Secteur laitier canadien : un paradis blanc ?

par Ir JM Moreau, le 16 Janvier 2010 13h08

En novembre dernier, l’Institut de l’élevage, dans sa collection «Dossiers Économie de l’Élevage» a publié une étude sur le secteur laitier canadien, cité souvent en exemple, par sa stricte gestion de l’offre, pour nous sortir de la crise. Quelques aspects soulevés par l’étude sont intéressants. La politique canadienne de gestion de l’offre laitière date de 1974. Pour les producteurs, ce système a l’avantage d’assurer un prix du lait très élevé. Aux taux standards, le prix du lait payé au Canada s’est établi en 2007 et 2008 aux alentours de 0,7 US$/kg. C’est environ 40% de plus que le prix payé en France ou en Allemagne en 2008. Mais, selon les auteurs, le système présente aussi des effets pervers : en effet, la fixation du prix de soutien à un niveau visant à couvrir le coût de production médian n’encourage pas la recherche d’efficacité. Les coûts sont élevés, en partie du f...

le wallon
le 16 Janvier 2010 14h50

Le système Canadien ne vera jamais le jour en europe !!!! Souvenez vous dans les années 90 avant l'instauration de la bourse, certaines exploitations se sont lourdement endettées pour acheter des quotas à plus de 40 bef .C'était ridicule et un non sens, payer pour pouvoir vivre .

trayeur
le 17 Janvier 2010 09h06

excellente analyse d'un pays souvent pris en exemple!

Jean Pierre
le 18 Janvier 2010 00h35

Avant d'essayer de transposer ce système en Europe, il faut bien réfléchir : - par habitant, le quota canadien est 25% moins élevé que le quota européen, pour un pays dans lequel la consommation de lait fait pourtant partie des habitudes culturelles - Au nord, les glaces, A l'ouest et à l'est, l'océan. Le Canada n'a qu'une frontière à protéger, celle du sud. Et essayez une fois de la franchir... - les conditions de production sont beaucoup plus homogènes dans ce pays qu'en Europe. Et les zones plus difficiles se contentent d'approvisionner leurs marchés locaux. - la densité de population est plus faible qu'en Europe, les distances limitent la compétition entre régions. - Quand le prix est bon, on achète plus cher. En trente ans, le coût des facteurs de production a explosé (quota et terres). Par contre, il y a des leçons à en retirer en ce qui concerne: - l'implication commerciale des producteurs dans la mise en marché du lait - l'organisation du lobbying (pression sur les politiques) - la transparence dans l'organisation - l'organisation rationnelle de la collecte, domaines dans lequels les organisations de producteurs possèdent de vrais moyens et de vraies compétences.

ardennais
le 20 Janvier 2010 15h36

l union des producteurs agricoles du québec APU www.youtube.com/watch?v=YoMA1JkV-fI&feature=player_embedded 

Envoyer
Fermer

Les circuits courts : une filière encore rentable?

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 18h40

Reportage de RTBF Info avec Grégoire Bert (Les Jardins de Mimie), Florent Hawotte (Centre Interprofessionnel maraîcher) à Houyet ainsi qu’Eric Gessel et des consommateurs à Woluwé. 16 producte

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

Herbe sur pied

par Ouvaton, le 04 Mai 2022 09h40

Bonjour à tous, alors que la saison pédale déjà par manque d\'eau et de chaleur. Les terres ne se réchauffent pas. Je viens de trouver du foin à acheter sur pied à 20€ la boule. J\'ai de l\'e

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

PROTECT’eau recrute deux bacheliers en agronomie (H/F/X)

par Benoît GEORGES, le 23 Avril 2022 19h28

???? OFFRE D’EMPLOI ???? Vous avez la fibre environnementale et une expérience en agronomie ? Le rôle de conseiller vous va comme un gant ? ???? PROTECT’eau propose l’emploi qu’il vous faut

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. Les circuits courts : une filière encore rentable?
  4. 6 commentaires
  5. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )