Où va la différence ?

par Communiqué de presse : Fugea, le 28 Juin 2009 23h46

[...]Concrètement : Il y a un an, le prix du lait payé au producteur était de 36 cts € le litre. Aujourd’hui, le prix du lait payé au producteur est de 18 cts € le litre. Le consommateur paie le même prix voire plus en magasin pour certains produits transformés. Où va la différence ? L’observatoire du prix mis en place a voulu résoudre l’énigme : Les producteurs laitiers ont établi leurs prix de revient. Les transformateurs également. La Fedis a toujours refusé. Pourquoi ? Aldi vend aujourd’hui un litre de lait entier en produit d’appel à 49 cts €. Dans de telles conditions, comment les producteurs de lait pourraient-ils être rémunérés équitablement ? Ce dimanche 28 et lundi 29 juin 2009, la FUGEA en front vert avec paysans de la FJA (Fédération des Jeunes Agriculteurs) et FWA (Fédération Wallonne de l’Agriculture) ont décidé de protester contre cette politique de prix au rabais prati...

anne-marie
le 29 Juin 2009 07h05

au lieu de toujours esperer................il y a longtemps que cela devait être fait, parce que ces messieurs dames pertent en vacances sous peu et se foutent de nous

charles
le 29 Juin 2009 08h34

Pour moi la grève du lait ou jetter directement sont lait est une solution mais n est pas la meillieure solution parce que c est nous qui allons encore perdre le plus comme d habitude,pour moi il faut cibler les actions sur les intermédiaires qui s en mèttent plein les poches et qui ont pris tous le pouvoir sur le marché du lait, ce sont des (mafieux) qui agissent sans scrupule, c est eux qu ils fauts détruires pas le lait qui sort de nos fermes.

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Résultats du concours du Beurre de ferme au lait cru salé de la Province du Hainaut

par Benoît GEORGES, le 13 Mai 2022 21h55

21 beurres hainuyers étaient en lice cette année. Sur le podium de cette édition 2022, nous avons en troisième position: Ferme de la bosse jauque ensuite, la seconde place revient à Ferme de la

\"Sauvons Bambi\", des drones pour sauver les faons

par Benoît GEORGES, le 24 Avril 2022 10h09

Que tous les agriculteurs sachent qu\'il est possible d\'intervenir gratuitement grâce à des #drones pour repérer les animaux (faons, chevreuils, levrauts, nids) qui peuvent se cacher dans les hautes

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. Les circuits courts : une filière encore rentable?
  4. 6 commentaires
  5. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )