Viande bovine - Quelques nouvelles

par Ir JM Moreau, le 05 Juillet 2010 11h55

Les exportations brésiliennes de bœuf en juin (125.300 tec) ont, selon les données officielles, progressé de 6,7% (+ 7,1% en valeur) par rapport à mai, représentant le volume mensuel le plus important depuis septembre 2008. Comme attendu, l’Argentine de son côté n’a pas réussi à remplir son quota Hilton de 28.000 tonnes (seconde fois en 30 ans). Il semble, selon le marché, que seulement 17.000 t auraient été exportées. Ceci est dû au nouveau système de distribution des licences exposé dans un billet précédent. L’Uruguay, important fournisseur de l’UE, dont le troupeau bovin selon l’USDA s’élève à quelques 11,8 million de têtes et est libre de fièvre aphteuse avec vaccination, entend atteindre la traçabilité totale de son troupeau bovin pour 2011. L’obligation a été établie par une loi de 2006. Par ailleurs, sous réserve de l’accord des autorités de concurrence, le brésilien JBS, ...

par Erik
le 06 Juillet 2010 07h15

Monsieur JL Demarty à déclarer au congres de la FWA la viande bovine est trop chère je vêt en importer 20 % en plus les industriel en ont besoin. le super directeur a oublier de préciser ou c'est trop chère chez le consommateur ou le producteur, trop chère chez le producteur alors il doit nous donner les solution pour baisser les coup de production exp, surprime les charge sociale, les contrainte environnementale, le bien être animal, nous autoriser les hormone, supprimer les contrôle PAC, AFSCA,TVA,CONTRIBUTION,alors on sera peut être moins chère et pas sure encore de l'être, nous donner accès au prairie grasse, ex 2500000h de foret wallonne ont brule tout et ont obtiens 250000h de prairie pas chère du tout, abattre le bétail a la ferme réduira encore les frais et surtout les intermédiaire...

JM Moreau
le 06 Juillet 2010 11h44

@ Monsieur le carolo La stratégie de JBS est de contrôler la chaîne au maximum et de se placer sur tous les marchés de production (Brésil, Argentine, USA, Australie) pour alimenter les marchés de consommation (Europe, USA, Japon). Vous n'ignorez probablement pas que notre UE est importatrice nette de viande et qu'elle a ouvert un quota 'erga omnes' pour de la viande de haute qualité à droit nul. Les feed lots US achètent des broutards de 9-12 mois et les engraissent avant abattage à 18-20 mois. Traditionnellement ils sont boostés aux hormones 'naturelles', d'où le conflit avec l'UE qui refuse d'importer cette viande et qui a ouvert le contingent cité ci-dessus pour régler ce conflit. Si JBS a acheté ce feed lot de 130.000 têtes et qu'il annonce vouloir définir une alimentation en mesure de répondre aux attentes de ses clients, comprenez que ce sera très certainement une alimentation qui permette de répondre aux exigences européennes. Au Brésil, les éleveurs sont très réticents à s'inscrire dans les systèmes de traçabilité exigés pour l'exportation vers l'Europe, ce qui fait que JBS et ses confrères exportateurs ont des difficultés pour trouver les animaux de qualité en quantité suffisante. Le quota Hilton n'a d'ailleurs pas pu être rempli par le Brésil. D'où ce positionnement de JBS en Australie et aux USA. Pour alimenter leurs feed lots, les industriels de la viande ont besion des éleveurs qui produisent les broutards dont ils ont besoin. Ces éleveurs sont bien organisés et les systèmes ce commercialisation sont plus transparents que chez nous. @ Erik La viande dont il est question est une viande destinée à la transformation industrielle et non à la production des morceaux 'nobles'. Traditionnellement c'est la viande en provenance des réformes. Et comme le troupeau laitier diminue en raison des quotas, l'offre diminue aussi avec des prix élevés pour ce type de viande.

par le carolo
le 06 Juillet 2010 12h26

@ jm moreau ;pour analyser les hormones contenue dans la viande les rein la rate le foie et la vessie doive être présent sur la carcasse pendue au moment du test; la viande de haute qualité américaine donc vous faite mansion monsieur moreau est découpée en morceau noble emballer sous vide date conservation environ trois mois, comment les super contrôleur de gibert houis vont il pouvoir réaliser un test hormones fiables a l'arrivée en Europe. bien vous avez monsieur moreau c'est impossible à faire alors mois le carolo j'appelle sa de deux manières concurrence déloyale et attitude criminelle.

JM Moreau
le 06 Juillet 2010 19h55

@ Monsieur le carolo Posez la question à Gilbert Houins.

par le carolo
le 07 Juillet 2010 08h57

@ JM MOREAU : la question je l'ais poser à sabine laruel et phillipe clérenne elle en est consciente se dit ne pas savoir agir, alors à quoi serre un ministre fédérale ...

Envoyer
Fermer

AG de Fourrages Mieux le 29/05 à Brux-Lierneux

par Benoît GEORGES, le 26 Mai 2024 20h48

Mercredi 29 mai prochain à Brux (Lierneux) l\'équipe de Fourrages Mieux vous donne rendez vous pour son assemblée générale avec des exposés techniques sur le pâturage, les semis de prairie et la

Pulvérisateur

par Un voisin , le 22 Mai 2024 09h59

Habitué du site, mais pas envie d\'être reconnu ;-) quel est la différence entre un pulvérisateur porté et traîné, j\'avais un porte c\'est la galère pour l\'attacher, limité en charge ( 1500l )

Projet de biomonitoring des agriculteurs - ISSeP

par ISSeP-Gismondi, le 16 Mai 2024 17h42

Bonjour L’institut Scientifique de Service Public (ISSeP, Liège) est en charge de réaliser une étude de biomonitoring humain spécifique pour les utilisateurs professionnels de produits phytopha

Fermage: c\'est quoi ce b....l ?

par Cricri63, le 14 Mai 2024 13h28

Bon voilà: je suis propriétaire en indivision avec ma tante de terrains agricoles venant de mes grands-parents autrefois exploitants. Ces terrains sont loués depuis les années 60 et il y a déjà

La petite ferme

par Pfff, le 10 Mai 2024 07h25

Pour alimenter le débat émis par @Stechou sur un poste précédent qui nous dit ceci : \"quand je compte tout les services environnants afsca, arsia, lois sociales, ... ; mes aides y passent\" Dans n

Actualités du secteur avicole : suivi des dossiers

par College des producteurs, le 02 Mai 2024 12h50

Daniel COLLIENNE, Yolin TARGE, Dominique RAES-LEHAIRE et Laurent DECALUWE, éleveurs avicoles au sein du Collège des Producteurs, organisent une réunion de la filière le mardi 21 mai à 19H00 à l

Les plus commentés

    22 commentaires
  1. Meteo
  2. 18 commentaires
  3. Puceron betterave
  4. 18 commentaires
  5. Prix des veaux?

Les plus aimé

    73 j'aimes
  1. par Tacotac: Ça fait beaucoup de questions pour quelqu'un qui sait tout sur tout.
  2. 71 j'aimes
  3. par Lucky: Tu as un problème avec les " petits wallons" le Charlie?
    Pourquoi traiter les collègues francophones...
  4. 58 j'aimes
  5. par Charlot: Gitan toi même le demeuré.
    Comme dirait Albert einstein, le malheur avec les esprits fermés comme...