Quota laitier

par titi, le 29 Mars 2010 12h21

Je sais que cette disparition est un défi de taille pour les producteurs. Mais il faut aussi saisir la suppression des quotas comme une chance, comme la possibilité, pour les producteurs, de repartir à la conquête. Il faut penser aux jeunes agriculteurs et aux producteurs qui souhaitent étendre leur production. Pour eux, les quotas constituent un véritable carcan. J’entends dire enfin que les quotas protégeraient les petits producteurs. Ils n’ont pourtant pas empêché la disparition de plusieurs centaines de milliers d’exploitations entre 1984 et 2008. Je suis conscient que, dans certaines régions, la production laitière est essentielle et que, sans son maintien, la durabilité de la vie rurale est mise en péril. Nous allons réfléchir à des solutions adéquates. Discours de nouveau commissaire agricole

richard
le 29 Mars 2010 19h39

Souvenir Ce qui nous arrive me rappelle une visite au zoo de Maubeuge, je devais avoir 12ans. A l’entrée nous achetions des petits sachets de cacahuètes, que l’on jetait à la compagnie de singes. Je me souviens de la dextérité avec laquelle les singes les attrapaient, le mâle dominant bien sûr s’imposait, il fallait en lancer une à l’autre coin du parc pour que les plus petits singes puissent aussi en avoir. Le sachet était petit et bien sûr vite vide, plus d’amusement pour moi. Alors j’ai lancé un petit caillou, bien mal m’en a pris, le retour à l’envoyeur fut bien plus rapide et précis, je peux vous dire que j’ai très vite compris la leçon. Eh oui nous sommes les singes nous producteurs de lait !!! Les industriels nous jettent des cacahuètes, et pour la plupart « les soi-disant mâles dominants » nous sommes tous contents !!!!. Ils viennent (les indus) de nous lancer un caillou, l’augmentation de 15€/1000l nada. Alors nous on va aller ressortir nos tracteurs pour leurs renvoyer les cailloux. Et bons princes ils nous redonneront des cacahuètes, et nous serons de nouveau contents Moralité : Con tinuer à faire les singes, et vous ne ramasseraient que des cacahuètes.

le wallon
le 29 Mars 2010 19h42

Tu as raison Titi, l'avenir sans quota sera peut être meilleur !! Quand je pense que certains producteurs avaient eu la chance d'avoir de bonne référence en 1984 et puis les ont revendu au plus offrant (parfois à plus d'un euro !!) à d'autres producteurs désirant augmenter leur production ... Ceci pour dire que les quotas ont permis dé réguler la production laitière mais aussi ont permis à certains producteurs de s'endetter très lourdement !! Inadmissible !!!! Il faut tourner la page .....

eric
le 29 Mars 2010 20h55

produire pas de problème; si tu veut on va en faire un Océan tout blancs pour qui et pour quoi,?pour nourrir l Afrique et il vont te payer avec quoi des rond de carotte

loulout
le 29 Mars 2010 22h36

je prefere acheter un quota a 2€ l'amortire meme sur 20 ans si il faut en sachant que je produirai du lait a 0,47€ le litre que j'aurai les moyens de nourire une famille,d'avoire une vie de famille et non d'esclave parce-que au lieu de produire 1000000 de litres j'en ferai 400000 et je laisse vivre mon voisin et quand je prend ma retraite j'aurai capitaliser la valeur de mon quota comme une assurance pension si plus de quota ok pas de capital mais produire a 0,18 € moi j'arete

obelix
le 29 Mars 2010 23h43

si le quotas est a 2 Eur, tu n'auras plus de voisin non plus..... il auras revendu le sien et seras parti bronzer............... si demain les quotas valaient de nouveau au moins 0.5 Eur, la moitier des producteurs arrete!!!

loulout
le 29 Mars 2010 23h59

au canada ils ne sont pas tous parti se fair bronzer au usa ils sont tous en faillite comme en australie et au danemarke eu il ont pas les moyens de bronzer au soleil ils vont dormir dans le metro

Cricri
le 30 Mars 2010 08h35

S'il n'y pas d'explosion de la demande ce' seront en effet les ronds de carrottes. A qui cela pourrait-il bien profiter tout cela? Qui pourrait bien faire du lobbyng dans ce sens auprès de la commission européenne?

le crack
le 30 Mars 2010 09h23

Il me semble évident qu'agriculture durable rythme avec adapatation de l'offre à la demande à un niveau de prix rénumérateur.

eric
le 30 Mars 2010 10h37

les quota; on toujours été augmenter sans cesse pour diminuer le prix du lait les moins rentable on du se diversifier aujourd'hui l augmentation de 5% les marginalise on en voie seulement les conséquence .

L ALCOOL
le 31 Mars 2010 21h40

A la conquete de quoi ??? de plus de travaille ?!!?Ben oui plus de quota comme ca les fous du travaille pourons encore plus produire et les non esclaves du travail se ferons enterer . Certain sont trop gros et le deviendrons encore plus. y en a qui pense qu il y a que les vache et eux sur terre. moi g 1 FAMMILLE et j aimerais passer 1 peu de temps avec. Mais certains nous ecrase et ne m en laisse pas le tps. NB la plus part des deja 'GROS' sont celiba..... et le resterons. a moins que l amour est dans le pres n intervienne

pool02
le 01 Avril 2010 21h30

eh ben on es mal barre ......

le wallon
le 01 Avril 2010 21h57

Le système de quota (contingent ) sera irrémédiablement fini pour l''après 2015 !!!!! Ce n'est pas moi qui le dit mais bien notre nouveau commissaire de l'agriculture qui l'a rappellé !! Alors je conseil à tous les nouveaux futur producteurs d'attendre encore un peu pour s'installer, d 'ici 2015 ils n'auront plus l'achat de quota dans la reprise .Surtout ne plus rien acheter au fond de quota !!! Dans les années 80, les jeunes producteurs en ont rêvé de cette situation et voila que cela sera réalité d'ici 4 ans . Ce qui m 'intrigue le plus, comment va t''on réguler la production s'il n'y a plus de quota ...? Une petite anecdote : j''aurais commencé ma carrière en 1978 sans me douté qu''il y allait avoir des quotas durant plus de 30 ans et je l 'a terminerai en 2019 sans quota . Heureusement que je n'ai pas investi massivement dans cette salloperie mais bien dans des terres (qui ne perdent pas de valeur dans le temps !). Soyons optimiste, dans un mois les vaches seront de retour dans les pâture pour faire du lait économique . D 'ici l 'arrière saison 2010, il y aura sûrement du changement ....??

becassin
le 01 Avril 2010 22h45

ouille, que d'argent investi dans le quota jeune depuis 7 ans sans en accepter depuis maintenant 2 ans le maximum. Ouf, pour nous le quota jeune, c'est fini.

prophète
le 02 Avril 2010 16h20

@ Wallon : tu as donc reçu gracieusement un bon quota au début de ton installation . Cela valait de l'argent car tu as pu progresser et acheter des terres. A la fin des quotas, crois- tu vraiment que que cette valeur soit perdue... Moi j'en parlerai à Moddrikamen pour qu'il puisse défendre l'idée . Car c'est trop injuste de travailler toute une vie pour L'EUROPE alors que ses fonctionnaires recevront une pension de 12000 € par mois...

le wallon
le 02 Avril 2010 20h48

@ prophète En 1984 j'ai eu une réfrence de 220000 lires pour 40 vaches (le même nombre qu'à l'heure d'aujourd'hui !!) . En 1988 j'en ai acheté 40000 l à 50 cent et en 1992 j'en ai encore acheté 40000 l mais à 1 €/l . Depuis je n'ai plus rien acheté ! C'est vrai qu'avec 300000 litres depuis 1992 à aujoud'hui m'a permis de vivre ma famille et moi mais sans faire de folie car il ne faut pas croire que les années 80 et 90 c'était le Pérou ..... Pour ce qui est de la valeur des quotas en 2015, je doute très fort que l'Europe va nous indemniser pour tous les achats que l'on a fait par le passé .Ceux qui devraient raler encore plus, c'est les Hollandais !!

Envoyer
Fermer

Les futures prime vaches allaitantes

par Louisleon, le 22 Mai 2022 20h23

A partir de 2023 toutes vaches ou genisses seront primables avant cela il fallait une referance minimun. Il est bien malheureux qu il aie fallut attendre tous ce temps pour que celui qui avaient je va

Elevage et agriculture de précision pour répondre aux enjeux écologiques

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 19h09

[Vidéo] A l\'occasion des 150 ans du Centre wallon de Recherches agronomiques/CRAW, RTBF Info a réalisé un reportage qui met en exergue la \"PRECISION\" pour l’économie, l’écologie et le rendemen

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    30 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...