconise qu?une taxe incitative prélevée sur les quantités supplémentaires pour lesquelles il n?existe pas de demande promettant une plus value décente. La taxe est plafonnée à 30 centimes par kilo, mais devrait être en réalité encore nettement plus modeste. Elle se distingue ainsi considérablement de l?ancienne déduction pour dépassement de contingent, laquelle équivalait à une sanction ou de fait à une interdiction de la production. Par ailleurs, la taxe incitative doit être redéfinie et approuvée chaque année par les deux tiers des producteurs. La motion Aebi demande seulement au Conseil fédéral d?accorder la force obligatoire à cette décision, de manière à ce que celle-ci s?applique également à ceux qui ne sont pas membres de la Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL. La motion Aebi est une mesure d?entraide des producteurs qui ne coûte rien au contribuable et n?induit pas non plus d?augmentation des prix pour le consommateur. Par contre, elle a pour effet de stabiliser le marché du lait et empêche un nouveau recul marqué des prix à la production, et ce dans l?intérêt des familles paysan-nes

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

\"Sauvons Bambi\", des drones pour sauver les faons

par Benoît GEORGES, le 24 Avril 2022 10h09

Que tous les agriculteurs sachent qu\'il est possible d\'intervenir gratuitement grâce à des #drones pour repérer les animaux (faons, chevreuils, levrauts, nids) qui peuvent se cacher dans les hautes

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. Les circuits courts : une filière encore rentable?
  4. 6 commentaires
  5. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )