Communiqué FABROCA

par Benoit Cassart, le 10 Octobre 2009 12h58

Communiqué de Presse FABROCA du 10/10/2009 : IPON porteur GCM Suite à la constatation en ferme d'un cas de nanisme sur un veau de IPON des Peupliers, le centre de distribution de sperme FABROCA a demandé à l’Unité de Génomique Animale (UGA) de l'Université de Liège de recommencer le test génétique (Gène Croissance Modifiée- Nan) . A cette occasion, l'UGA de l'ULG a confirmé une erreur de lecture lors du premier test réalisé début d'année. Carole CHARLIER a donc reconnu et déclaré au nom de l’UGA, sa totale responsabilité par rapport à l'erreur commise. IPON est donc bien porteur de la mutation NAN contrairement à ce qui avait été annoncé au mois d'avril. L'UGA a regretté cette situation et fait part de ses excuses aux éleveurs. Dans ce contexte, l'UGA propose de tester gratuitement les descendants de IPON qui naîtront entre le 1/1/2010 et le 1//8/2010. Pour sa part, FABROCA vous propose d'échanger, si vous le s...

XY
le 10 Octobre 2009 15h01

Il faut arreter de déconner avec des croisements, les tares vues dans le BBB aujourd'hui sont issues de l'amalgamme des races françaises utilisées autrefois.(les genes du BBB sont fixés) Comment venir dire que les croisés sont rentables actuellement? Hier mon marchand a vendu des vaches BBB de 10 ans entre 90000 et 100000 fb, il faudra comparer des vaches croisées de 10 ans!!! Avec des veaux de moindre valeur aussi!!! Nous avons la meilleure race à viande du monde, plus précoce, plus diététique et moins polluante... L'élevage BBB pure race bien géré par l'éleveur sans écouter tous les anes qui nous entourent n'est pas en péril. Il est absurde de la part du secrétaire des marchands de bestiaux de Belgique (BBB) et membre de l'ordre du BBB (défendre sa race et en venter ses qualités) de tenir des propos pareils.

XX
le 10 Octobre 2009 17h00

Entièrement d'accord avec avec XY. Evidemment faut bien voir avec quelle 'casquette' Benoît Cassart à pris la plume. Soit avec celle du marchand de bestiaux et cela témoigne d'incompétence grave ce dont je doute, soit avec celle du 'gérant' de Fabroca et là, tout s'explique. En effet, quand on voit les résultats de ses taureaux BBB aux tests génétique, on comprends facilement que son fond de commerce bien vidé, il se tourne vers des races françaises. Et vu que l'ULg cherche les tares en BBB et pas en races françaises, le voilà tranquille pour un bon bout de temps!! Et comme le 'talent' commercial de l'homme n'est plus à démontrer gageons que beaucoup se laisseront embobiné. Malheureusement à leur détriment car comme XY le dit, le BBB n'a pas son équivalent au point de vue économique, écologique, etc. Cessons de décrier cette merveilleuse race qui fait partie de notre patrimoine et raisonnons plutôt nos accouplements, nottament en utilisant des taureaux testés.

xyz
le 11 Octobre 2009 02h03

Entièrement d'accord avec XX et XY. Benoit, il faut cesser de' cracher dans la soupe'. Ton grand-père doit se retourner dans sa tombe.

XY
le 11 Octobre 2009 12h04

A XX En effet, regarde il signe sont article par GERANT, cela veut bien tout dire. Fabroca a commencé sa percée par un taureau BBB de race pure ISTAMBOUL, viandeux, gros gabarit, avrec de grosses mère et grand mère.Réussite en vente (attention pas sans tares car il reproduit des GC!). Ensuite vient le DAFFYD, succès commercial la première série, ensuite le viellissemnt laisse à désirer avec des sujets parfois trop petits et légers (on entend dans les campagnes que l'on relule de 30 ans). Après vient Empire, de nouveau succès commercial mais pas toujours le résultat espéré (aplombs et viande dans le dos). Enfin SANSONNET, la révélation, la solution à tous les maux du BBB? ceux qui ont suivis y ont laissés des plumes (en capital), en effet de soi-disant bons veaux à la naissance qui détournent au fil des mois, oublier. Maintenant on prone ARTOIS et ARBITRE, pour faire du chiffre dans la boite, c'est une solution mais pour la rentabilité de l'éleveur et pour son capital à plus long terme, peut etre bon pour un éleveur dans sa dernière années qui vendrait tous ses veaux précocémment! L'an prochain on lachera peut etre qu'il faut mettre un taureau PN HOLSTEIN dans nos troupeaux et Fabroca vendra des doses de ses PN et PR, ou allons-nous??? ELEVEURS passionnés et assidus, reprenez-vous en mains, sauvez le patrimoine engrangé depuis parfois de générations, il existe assez de bons taureaux de race pure qui reproduisent correctement (voir les résultats de LIBRAMONT 2009 en poids, taille et conformation, les origines des trios sont des origines de SORTE, reste à définir ce qu'est la sorte pour certains!!!) Je veux encore ajouter que ceux qui ont vendu leur cheptel BBB pour du limousin, blond, charolais ou autres( facilité de conduite d'élevage et surveillance), l'ont fait dans ce sens mais dans l'autre, il faudra un coup de pouce de la banque!!!

bruno
le 11 Octobre 2009 13h35

Le BBB se casse la gueule c'est un fait .; Beaucoup trop de frais pour ce type de race.. Sans compter les tares !! Alors chacun est encore libre de faire ce qu'il veut sur sa propre exploitation il me semble... Si les concours BBB sont à ce point désertés il y a sûrement une raison .. La nouvelle génération d'agriculteurs va regarder à son portefeuille et non plus à aller se pavaner stupidement avec une bête à un concours.. Bête qui pour en arriver là a manger combien d'euros en aliments ? Sans compter que l'on casse le rythme naturel de l'animal.. Je vois déjà les réponses à ce com d'éleveurs qui vont préférer critiquer plutôt que de se remettre en question ...

obelix
le 12 Octobre 2009 02h02

a XYZ et compagnie..... faut enlever vos oeilleres les gars..... B Cassart, intervient pour donner des renseignement precieux quand aux tares de CES taureaux, c'est tout a son honneur... je remarque que ces taureaux ont un certains succes, c'est qu'il plaisse a certains eleveurs... le croisement !!! c'est tout un art !!! evidement que l'on perdra un peu de viande... mais dans certains elevages cela permettra de ramener un peu de taille, de la rusticiter, et supprimer des tares en series.... pour les vaches de plus de 10 ans... faut les trouver, et surtout a 100.000.... grase, il faut qu'elles montent a pres de 600kg carcasse pour avoir ce prix !!! il est de marseille ton marchand. quand au pseudo qualite du BBB .... a oui, pour le vete ou le marchand d'aliment. il n'y a pas de mauvaise race, uniquement de mauvais eleveurs....

clement
le 27 Octobre 2009 15h37

je sure que tout le monde ne sais continuer avec bbb a grande echelle, je suis pour le croisement grace a l effet heterosis

jpp
le 12 Février 2010 15h57

je suis d'accord avec xx et xy de plus les anciennes origines nous on rapportées des tares pratiquement disparues depuis quelques années, empire donne beaucoup de gueules déviées et du rachitisme avec des jarets souvent trop longs, et pourtant des tares qui ont été combattues par la sélection depuis de nombreuses années.Faisont confiance a nos origines actuelles suivit par la recherche des tares à éliminer .Le plus grand n'est pas toujours le plus lourd.Les normes de taille devraient correspondre avec des normes de poids, meme pour les expertises,

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

\"Sauvons Bambi\", des drones pour sauver les faons

par Benoît GEORGES, le 24 Avril 2022 10h09

Que tous les agriculteurs sachent qu\'il est possible d\'intervenir gratuitement grâce à des #drones pour repérer les animaux (faons, chevreuils, levrauts, nids) qui peuvent se cacher dans les hautes

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )