Brésil : hausse des prix à la production

par lr JM Moreau, le 30 Août 2010 08h57

Des 31 sites d’enquêtes quotidiennes à propos du prix des bovins destinés à l’abattage (boi gordo) d’un bureau d’étude brésilien, seules 3 (Ouest de Bahia, Maranhão e Alagoas) n’enregistrent pas le prix le plus élevé de l’année. Cette situation découle, selon l’interprétation du bureau, du fait que la sécheresse y étant survenue un plus tardivement, elle interfère encore avec l’offre d’animaux pour abattage, les prix n’ayant pas encore repris comme dans le reste du pays.

L’examen des prix montre une hausse moyenne de 17,5% depuis le début de l’année, atteignant même 22% au Mato Grosso do Sul. Ci-après un graphique illustrant cette hausse (échelle de gauche en reais de droite eu USD). A noter que les prix du bétail sur pied au Brésil s'expriment en 'reais par arroba', l'arroba (@) étant une vielle unité de mesure arabe puis portugaise qui correspond à ± 15 kg. 1 BRL = 0,447 euros. ...


Cette hausse est due à la difficulté des abattoirs d’acheter des animaux, l’offre réduite étant la conséquence d’abattages élevés de femelles les dernières années en raison de la faible rentabilité de la spéculation, ce qui a relevé les prix des remplacements de maigres pour les ateliers d’engraissements conduisant à une forte réduction du nombre de bêtes placées.

Un autre facteur qui influence le marché est la sécheresse qui, conformément aux attentes, a réduit l’offre d’animaux terminés en pâtures.

Ces deux facteurs de réduction de l’offre oblige les abattoirs à relever leurs prix pour arriver à acheter la matière première dont ils ont besoin. De nombreux abattoirs ont mis en chômage technique leurs employés par suite des grosses difficultés d’approvisionnement qu'ils ont rencontré.

Les autorités encouragent l’augmentation de femelles afin d’améliorer la compétitivité brésilienne.

Le Brésil est le premier exportateur de viande bovine. La productivité de l’élevage bovin est spectaculaire : en 30 ans, la production a augmenté de 227% avec une augmentation de seulement 4% de pâtures, ce qui fait dire aux autorités que le Brésil n’a pas besoin de défricher pour augmenter sa production. Cette hausse de productivité leur a aussi permis de diminuer de 29% les émissions de méthane par kg de viande produite, soit la plus grosse réduction des pays producteurs de viande bovine.

La hausse du pouvoir d’achat de la population tire aussi la consommation interne, ce qui donne d’intéressantes perspectives au secteur.

Envoyer
Fermer

Elevage et agriculture de précision pour répondre aux enjeux écologiques

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 19h09

[Vidéo] A l\'occasion des 150 ans du Centre wallon de Recherches agronomiques/CRAW, RTBF Info a réalisé un reportage qui met en exergue la \"PRECISION\" pour l’économie, l’écologie et le rendemen

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

Transmission d\'exploitations agricoles - Enquête pour les cédants et les repreneurs

par Benoît GEORGES, le 07 Mai 2022 16h16

Dans le cadre de son TFE en agronomie à la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy, et de son stage à la FJA, Léa Rouxhet réalise une enquête. Si vous avez transmis votre exploitation agricole ou a

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

\"Sauvons Bambi\", des drones pour sauver les faons

par Benoît GEORGES, le 24 Avril 2022 10h09

Que tous les agriculteurs sachent qu\'il est possible d\'intervenir gratuitement grâce à des #drones pour repérer les animaux (faons, chevreuils, levrauts, nids) qui peuvent se cacher dans les hautes

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. À 17 ans, il réalise un documentaire sur l’agriculture de demain

Les plus aimé

    29 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...