Sommet FAO sur la sécurité alimentaire

par Ir JM Moreau, le 14 Novembre 2009 12h18

La FAO organise du 16 au 18 novembre, à Rome, un sommet sur la sécurité alimentaire : Les conditions d'une nouvelle crise alimentaire restent réunies, ce qui nécessite de nouvelles actions. Selon les estimations de la FAO, plus d'un milliard d'êtres humains sont actuellement sous-alimentés à travers la planète, un nombre jamais atteint auparavant. Rien qu'en 2009, ce sont approximativement 105 millions de personnes à avoir gonflé le nombre des affamés dans le monde. C'est dire l'acuité du problème de la faim, particulièrement pour les PVD où il est beaucoup plus fortement ressenti qu'ailleurs du fait de la conjugaison des crises alimentaire et économique, si bien que le nombre de personnes souffrant de la faim ne cesse d'y augmenter et la pauvreté ne cesse de s'y accentuer avec son lot de drames et de souffrances. Depuis que l’envolée des prix des produits alimentaires avait provoqué les « émeutes de la faim » ...

ardennais
le 14 Novembre 2009 14h16

l europe ce sont des pays riche, personnes souffrira de la faim je ne vois pas l interet de se sommet

lait caillé
le 14 Novembre 2009 16h31

que tous les gros et les dirigeants ne se sucrent pas avant et le monde tournerait mieux

Ir JM Moreau
le 14 Novembre 2009 17h43

@ardennais Plus d'un milliard d'êtres humains, en majorité des agriculteurs, qui souffrent de la faim, des milliers d'enfants qui chaque jour meurent de faim ou n'ont aucune perspective (vous n'ignorez pas l'importance d'une alimentation correcte pour le développement du cerveau) me semblent une justification suffisante. Ces populations désespérées constituent les cohortes qui tentent d'arriver en Europe, aux USA ou ailleurs, au péril de leur vie ... Les invasions, de tout temps ont été le fait de peuples à la recherche de nourriture, relisez vos manuels d'histoire. Même si nous aurons toujours de l'argent pour acheter la nourriture que nous ne produirons plus, il est important que des mesures soient prises pour assurer l'alimentation des 9 milliards de personnes qui peupleront la terre dans 40 ans. La production agricole devrait doubler pour ce faire ! En égoiste vous devriez soutenir cela afin de permettre à ces populations de rester chez eux ... et à vos enfants de manger tout en vivant comme notre génération a pu vivre. Bonne chance.

Balthazard
le 14 Novembre 2009 20h44

Merci à Ir Moreau pour ses explications claires des enjeux que revêt ce sommet de la FAO. Agriculteurs des pays riches ou des pays 'pauvres' nous souffrons tous ou pouvons tous souffrir avec plus ou moins d'acuité d'un sous investissement chronique des politiques en matière d'agriculture. Sans parler des conséquences,... Voilà pourquoi nous ne pouvons rester indifférent au sommet de la FAO et surtout à ce qui y sera dit et décidé. Soutenir le contraire, c'est faire preuve d'une vision égoïste et 'court-termiste' coupable autant qu'imbécile. Heureusement que des personnes sensées n'hésite pas à faire entendre leur voix. Continuez à nous informer Monsieur Moreaux, nous avons besoin de gens comme vous. Merci à vous,

le wallon
le 14 Novembre 2009 21h20

Tous les grands dirigeants de ce monde ne devraient pas tant faire de pronostique dans le futur, surtout dans 40 ans (est ce que le monde sera toujours monde alors ???). Ils devraient plutôt se préoccuper des personnes qu'il y a sur terre aujourd'hui, faire tout pour que l'agriculture mondiale prospère de génération en génération .De cette manière, on pourra regarder le futur avec beaucoup d'optimisme.

lait caillé
le 15 Novembre 2009 08h49

au moins pour une fois je suis d'accord avec wallon

Ir JM Moreau
le 15 Novembre 2009 11h22

Ce qui est relevé par 'le wallon', c'est bien l'enjeu de ce sommet : essayer de résoudre cette situation inadmissible d'aujourd'hui (surtout un problème d'accès) pour préparer l'avenir. Si on ne parvient pas à nourrir 6,5 milliards d'hommes correctement comment réussira-t-on à alimenter les 9 milliards que l'on attend dont 5,7 habiteront des villes ? Gouverner c'est aussi anticiper et ceux qui voudraient que l'Europe se replie sur elle-même alors qu'une grande partie du jeu se joue en dehors de l’Europe (et forcément de notre RW) risquent de se mettre hors jeu. Le futur se joue avec les classes moyennes montantes des pays émergents qui demandent plus de place pour participer au festin alimentaire dans un monde où les ressources sont limitées. En effet, la croissance économique de ces pays entraine une demande plus élevée pou une alimentation diversifiée, plus riche en protéines, et ceci avec moins de terres cultivables, moins d’eau, des matières première ferreuses et non ferreuses pour les machines plus rares et plus chères et une énergie pour les intrants (et la circulation des biens) plus rare et plus chère depuis les années 1990. Ce risque de manque de ressources, lié au problème de leur répartition, structurera la compétition à venir pour garantir la sécurité alimentaire. Toutes les capacités de production devront être mobilisées pour nourrir les 9 milliards d'humains en 2050 et d’autre part, les échanges resteront nécessaires compte tenu, entre autres, de déficits structurels localisés dans certaines régions du monde. Les réponses simplistes ne résoudront pas les problèmes complexes, que du contraire. Je pense aussi avoir attiré l'attention sur le fait que les pays en émergence tentent de garantir leur accès à l’énergie et à sécuriser leur production alimentaire par des achats massifs de terres là où elles sont encore disponibles (mon post du 10/11 sur la Chine).

Bruno
le 15 Novembre 2009 12h20

Comment alimenter autant de gens à l'avenir alors que l'on va vers un système de subventions ou celui qui produira le moins sera le grand gagnant !

vachekyrie
le 16 Novembre 2009 09h01

Ok avec toutes vos réflexions mais quand le lobbying pousse derrière la FAO ou est encore le bon sens?Il ne faut pas non plus saboter l'aide et les instalations que les ONG ont mis et sont entrain de mettre en place dans bcp de pays émmergent.Depuis tous petit on me dit 'offront leur un filet plutôt qu'un poisson'!En agriculture c'est la même chose et cela s'appelle la 'souveraineté alimentaire'.La FAO, L'OMC 'essayent' (a leurs façon ) de réguler et de donner une chance a tous( moi je n'y croit pa).On le voit bien avec les accords sur le sucre,nous avont du réduire de 20% notre production de betterave pour 'aider' les petits paysans des pays ACP et autres;qu'est ce qu'on peut remarquer:cesont réellement de grosses exploitations de plusieurs milliers d'hectares qui en profite, les petits exploitants sont OBLIGE de faire partie de coop. avec des contrats pour en profiter!Dans d'autre région on 's'approprie' les terrains de petits fermiers pour y planter des palmeraies alors que ces paysans vivaient de leur travail et tous ça pour honorer des accords que NOUS avont signé. Alors tous c'est soit disant accord nous (paysans du monde entier ) feront mourir a petit feu................ bav

Envoyer
Fermer

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Transmission d\'exploitations agricoles - Enquête pour les cédants et les repreneurs

par Benoît GEORGES, le 07 Mai 2022 16h16

Dans le cadre de son TFE en agronomie à la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy, et de son stage à la FJA, Léa Rouxhet réalise une enquête. Si vous avez transmis votre exploitation agricole ou a

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

\"Sauvons Bambi\", des drones pour sauver les faons

par Benoît GEORGES, le 24 Avril 2022 10h09

Que tous les agriculteurs sachent qu\'il est possible d\'intervenir gratuitement grâce à des #drones pour repérer les animaux (faons, chevreuils, levrauts, nids) qui peuvent se cacher dans les hautes

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. Les circuits courts : une filière encore rentable?
  4. 6 commentaires
  5. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )