Fischer boël

par actu24.be, le 02 Octobre 2009 13h18

Carte blanche à Mariann Fischer-Boel: 'Crise du lait: ne croyez pas que je sois sourde !' CARTE BLANCHE | Mariann Fischer-Boel Responsable de l'Agriculture au sein de la Commission européenne a écrit aux lecteurs de Vers l'Avenir, le Jour, le Courrier, Actu24. Lorsque je vois des images d'agriculteurs déversant du lait dans les champs je ressens une profonde tristesse car je me dis que seul le profond désespoir peut les amener à détruire le fruit de leur labeur. Depuis le début de la crise, la Commission européenne a été accusée de ne pas avoir aidé les producteurs de lait. C'est faux! Nous avons utilisé l'ensemble des mécanismes à notre disposition pour soutenir le marché du lait. Ainsi, nous avons racheté la production excédentaire : il y a maintenant 280 000 tonnes de lait en poudre et 80 000 tonnes de beurre dans les stocks européens, soit 2% de la production annuelle. Sans ces interventions, le prix du litre ...

le wallon
le 02 Octobre 2009 19h48

Lait : Fischer Boel refuse d'augmenter artificiellement les prix [ 02/10/2009 10:59 ] La commissaire européenne à l'Agriculture, Mariann Fischer Boel, campe sur ses positions avant une réunion extraordinaire de l'UE lundi sur la crise du secteur laitier, rejetant dans un entretien à l'AFP toute hausse artificielle des prix. Q. Qu'attendez-vous de la réunion ? 'C'est un déjeuner informel où aucune décision ne sera prise. Mais nous aurons la possibilité d'analyser la situation et de discuter des mesures de long terme pour le secteur du lait. Parmi celles que j'ai proposées il y a deux semaines, la plus importante sera la mise en place d'un groupe d'experts réunissant représentants des Etats européens et de la Commission. Il faudra voir sa composition, son ordre du jour... Il importera qu'ils ne siègent pas dans une tour d'ivoire et qu'ils soient en contact avec tous les acteurs du secteur: consommateurs, industriels, producteurs' Q. Vingt pays ont signé un document réclamant une 'nouvelle régulation' en Europe. Vous sentez-vous sous pression ? 'Beaucoup de mes idées sont dans ce document, donc je pense que nous sommes sur la bonne voie. Nous ne sommes pas si éloignés les uns des autres. La question d'une réduction des quotas réclamée par à peine cinq Etats au départ semble ne plus être d'actualité. Un autre point sur lequel il n'y a pas d'accord est une hausse des prix d'intervention. Mais j'admire la manière avec laquelle le ministre français Bruno Le Maire voyage à travers l'Europe pour gagner du soutien. S'ils sont d'accord sur l'objectif général de trouver des perspectives de long terme pour le secteur laitier, je pense que les opinions divergent dans le détail. Mais je n'exclus aucune bonne idée. Celle d'un marché à terme pour le lait en poudre ou le beurre, par exemple : aux Etats-Unis, cela n'a pas fonctionné, parce que le prix est plus ou moins le même que chez nous.

mac auliffe
le 02 Octobre 2009 19h49

en résumé,marian a dit :tout va bien et cela ira encore mieux après 2015 grace a elle,pourquoi nous plaignons-nous. on ne reviendra pas dans le (bon) vieux temps.

Albert
le 02 Octobre 2009 20h54

Sa sortie dans le quotidien 'vers l'Avenir' suit une carte blanche publiée de le journal 'Le soir' en début de semaine. Pour moi, si Fischer 'boule' (oui vraiment elle me les fout) se démène à ce point en courrier des lecteurs, carte blanche etc. c'est qu'elle se sent dépassée. Elle sent qu'elle n'a plus la main et essaye de se refaire une conduite par tous les moyens. C'est donc un signe positif! Son heure est passée, il est trop tard pour elle. Les décisions se prendront entre gens normaux et plus avec des autistes. Heureusement, tous nos dirigeants ne sont pas aussi caractériels que Fischer Boel et certains veulent vraiment trouver des solutions. Courage, nous vaincrons!!

Houspiller
le 04 Octobre 2009 08h54

IL faut la VIRER comme une mal propre avant la fin de son mendat .

Envoyer
Fermer

Un échantillon de fruit sur trois contaminé au pesticide en Belgique ? L’Afsca nuance

par Benoît GEORGES, le 25 Mai 2022 07h56

Après les révélations de Pan Europe sur la présence de résidus de pesticides dans les fruits en Europe, l’AFSCA, responsable des contrôles sanitaires en Belgique apporte des nuances. - Distinc

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

par Benoît GEORGES, le 06 Mai 2022 11h38

La pluie n\'est pas beaucoup tombée au cours de ces dernières semaines. Depuis le début de l\'année, il a plu 30% de moins que prévu. Cette sécheresse complique le travail des agriculteurs dans pl

Les plus commentés

    24 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 7 commentaires
  5. Chien de ferme

Les plus aimé

    31 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...