Les primes

par Le Vieil Observateur, le 06 Mai 2009 17h09

Voilà presque 50 ans que je fréquente quotidiennement le monde agricole. J'ai vu beaucoup d'évolutions en positif et en négatif. Les primes rendues publiques, ça laisse perplexes les non initiés et c'est cela qui est dangereux. Il y en a qui touchent beaucoup et d'autres peu. Mais il faut dire que ceux qui touchent beaucoup sont toujours ceux qui ont risqué et investi beaucoup en argent et en travail. Ce sont très souvent les plus malins. A contrario, ce ne sont pas toujours les plus heureux; la tension est forte et palpable dans ces fermes et le commerce difficile. Au milieu, ce sont les fermiers qui ont adopté les techniques et la façon de penser (l'indépendance) des meilleurs mais qui ont voulu limiter leurs ambitions par choix ou obligation. L'atmosphère est souvent plus sereine et les relations commerciales plus faciles. Ce sont les plus capables à se diversifier et à être à l'écoute du changement. Les reprises ...

Un fermier du milieu
le 06 Mai 2009 20h41

S'il se confirme qu'en 2014 ( dans cinq ans ) on l'argent du premier pilier vers le second, la seule façon de conserver un complément de revenu qui permette de survivre est de s'orienter vers l'agriculture dite durable en s'engageant dans les MAE et le BIO. C'est d'ailleurs la volonté à peine voilée de l'Europe. Je suis personnellement en train de m'orienter vers cette option et je ne regrette qu'une chose c'est de ne pas l'avoir fait plus tôt tant les premiers résultats sont encourageants en production . Cela demande une formation théorique et des compétances pratiques supérieures à celles requises en agriculture conventionnelle mais au bout du compte il y a en plus des subsides la satisfaction d'une production importante issue de son seul travail. Cette option a en plus l'avantage qu'elle permet aux moins nantis de se refaire rapidement une santé dans le métier tout en s'embarquant vers des techniques nouvelles et d'avenir.

Envoyer
Fermer

Lundi 27 janvier (20h) à Antoing : « L’aromathérapie en élevage »

par Benoît GEORGES, le 25 Janvier 2020 08h14

L’aromathérapie consiste à soigner les animaux grâce aux huiles essentielles. Quels sont les intérêts de cette technique en élevage ? Quelles différences avec les antibiotiques classiques ?

JOURNEES FERMES OUVERTES 2020 : appel aux candidatures

par Benoît GEORGES, le 04 Janvier 2020 16h58

Les 27 et 28 juin prochains aura lieu la 24ème édition des \"Journées Fermes Ouvertes\" en Wallonie organisée par l’Agence Wallonne pour la Promotion d’une Agriculture de Qualité (APAQ-W) à l

Demande d\'une subvention pour la plantation d’une haie vive, d’un taillis linéaire, d’un verger et d\'alignement d\'arbres ainsi que pour l’entretien des arbres têtards en Wallonie.

par Benoît GEORGES, le 04 Janvier 2020 16h21

Subventionsantrag für die Anpflanzung einer lebenden Hecke, eines linearen Niederwalds, eines Obstgartens und einer Baumreihe sowie für den Unterhalt von gekappten Baümen. Pour améliorer la bio

Le prix de la viande signe la plus forte hausse sur un an dans notre panier d’achats

par ardennais, le 30 Décembre 2019 21h21
Le prix de la viande signe la plus forte hausse sur un an dans notre panier d’achats

L’indice des prix à la consommation de janvier 2019 est tombé. On y apprend que l’inflation est en recul et s’élève désormais à 1,99%. Mais concrètement, comment évoluent les prix? Nous

Comment pérenniser nos exploitations laitières ?

par Benoît GEORGES, le 29 Décembre 2019 01h48

34ème Journée d’étude de Remouchamps le 28 janvier 2020 (9h45) Tout au long de sa carrière, un agriculteur doit réfléchir à l’évolution de son exploitation. Evolution qui ne doit pas être

Piqûre

par Stechou , le 28 Décembre 2019 20h59

Deux personnes différentes ont été chez des vétérinaires pour soigner des animaux de compagnie, le premier ho un petit lapin nain, trop mignon, il est malade on va le soigner : coût des soins pa

Les plus commentés

    13 commentaires
  1. Rien de surprenant
  2. 2 commentaires
  3. Fauchage tardif des bords de route & Actualités environnementales
  4. 2 commentaires
  5. Protéger les prairies permanentes : une priorité pour la biodiversité et l’agroécologie

Les plus aimé

    20 j'aimes
  1. par PA25: Peut etre que ces personnes , pour ne pas employer votre terme , travaillent en semaine à l extéri...
  2. 19 j'aimes
  3. par Schtroumpf-grognon: Je vois que des inquisiteurs veillent au respect de la bienséance agricole…
    Laissez tranquille c...
  4. 17 j'aimes
  5. par Felix: Une rentabilité de l elevage avec ugb/ut/ha,un soutien décent des mae et les prairies permanentes se...