Elevage et climat

par lr JM Moreau, le 10 Décembre 2009 22h50

Nos braves vaches sont accusées de libérer des quantités importantes de méthane ce qui donne l'occasion à certains en mal de notoriété de recommander, pour sauver la planète, de ne plus consommer de viande ni de lait, ce qui en plus nous permettrait d'améliorer notre santé. Autre chose plus sérieux. Un site américain spécialisé accueille, depuis peu, un chroniqueur européen afin de donner aux Yankees une idée de ce qu'il se passe de ce côté-ci de l'Atlantique. Sa première chronique est consacrée à une visite qu'il vient d'effecteur au Danemark. Il décrit comment une exploitation d'engraissement de porcs renoue avec la tradition de diversification des fermes, perdue avec la spécialisation visant la recherche de la productivité tout en répondant aux défis environnementaux du jour. Il s'agit d'une ferme qui associe engraissement de porcs et horticulture. La serre est construite au-dessus de la porcherie dont les ...

Vasco des Flandres
le 10 Décembre 2009 23h25

Bonne idée, il y a une solution à chaque problème, il suffit de la trouver, me pose juste une question: la tomate, n'aurait elle pas un petit gout de cochon? Faudrait-il bientot élever des porcs ou des poulets, pour pouvoir cultiver des tomates ou autres? C'est peut-être une clé pour l'avenir et l'environnement. En hollande peut-être qu'il mettront du canne (à bis) au dessus, pour rendre le système rentable.

AgriBxl
le 11 Décembre 2009 13h51

Un assez bon site sur le même sujet a été réalisé par des acteurs de la filière laitière. www.dairy-sustainability-initiative.org/Public/  Il mérite un coup d'œil mais n'est disponible qu'en anglais. Possibilité de traduction avec Google traduction.

JM Moreau
le 11 Décembre 2009 14h59

Le site signalé par AgriBxl montre que l'industrie laitière (les multinationales ...) sont conscientes de l'impact négatif en termes d'image que l'élevage en général et l'élevage laitier en particulier peut avoir alors que de nombreuses voix s'élèvent pour fustiger l'effet des GES et du méthane en particulier (50% des émissions de l'élevage) dont l'effet est quelque 20 fois plus puissant que le CO2. D'où les recherches en cours. Chez nous aussi des recherches sont menées : le CRA à Gembloux notamment conduit le projet METHAMILK (Aide à la diminution de la production de méthane des bovins laitiers au moyen d'une méthode précise et rapide d'estimation des émissions individuelles) . Ce qui est dommage, c'est que la profession n'en n'informe pas le public, laissant ceux qui condamnent l'élevage occuper l'espace médiatique.

xx
le 13 Décembre 2009 17h21

pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? les ruminants piège le carbonne via les végétaux qu'ils consomment. Ca on le savait déjà, mais pourquoi les mettre sous cloche? Les éleveurs devraient se faire payer comme DEPOLLUEUR ET NON LE CONTRAIRE. Ce qu'ils rejettent est moins important que ce qu'ils piègent et ils produisent des protéines nobles. En effet la photosynthèse permet de capter le co2, mais la pourriture le relargue très vite.La solution extrème est donc de ronduper prairies et forets pour avoir un bilan nul et adieu veaux, vaches, cochons..... cqfd

Envoyer
Fermer

Surchargé travail

par Travail, le 20 Mai 2022 14h11

Parmi les forumeurs, certains ont-ils plus vite recours au service de remplacement plutôt qu\'à l\'entreprise ou un indépendant ? Quand on est équipé bien sûr. Par exemple, remplacement pour les t

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Herbe sur pied

par Ouvaton, le 04 Mai 2022 09h40

Bonjour à tous, alors que la saison pédale déjà par manque d\'eau et de chaleur. Les terres ne se réchauffent pas. Je viens de trouver du foin à acheter sur pied à 20€ la boule. J\'ai de l\'e

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 7 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

Les plus aimé

    18 j'aimes
  1. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  2. 18 j'aimes
  3. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...