Réflexions autour du lait équitable

par Ir JM Moreau, le 21 Mai 2010 17h08

L’engagement dans l’achat d’un produit témoigne du degré d’investissement de l’acheteur par rapport à un produit. La mise sur le marché d'un lait labellisé 'équitable' alors que le commerce équitable qui concerne des produits originaires de pays en voie de développement a acquis une reconnaissance incontestable, confronte la filière à certains défis. Premier défi : la concurrence. Ces dernières années ont vu se multiplier les labels censés garantir au consommateur l’achat d’un produit à forte teneur éthique alors qu’il n’existe pas de loi garantissant au consommateur le contenu éthique des produits qu’il achète au même titre qu’est garantie la composition de la brique de lait. Aujourd’hui, dans la plupart des pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), chacun peut, en toute légalité, créer son propre label « Équitable », fondé sur son propre...

jmf
le 21 Mai 2010 18h29

Si 'commerce équitable' est le système d'échange visant à assurer des revenus décents aux paysans des pays en voie de développement ( PED), l'Europe a repris à son compte le concept équitable et qui est symbolisé dans l'activité laitière par les vaches 'Faironika'. Il s'agit bien d'un mouvement européen venant de la base créé par des agriculteurs qui ont le courage de gérer leurs produits naturels et de suivre la logique qui veut que tout bon travail mérite salaire honnête. En d'autres termes, arrêter la malbouffe qui envahit nos supermarchés et à quel prix ? Le marché joue avec la crédulité des gens avec des publicités trompeuses et trop flatteuses Le mot 'équitable' est certificateur d'un produit sain et d'un prix juste qui assure un revenu décent aux différents maillons de la chaîne qui ont produit et mis en vente ce lait. Le consommateur peut être sûr de la qualité du produit car l'étiquette de l'emballage est la carte d'identité complète et correcte . Dans le cas du lait Fairebel, il est indiqué sur l'emballage même que le lait vendu contribue à un meilleur revenu pour les agriculteurs belges qui est donc de 10 cents reversés par la coopérative Faircoop composés de 10 agriculteurs. Ce n'est donc pas un lait de marque de magasins ! mais bien de la source rurale à l'adresse du commerçant soucieux de sa santé et fier de son achat équitable. Si accord Fedis- producteurs a déjà existé avant, on n'a plus trop confiance ....

mirabelle
le 21 Mai 2010 19h36

j'interviendrai seulement sur ce sujet qu'à propos de la confiance qu'accordent les consommateurs à ce nouveau lait équitable : bien qu'il ne soit pas en vente depuis longtemps et le mot qui revient majoritairement dans la bouche des consommateurs en ce moment : c'est l'adjectif : 'délicieux.' Des acheteurs sachant que je suis coopératrice m'interpellent et n'en disent que le plus grand bien... A consommer sans modération...

le laitier
le 22 Mai 2010 09h31

plainte démesurée de la part du crioc (centre de recherche et d'information des organisations de consommateurs) alertée par la filière wallonne du lait ce matin sur vivacité...à propos de fairebel... On en dérange tellement...

xyz
le 22 Mai 2010 16h58

y aurait -il encore en Wallonie un animal ... atteint de la langue bleue ???

Stephane Delautre-Drouillon
le 22 Mai 2010 18h08

L?EXCEPTION AGRICULTURELLE à L?OMC L?objet de ce propos n?est pas de critiquer globalement la mondialisation. Notre seule ambition est de démontrer que le secteur de l?agriculture, que nous connaissons bien, est très différent de tous les autres et qu?en raison de ses spécificités, il est absolument incompatible avec le libre-échange mondial et doit donc faire l?objet d?une politique particulière ... www.audace.org/News_database/exception-agriculturelle_Cancun_propos-rec-par-AUDACE.pdf  sdd@audace.org

mirabelle
le 22 Mai 2010 19h14

à xyz je pense que ça doit être pire que la langue bleue... peut-être la fièvre Q?

Envoyer
Fermer

Pauvre CBL

par Pfff, le 17 Avril 2024 09h16

Ils ont vraiment l\'art de tirer profit de toute fatalité ! La CBL et nos politiques sont bel et bien responsables du dégoût des producteurs. Non seulement nos conditions de travail sont en décal

Le SRA Ardenne Eifel fête ses 50 ans d\'existence ce dimanche à Petit-Thier

par Benoît GEORGES, le 11 Avril 2024 11h47

Affiliés ou anciens affiliés, agents ou anciens agents, sympathisants, anciens administrateurs, venez pour cette fête exceptionnelle ! Vous ne vous êtes pas encore inscrits pour le repas ? Il est

Réforme

par Délation , le 04 Avril 2024 20h40

Êtes-vous informé qu\'une laiterie vendrait du lait a perte ? Et que peut-être cela ne la dérangerait pas d\'aller en faillite pour peut-être ne pas à devoir un jour peut-être payer les parts aux

Ma haie, du 01/04 au 31/07, je la laisse tranquille.

par Benoît GEORGES, le 31 Mars 2024 19h12

Cette obligation s’applique uniquement aux agriculteur·rice·s (la loi prévoit une interdiction stricte en zone agricole) mais c’est un bel exemple à suivre pour tous et toutes en faveur de la

Prairie

par News, le 26 Mars 2024 12h09

La région wallonne s\'inquiète de voir le ratio prairie permanente atteindre le plancher. Dès l\'année prochaine, le labour des prairies pourrait être soumis à autorisation et dès l\'année suivan

Découverte d\'applis

par Jeune agri , le 20 Mars 2024 07h02

Je viens de découvrir l\'existence de quelques applications smartphone. Qui peut me dire qui se cache derrière ce nom ? Je ne connais pas du tout mais étrangement les couleurs du logo et le siège

Les plus commentés

    26 commentaires
  1. Pauvre CBL
  2. 25 commentaires
  3. Correction RTK
  4. 14 commentaires
  5. L\'Europe ?

Les plus aimé

    27 j'aimes
  1. par Mon avis: Désolé de vous l'apprendre si vous ne le saviez pas, mais le parlement européen est corrompu jusqu...
  2. 21 j'aimes
  3. par Humour: On va faire un petit sondage.
    Les visiteurs nés avant 1980 cliquent sur le pouce rouge. Ceux nés a...
  4. 20 j'aimes
  5. par pinpin: Cbl et laiteries qui se tracassent parce que les laitiers font comme les rats, ils quittent le navir...