La croissance ferme en Chine améliore les perspectives de croissance du marché laitier

par Ir JM Moreau, le 08 Juillet 2010 19h18

Selon la Banque Nationale australienne (NAB), la croissance économique en Chine, soutiendra le marché mondial du lait, mais cete progression vers le haut ne sera pas un chemin tranquille. L'économie chinoise connaîtra une croissance de 10,5% cette année 'laquelle sous-tend une forte demande pour l'industrie laitière', selon l’étude de la NAB. Les importations de produits laitiers du pays avaient déjà fait un bond de 45% en glissement annuel en avril, stimulées par une émigration vers les villes et une urbanisation croissante laquelle est associée avec des supermarchés mieux équipés et une plus grande utilisation de réfrigérateurs. La demande de lait étrangers en particulier, a été alimentée par les suites du scandale de la mélamine. La hausse de la consommation de protéines par habitant est également un facteur favorable aux produits laitiers. Toutefois, le secteur laitier doit, selon l’étude, être pr...

le crack
le 08 Juillet 2010 22h06

Baser une politique laitière sur un marché potentiel quiest celui de la Chine peut-être dangereux. En effet, la Chine achètent du terrain en Afrique et au Brésil pour éviter le commmerce international....

JM Moreau
le 09 Juillet 2010 19h56

@ Monsieur le crack Exact, la Chine (et d'autres qui agissent au nom de leur souveraineté alimentaire) investissent dans des terres afin de contrôler la production des matières premières dont ils auront besoin. En ce qui concerne le lait, ce n'est pas en Afrique qu'ils le produiront. La Chine, par des partenariats, développe sa production en investissant massivement dans des exploitations. C'est pourquoi ils ont besoin de céréales et de protéines pour nourrir ce cheptel (souvent '0 grazing') et c'est ce qu'ils envisagent de produire outre-mer (aussi pour leurs élevages de porcs et de volailles). ls sont aussi intéressés par les oléagineux destinés à la fabrication de biodiesel. Leur production de lait croît ainsi de ± 2,5% ... mais en même temps, la demande croît de ... 5% par an ! Cette différence est fournie par des importations. Une étude récente montrait que 300 millions de chinois consommaient l'équivalent de 50 l de lait par an et le reste, soit 1 milliard, seulement 8 l de lait ! Faites vous même le calcul du potentiel quand ce milliard de chinois en viendra à consommer ce que leurs compatriotes plus chanceux consomment. N'oubliez pas que le développement économique s'accompagne partout par une 'occidentalisation' de la consommation, favorisée par l'implantation des distributeurs comme Walmart, Carrefour, Tesco tandis que les distributeurs locaux prennent exemple sur ces sociétés internationales. Fromages frais, laits fermentés, yogurt à boire et autres produits ont des croissances importantes qui donnent des idées à ceux qui disposent des technologies et qui s'appuyent sur une recherche performante. Un autre rapport récent montrait aussi que la Belgique se distingue par sa faiblesse en termes d'innovations dans le secteur, contrairement au RU, aux Pays-Bas, à l'Allemagne, à la France et à l'Irlande. Par hasard (?) c'est dans ces pays que l'export est le plus développé ...

par le carolo
le 10 Juillet 2010 09h00

@ jm Moreau; y a pas que la chine qui importe des protéine l'Europe en est le plus gros importateur mondial solvable en chine aussi le nombre d'agriculteur diminue et va gonfler les villes demain les nouveau citadin chinois seront des client de la nouvelle grande distribution chinoise hier il vivait heureux dans les campagne à l'air pur et ne demandais rien à personne mais on savait les exploiter facilement.

JM Moreau
le 10 Juillet 2010 14h53

@ le carolo Il faut bien nourrir nos batteries de poulets et de porcs et alimenter nos laitières hautes productrices, même si certains voudraient que l'on diminue notre consommation de viande, voire de lait et que l'on mange directement le soja que l'on importe (voir le prix décerné à ALPRO la semaine passée et les commentaires dithyrambiques faits autour !). Question : comment se fait-il que des gens 'heureux de vivre dans les campagnes à l'air pur' émigrent en masse ? Ne pensez-vous pas que ces personnes, tout autant exploitées dans les villes, sont à la recherche d'un mieux vivre ? C'est aussi le cas des africains attirés par les lumières de notre Europe. L'histoire a été de tous temps faite d'émigrations : voyez toutes ces bourgades aux USA qui portent des noms des villages wallons quittés, villages où probablement on était aussi supposé vivre heureux dans des campagnes à l'air pur. Plus près de notre époque : combien d'exploitations wallonnes ont elles été reprises par nos compatriotes du Nord qui ont ainsi quitté leurs campagnes à l'air pur (il n'y avait pas autant de porcheries à l'époque !).

Prophète
le 10 Juillet 2010 17h57

@ Jm Moreau Oui, les citadins préfèrent vivre en campagne, mais alors respecter le droit d'aînesse, avec les odeurs et les bruits de tracteurs.! Pour vivre dans ma commune campagnarde de Silly, il faut deux traitements et deux voitures o.k mais nous sommes dans les meilleurs et riches communes de province. Plein de projets de constructions... mais attention plein de vols venant de ... non élucidés. Les africains sont corrects. Mais que penser de tous les autres ..qui boivent Alpro au lieu de notre bon lait FAIREBEL..

JM Moreau
le 11 Juillet 2010 16h04

@ M ou Mme Prophète Les citadins qui préfèrent la campagne sont tous citoyens de nos pays nantis aux moyens suffisants pour financer deux voitures et le reste (les activités des enfants loin du domicile par exemple). Ils recherchent une image idyllique et oublient comme vous le dites les contraintes dues aux activités traditionnelles et que les coqs comme les merles chantent dès le lever du jour. Certains (gouvernement wallon par exemple) trouvent même que retirer des terres de la production agricole en créant des zonings permet de créer de l'activité économique, niant de ce fait que l'agriculture est une activité économique essentielle pour nourrir la population ... Les habitants des campagnes chinoises auquel M le carolo faisait référence en trouvant qu'ils étaient heureux de vivre dans leurs campagnes préfèrent eux émigrer vers les villes. Je demandais à le carolo pourquoi, à son avis, des gens heureux quittent leurs familles, leurs habitudes, etc pour aller vers ces villes qui, selon lui, vont les exploiter. Peut-être un autre complot des multinationales ?

le crack
le 11 Juillet 2010 18h41

@ JM Moreaux je ne sais pas si les gens sont plus heureux de vivre en ville mais je sais bien que lors d'un contrôle ou l'autre il ne vaut jamais avoir à faire un fils d'agriculteur n'ayant su s'installer ou à un vétérinaire n'ayant su faire carrière. Alors, sont-ils si heureux...?

par le carolo
le 11 Juillet 2010 20h40

@ jm moreau;l' homme de tout temps à cherchez à faire fortune à parcouru le monde à la recherche du meilleur, le meilleur pour mois c'est la chaleur d'un foyer dans la campagne entourer de mes enfants mêmes ci c'est dans une cabane.

JM Moreau
le 12 Juillet 2010 10h59

@ M le carolo N'oubliez pas que chez nous, il est possible, partout, d'éduquer ses enfants, de se faire soigner etc ... Nous vivons dans un pays nanti. Ailleurs dans le monde, ce n'est pas le cas et beaucoup, avant de faire fortune, cherchent seulement à pouvoir survivre et espèrent donner une meilleure vie à leurs enfants en quittant les campagnes. La misére qui fait que plus de 1 milliard d'hommes dans le monde souffrent de la faim, c'est surtout dans les campagnes de pays comme la Chine, le Congo, le Brésil, etc ... que cela existe. J'espère que pour vous le meilleur soit encore à venir.

Envoyer
Fermer

La FERTILISATION des PRAIRIES dans le contexte actuel

par Benoît GEORGES, le 08 Décembre 2022 08h21

Dans le cadre des activités d\'hiver de l\'AREDB d\'Ourthe-Amblève-Theux-Verviers et du Comice agricole, Jérôme GENNEN, Directeur d\'AGRA-OST, vous présentera une conférence sur un sujet d\'actualit

Natura 2000

par Frank, le 02 Décembre 2022 16h41

Y en a t il d\'autres ici qui ont été pris en otages par cette vaste spoliation? Toute l\'année on est priés de se plier aux nombreuses contraintes dont certaines, comme le fait de ne même pas pouv

\"Qui veut la peau des vaches ?\" - Nouveau livre de Claude Aubert

par Terre vivante, le 30 Novembre 2022 10h30

Les vaches ont mauvaise réputation : elles éructent du méthane, leurs viande et lait seraient mauvais pour la santé, elles ne sont plus rentables après quelques années… Et si le problème vena

Quel avenir

par Stechou , le 28 Novembre 2022 15h18

Il serait intéressant de savoir combien on de repreneurs, dans mon cas, dans 3 à 4 ans les laitières auront disparu ( même pour un prix élevé du litre de lait, c\'est mort ), j\'en ai encore pour

Rappel : Expiration des phytolicences

par Benoît GEORGES, le 20 Novembre 2022 11h04

Pensez à renouveler vos phytolicences avant le 24 novembre en vous inscrivant à des formations continues. Sans celle-ci, vous ne pouvez ni acheter, ni stocker, ni vendre, ni utiliser, ni conseiller

Quelles perspectives pour la recherche agronomique publique?

par Benoît GEORGES, le 13 Novembre 2022 10h01

Repenser la place de la recherche agronomique publique face aux enjeux sociétaux, environnementaux et climatiques. C\'est la thématique qui va réunir des prestigieux conférenciers.cières. Gratuit,

Les plus commentés

    27 commentaires
  1. Lait
  2. 20 commentaires
  3. Quel avenir
  4. 16 commentaires
  5. Valtra

Les plus aimé

    26 j'aimes
  1. par Pipo : Quand j etais petit avec 1 L de lait tu pouvais t acheter un Mars maintenant c est 3 L de lait pour ...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: Les gars de natura2000, la propriété privée ils ne connaissent pas. Tu les retrouveras au milieu ...
  4. 20 j'aimes
  5. par Laitier.: Même à 65 cents....y aura plus de repreneur...traire 365 jours par ans, plus personne ne veux fair...