Pétition OGM

par JJ Leblanc, le 13 Avril 2010 13h23

La Commission Européenne vient d'autoriser la culture d'OGM en Europe, ignorant les préoccupations des citoyens. Je viens de signer une pétition appelant à une recherche scientifique indépendante et à un moratoire sur le développement des OGM. Avec 1 million de signatures, nous avons la possibilité de présenter une proposition de loi à la Commission Européenne. Signez ci-dessous et allons jusqu'à 1 million:

http://www.avaaz.org/fr/eu_health_and_biodiversity/98.php?cl_taf_sign=6WxqaMzP

Merci!

Iconoclaste
le 13 Avril 2010 17h31

Lorsque le train est apparu, les memes gens ont certifié que cela allait faire tourner le lait des vaches. Autour de l'an 2000, l’ESB allait provoquer des centaines de milliers de morts. J’en passe et des meilleures. Cette hantise de tout ce qui est potentiellement dangereux est un déni de l'humanité. L'Homme a toujours eu la volonté de forcer son destin et de générer des progrès susceptibles de lui apporter un mieux être : c’est ce qui nous permet de vivre dans une société de nantis. Si la société peut et doit parfois imposer des restrictions, ces dernières doivent être basées sur le bon sens et non pas sur des anticipations de type astrologique.

le terre à terre
le 13 Avril 2010 20h12

@ icinoclaste la miante et ses dérivés était-elle une anticipation de type astrologique?

Culto
le 13 Avril 2010 21h24

Le problème avec les ogm c'est qu'ils ne sont soumis à aucune législation. Les multinationales semencières font donc ce qu'elles veulent. Qu'on commence d'abord par légiférer avant de laisser faire n'importe quoi.

Vasco des Flandres
le 14 Avril 2010 00h10

@ Iconoclaste Désolé Ico mais les ogm n'apporteront en aucun cas un meillieur revenu à la majorité des agriculteurs sur le long terme dans le contexte actuel. Si ces fameuses variétés arriveront dans nos campagnes (en suppossant qu'elles n'y sont pas encore, je n'en suis pas encore si sûr?), je crois que la production de par exemple céréals, betteraves et pommes de terre risquent de monter encore, ce qui provoquerait forcément une baisse des prix, déjà qu'ils sont très (trop) bas. Ne me comprenez pas mal, je ne suis pas entièrement contre non plus, mais il faut absolument que tout ça soit mieux encadré. Pourquoi pas l'autoriser pour par exemple le soja, tout en l'encadrent dans un plan européen. On pourrait par exemple s'imaginer une culture de soja-ogm en Europe avec un bon plan de developpement et une bonne tracabilité, pour l'élevage bovin. Maintenant on les achète quand-même du Brésil, Amérique etc, = tracabilité éfficasse n'en parlons pas. Ainsi on pourrait également obtenir une mellieur indépendance européenne et vis-à-vis de l'OMC, cela ne ferait pas du tord. On pourrait se permettre de mieux proteger les frontières de l'Europe, enfin si elles existeront encore. Le tout c'est qu'il faut une volonté politique et rapide pour mettre tout ça en place, et la c'est pas gagné. Le gros problème c'est comme dit Culto, c'est les grosses multinationales qui mènent la danse. A nous tous d'arreter la musique ou de changer la musique à temps.

Iconoclaste
le 14 Avril 2010 16h18

@ Vasco des Flandres Votre illustre modèle, Vasco da Gama, premier européen à avoir ouvert la route de l' Inde en contournant l'Afrique il y plus de 500 ans, n’avait pas peur de l’inconnu. Les temps semblent avoir changé. C’est notre frilosité qui condamnera l’agriculture : les millions d’agriculteurs qui ailleurs utilisent des variétés dites OGM sont, je pense, comme tous les agriculteurs, des entrepreneurs qui évaluent leurs risques correctement et savent faire un calcul de rentabilité basé sur les résultats des essais comparatifs avant de prendre une décision et non des girouettes qui tournent au gré des vents et des rumeurs. Si les fermiers brésiliens, alors que les OGM étaient interdits, importaient des semences en fraude de l’Argentine, c’est parce que celles-ci leur assuraient des revenus plus importants. Tout comme nos éleveurs importent des médicaments non agréés chez nous pour leur efficacité prouvée et les avantages qu’ils assurent. Je répète : si la société peut et doit parfois imposer des restrictions, ces dernières doivent être basées sur le bon sens et non pas sur des anticipations de type astrologique.

vachekyrie
le 14 Avril 2010 21h32

@ iconocaste La seul frilosité que j'ai c'est qu' une fois que les OGM seront autorisé, nous seront (nous agriculteur) pieds et poings liés a la merci des multinationales qui commercialise semences, phytos, engrais etc ... Je veux bien du progrès mais pas en' condamnant ' les générations futures a être dépendant de ces financiers! Quel est aujourd'hui l'intérêt réel a commercialiser des OGM si ce n'est dans un but purement spéculatif!!

Vasco des Flandres
le 15 Avril 2010 01h36

@ Iconoclaste Les temps n'ont pas changé, rassurez-vous. Vous en êtes la preuve.

ça bouge
le 23 Avril 2010 09h56

accepter les OGM c'est denouveau entrer dans une réelle dépendance vis-à-vis des multinationales et qu'il est impossible de s'en dépetrer.Il suffit de lire le désastre que ça cause chez les agriculteurs argentins et autres .Combien se sont retrouvés sur la paille suite au procès que les mutinationales leurs ont fait. Outre la dépendance le GRIIGEN(Comité de Recherche et d'iInformation Indépendantes sur le Génie Génétique) de l'univ de Caen Rouen dénonce le manque d'études sur le long terme et sur diverses espèces. Les résultats que nous recevons sont orchestrés par les multinationales Quid de l'inocuité!!! Des signes de toxicité sont déjà préoccupants malgré la faiblesse expérimentale (foie reins....)

Envoyer
Fermer

Projet APIFERME - Appel aux agriculteurs

par Benoît GEORGES, le 25 Septembre 2022 18h51

Vous êtes agriculteur(-trice), et souhaitez évoluer vers une gestion agricole favorable aux pollinisateurs ? Ceci est pour vous. Si vous désirez partager votre expérience sur le sujet ou vus fair

L\'attache des bovins interdit en agriculture biologique !

par Un agri bio, le 22 Septembre 2022 22h21

Copier / coller d\'un partie de la nouvelle réglementation bio: Attache des bovins: comme dans le précédent règlement, l’attache des animaux d’élevage reste interdite, à moins que ces mesures

Newsletter SPW Agriculture en Province de LIEGE du 22-09-22

par Benoît GEORGES, le 22 Septembre 2022 19h14

Les informations et évènements agricoles en Province de Liège et en Wallonie susceptibles de vous intéresser et diffusés par le SPW Agriculture, Direction de la Recherche et du Développement, Se

Newsletter SPW Agriculture en Province de LIEGE du 09-09-22

par Benoît GEORGES, le 11 Septembre 2022 22h51

Les informations et évènements agricoles en Province de Liège et en Wallonie susceptibles de vous intéresser et diffusés par le SPW Agriculture, Direction de la Recherche et du Développement, Se

Newsletter SPW Agriculture en Province de LIEGE du 29-08-22

par Benoît GEORGES, le 03 Septembre 2022 02h06

Les informations et évènements agricoles en Province de Liège et en Wallonie susceptibles de vous intéresser et diffusés par le SPW Agriculture, Direction de la Recherche et du Développement, Se

Impacts des changements climatiques sur le bien-être des ruminants en prairie et en bâtiment - 30/08 à Malmedy

par Benoît GEORGES, le 30 Août 2022 10h23

Visite de terrain 30/08 - Malmedy Thème : \"Impacts des changements climatiques sur le bien-être des ruminants en prairie et en bâtiment : solutions d’adaptation\". ???? Dans une exploitation laiti

Les plus commentés

    26 commentaires
  1. Électricité
  2. 24 commentaires
  3. L\'attache des bovins interdit en agriculture biologique !
  4. 22 commentaires
  5. Nouvelle PAC

Les plus aimé

    26 j'aimes
  1. par PINPIN: Stetchou et Pipo Mais ça rapporte les tas de fumier voilà tout Ici dans mon coin, tous les fer...
  2. 15 j'aimes
  3. par PA25: Gardez l ' esprit ouvert à tous les modes de productions , et dites vous bien , que vous etes parmis...
  4. 14 j'aimes
  5. par Pipo: Sans etre ecolo ....ni autre Merci au bleu d avoir vendu notre autonomie energetique au francais ......