Pétition OGM

par JJ Leblanc, le 13 Avril 2010 13h23

La Commission Européenne vient d'autoriser la culture d'OGM en Europe, ignorant les préoccupations des citoyens. Je viens de signer une pétition appelant à une recherche scientifique indépendante et à un moratoire sur le développement des OGM. Avec 1 million de signatures, nous avons la possibilité de présenter une proposition de loi à la Commission Européenne. Signez ci-dessous et allons jusqu'à 1 million:

http://www.avaaz.org/fr/eu_health_and_biodiversity/98.php?cl_taf_sign=6WxqaMzP

Merci!

Iconoclaste
le 13 Avril 2010 17h31

Lorsque le train est apparu, les memes gens ont certifié que cela allait faire tourner le lait des vaches. Autour de l'an 2000, l’ESB allait provoquer des centaines de milliers de morts. J’en passe et des meilleures. Cette hantise de tout ce qui est potentiellement dangereux est un déni de l'humanité. L'Homme a toujours eu la volonté de forcer son destin et de générer des progrès susceptibles de lui apporter un mieux être : c’est ce qui nous permet de vivre dans une société de nantis. Si la société peut et doit parfois imposer des restrictions, ces dernières doivent être basées sur le bon sens et non pas sur des anticipations de type astrologique.

le terre à terre
le 13 Avril 2010 20h12

@ icinoclaste la miante et ses dérivés était-elle une anticipation de type astrologique?

Culto
le 13 Avril 2010 21h24

Le problème avec les ogm c'est qu'ils ne sont soumis à aucune législation. Les multinationales semencières font donc ce qu'elles veulent. Qu'on commence d'abord par légiférer avant de laisser faire n'importe quoi.

Vasco des Flandres
le 14 Avril 2010 00h10

@ Iconoclaste Désolé Ico mais les ogm n'apporteront en aucun cas un meillieur revenu à la majorité des agriculteurs sur le long terme dans le contexte actuel. Si ces fameuses variétés arriveront dans nos campagnes (en suppossant qu'elles n'y sont pas encore, je n'en suis pas encore si sûr?), je crois que la production de par exemple céréals, betteraves et pommes de terre risquent de monter encore, ce qui provoquerait forcément une baisse des prix, déjà qu'ils sont très (trop) bas. Ne me comprenez pas mal, je ne suis pas entièrement contre non plus, mais il faut absolument que tout ça soit mieux encadré. Pourquoi pas l'autoriser pour par exemple le soja, tout en l'encadrent dans un plan européen. On pourrait par exemple s'imaginer une culture de soja-ogm en Europe avec un bon plan de developpement et une bonne tracabilité, pour l'élevage bovin. Maintenant on les achète quand-même du Brésil, Amérique etc, = tracabilité éfficasse n'en parlons pas. Ainsi on pourrait également obtenir une mellieur indépendance européenne et vis-à-vis de l'OMC, cela ne ferait pas du tord. On pourrait se permettre de mieux proteger les frontières de l'Europe, enfin si elles existeront encore. Le tout c'est qu'il faut une volonté politique et rapide pour mettre tout ça en place, et la c'est pas gagné. Le gros problème c'est comme dit Culto, c'est les grosses multinationales qui mènent la danse. A nous tous d'arreter la musique ou de changer la musique à temps.

Iconoclaste
le 14 Avril 2010 16h18

@ Vasco des Flandres Votre illustre modèle, Vasco da Gama, premier européen à avoir ouvert la route de l' Inde en contournant l'Afrique il y plus de 500 ans, n’avait pas peur de l’inconnu. Les temps semblent avoir changé. C’est notre frilosité qui condamnera l’agriculture : les millions d’agriculteurs qui ailleurs utilisent des variétés dites OGM sont, je pense, comme tous les agriculteurs, des entrepreneurs qui évaluent leurs risques correctement et savent faire un calcul de rentabilité basé sur les résultats des essais comparatifs avant de prendre une décision et non des girouettes qui tournent au gré des vents et des rumeurs. Si les fermiers brésiliens, alors que les OGM étaient interdits, importaient des semences en fraude de l’Argentine, c’est parce que celles-ci leur assuraient des revenus plus importants. Tout comme nos éleveurs importent des médicaments non agréés chez nous pour leur efficacité prouvée et les avantages qu’ils assurent. Je répète : si la société peut et doit parfois imposer des restrictions, ces dernières doivent être basées sur le bon sens et non pas sur des anticipations de type astrologique.

vachekyrie
le 14 Avril 2010 21h32

@ iconocaste La seul frilosité que j'ai c'est qu' une fois que les OGM seront autorisé, nous seront (nous agriculteur) pieds et poings liés a la merci des multinationales qui commercialise semences, phytos, engrais etc ... Je veux bien du progrès mais pas en' condamnant ' les générations futures a être dépendant de ces financiers! Quel est aujourd'hui l'intérêt réel a commercialiser des OGM si ce n'est dans un but purement spéculatif!!

Vasco des Flandres
le 15 Avril 2010 01h36

@ Iconoclaste Les temps n'ont pas changé, rassurez-vous. Vous en êtes la preuve.

ça bouge
le 23 Avril 2010 09h56

accepter les OGM c'est denouveau entrer dans une réelle dépendance vis-à-vis des multinationales et qu'il est impossible de s'en dépetrer.Il suffit de lire le désastre que ça cause chez les agriculteurs argentins et autres .Combien se sont retrouvés sur la paille suite au procès que les mutinationales leurs ont fait. Outre la dépendance le GRIIGEN(Comité de Recherche et d'iInformation Indépendantes sur le Génie Génétique) de l'univ de Caen Rouen dénonce le manque d'études sur le long terme et sur diverses espèces. Les résultats que nous recevons sont orchestrés par les multinationales Quid de l'inocuité!!! Des signes de toxicité sont déjà préoccupants malgré la faiblesse expérimentale (foie reins....)

Envoyer
Fermer

L\'heure où les choses vont coincer

par Pfff, le 21 Mai 2024 10h29

Ce matin, affouragement d\'un lot qui normalement s\'en tire toute la saison au pâturage. Et une question qui me taraude ? Ne va-t-on pas connaître une décroissance de notre agriculture ? Que l\'on

Projet de biomonitoring des agriculteurs - ISSeP

par ISSeP-Gismondi, le 16 Mai 2024 17h42

Bonjour L’institut Scientifique de Service Public (ISSeP, Liège) est en charge de réaliser une étude de biomonitoring humain spécifique pour les utilisateurs professionnels de produits phytopha

Fermage: c\'est quoi ce b....l ?

par Cricri63, le 14 Mai 2024 13h28

Bon voilà: je suis propriétaire en indivision avec ma tante de terrains agricoles venant de mes grands-parents autrefois exploitants. Ces terrains sont loués depuis les années 60 et il y a déjà

Actualités du secteur avicole : suivi des dossiers

par College des producteurs, le 02 Mai 2024 12h50

Daniel COLLIENNE, Yolin TARGE, Dominique RAES-LEHAIRE et Laurent DECALUWE, éleveurs avicoles au sein du Collège des Producteurs, organisent une réunion de la filière le mardi 21 mai à 19H00 à l

La contractualisation en filière viande bovine en France – présentation du fonctionnement et retour d’expérience de l’application d’EGALIM 2

par Collège des Producteurs, le 02 Mai 2024 11h25

Les membres du COLLÈGE des PRODUCTEURS Benoît Billa, Yves-Marie Desbruyères, Laurent Gomand et Henri Herman vous invitent à la réunion de la filière viande bovine, le 15 mai 2023 à partir de 19

L’intelligence artificielle au service des élevages porcins ’évolution de la consommation de viande

par College des producteurs, le 02 Mai 2024 11h21

Les membres du COLLÈGE des PRODUCTEURS, Patrick Siraux, Geoffrey Minne, David de Wilde, Jordan Godfriaux, vous invitent à la réunion de la filière porcine, le lundi 13 mai 2024 à 19h30 à la Mais

Les plus commentés

    19 commentaires
  1. Meteo
  2. 18 commentaires
  3. Prix des veaux?
  4. 16 commentaires
  5. Pulvérisateur

Les plus aimé

    70 j'aimes
  1. par Tacotac: Ça fait beaucoup de questions pour quelqu'un qui sait tout sur tout.
  2. 59 j'aimes
  3. par Lucky: Tu as un problème avec les " petits wallons" le Charlie?
    Pourquoi traiter les collègues francophones...
  4. 52 j'aimes
  5. par Charlot: Gitan toi même le demeuré.
    Comme dirait Albert einstein, le malheur avec les esprits fermés comme...